30.1 C
Lomé
Monday, January 17, 2022

Produits périmés et flambée des prix dans les marchés: Le pasteur Edoh Komi menace de traquer les commerçants véreux

Les unes des journaux

Produits périmés et flambée des prix dans les marchés: Le pasteur Edoh Komi menace de traquer les commerçants véreux

Le constat est amer. Plusieurs produits périmés et impropres à la consommation sont déversés sur les marchés. En plus de cela, nombreux sont ces vendeurs qui augmentent exagérément les prix des produits. Pour le président du Mouvement Martin Luther King(MMLK), pasteur Edoh Komi, il faut agir parce que la santé des populations est en jeu. Il menace donc de traquer les commerçants véreux et cupides. Lisez plutôt:

AFFAIRE DES PRODUITS PÉRIMÉS ET LA FLAMBÉE DES PRIX SUR LE MARCHÉ : NOUS ALLONS TRAQUER LES COMMERÇANTS VÉREUX, MÉCHANTS ET CUPIDES

Le phénomène persiste et prend une ampleur exponentielle sur le territoire.

Aujourd’hui, non seulement les prix flambent et spéculent mais aussi parmi les produits sur le marché, une partie est périmée ou avariée. Ce sont des produits finalement impropres à la consommation et qui n’ont plus leur place dans le ventre des êtres humains.
Malheureusement, L’ on est consterné et indigné que des individus continuent de les dissimuler dans les étalages pour en faire leur commercialisation.
La santé des populations est en jeu et il faut agir et ne rien tolérer ni laisser passer.
Ceux qui se livrent à cette pratique ne sont pas loin des criminels et il faut une thérapie de choc pour les dissuader. La date de péremption seule des produits ne nous préoccupe pas mais aussi leur qualité douteuse et la flambée vertigineuse des prix sur le marché.
Les commerçants doivent interpeller leur conscience et arrêter la spéculation que nous constatons par la cherté de la vie. Dénoncer les faussaires et les spéculateurs doit déboucher sur des sanctions à leur encontre voire le retrait de leur carte d’opérateur économique et d’autres documents leur conférant le droit de commerce.
On est conscient que plusieurs facteurs sont à l’origine de la cherté de la vie mais il faut reconnaître que la spéculation délibérément provoquée pour gagner vite et immensément, en est le principal et l’on peut y remédier avec le concours de tous les consommateurs.

Lomé, le 12 Janvier 2022

MMLK / la voix des sans voix

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Dr Christian Spieker: “ Notre président regarde trop ses intérêts personnels dans tout ce qu´il fait”

À la tête d´un État en tant que dirigeant, il y a certaines erreurs politiques qu´il ne faut jamais commettre dans les...

Togo: La maison de Charles Debbasch mise sous scellé dès son décès

Au Togo, ce sont les réseaux sociaux qui ont rendu public le décès, le 14 janvier, de Charles Debbash, ministre-conseiller spécial du...

Covid-19: Le pasteur Edoh Komi redoute la décision de faire vacciner les enfants de 12 ans

La nouvelle décision du gouvernement togolais d’élargir sa cible vaccinale aux enfants de 12 ans et plus, déplaît au président du Mouvement...

La CEDEAO prend des sanctions au Mali, l’ONU promet de les desserrer !

Après l'échec du projet de résolution qui, s'il était passé mercredi au conseil de sécurité de l'ONU, aurait scellé définitivement le sort...

Fenêtre Sur l’Afrique: Débat Panafricain du 15 janvier 2022 sur Radio Kanal K et Avulete

Vendredi 14 Janvier 2022 mobilisation générale du peuple malien contre les sanctions de la CEDEAO: Une preuve irréfutable de la légitimité accordée...

Securité routière: 334 décès dans 3577 accidents de circulation au second trimestre de 2021

De juillet à décembre 2021, 3577 accidents de circulation sont survenus au Togo. Des accidents qui ont causé 334 décès. Ces chiffres...

Covid-19: Le gouvernement togolais élargit sa cible vaccinale

Les élèves en classe de sixième et les enfants âgés de 12 ans et plus seront désormais vaccinés. La décision vient d’être...

Apedo Amah: “LA CEDEAO DES PEUPLES CONTRE LA CEDEAO DES DICTATEURS”

Après les sanctions prises par les chefs d’État de la CEDEAO contre le peuple malien, l’opinion publique ouest-africaine s’est très largement révoltée...
- Advertisement -
error: Content is protected !!