Attaque en Côte d’Ivoire: 14 civils et deux militaires tués selon le président Alassane Ouattara

Le président Alasane Ouattara sur les lieux de l'attaque terroriste à Grand Bassam

Le président Alasane Ouattara sur les lieux de l'attaque terroriste à Grand Bassam
Le président Alasane Ouattara sur les lieux de l’attaque terroriste à Grand Bassam

Par togo-online
Quatorze civils et deux militaires ont été tués ce dimanche dans l’attaque contre la station balnéaire de Grand-Bassam, à l’est d’Abidjan, a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara.

“Le bilan est lourd, les terroristes ont réussi à tuer quatorze civils et nous avons perdu deux membres des forces spéciales”, a déclaré le président qui s’est rendu sur les lieux, ajoutant que six assaillants avaient également été tués.

Selon un communiqué du ministre ivoirien de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, les assaillants ont été neutralisés après avoir attaqué trois hôtels de Grand-Bassam.

Au moins un Français a été tué dans l’attaque, rapporte l’AFP, citant le président François Hollande.
Selon un communiqué de l’Elysée ce dimanche soir, au moins un Français a été tué dans cette attaque qui aurait aussi provoqué la mort «d’une dizaine de civils et de plusieurs membres des forces de sécurité». La présidence a dénoncé «avec force le lâche attentat».

L’hôtel L’Etoile du Sud fait partie des établissements hôteliers visés.

Des témoins déclarent avoir entendu les assaillants crier : “Allahou Akbar”, une phrase en arabe signifiant que Dieu est grand.

p>Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque via un communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.