Au Ghana, on rend compte à l’Etat après la CAN, au Togo, on fait main-basse sur les ressources

Au Ghana, on rend compte à l’Etat après la CAN, au Togo, on fait main-basse sur les ressources
Isaac Kwame Asiamah, le Ministre de la jeunesse et des sports du Ghana devant le parlement pour son bilan

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
La 32ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) disputées en Égypte tourne progressivement ses pages. Du limogeage des sélectionneurs à la présentation des comptes passant par la réception en héros des heureux élus et des ambassadeurs jugés d’avoir assuré une bonne présentation des couleurs de leurs pays respectifs, cette première édition qui a regroupé 24 nations de football a tenu toutes ses promesses, selon le président de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Au Ghana tout comme dans plusieurs autres pays ayant pris part à cette phase finale, l’heure est au bilan.

Le Ministre de la jeunesse et des sports, l’honorable Isaac Kwame Asiamah s’est présenté devant la représentation nationale mercredi dernier pour faire le point de la participation des Blacks Stars.

Sur un budget de 6.3 millions de dollars US adopté et affecté par l’Etat, 4.5 millions de dollars ont été dépensés.
Selon le ministre des sports, « les 1.8 millions de dollars US restant seront reversés dans les caisses de l’Etat ».

Encore une leçon pour le Togo qui refuse de copier les bonnes choses.

Depuis 2006, les comptes de la participation des EPERVIERS, que ce soit à la CAN 2006, 2008, 2010, 2013 et 2017 ou que ce soit à la Coupe du monde de 2006, sont un secret d’Etat protégé par des Kalachnikov.

Par le compte-rendu de la participation de la CAN par le ministre des sports, le Ghana vient encore de prouver au monde entier qu’il est un vrai exemple de bonne Gouvernance et qu’il fait l’exception à côté d’un voisin voyou dans tous les domaines.

Au Ghana, on rend compte à l’Etat après la CAN, au Togo, on fait main-basse sur les ressources

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.