Côte d’Ivoire : violentes manifestations contre la candidature de Alassane Dramane Ouattara

violentes manifestations contre la candidature de Alassane Dramane Ouattara

violentes manifestations contre la candidature de Alassane Dramane OuattaraPar togo-online
Des opposants au président Alassane Dramane Ouattara ont réagi à la validation mercredi, par le conseil constitutionnel, de sa candidature à l’élection présidentielle du 25 octobre.

Le Conseil Constitutionnel ivoirien a dévoilé, mercredi, la liste définitive des dix candidats, autorisant le président sortant M. Ouattara à briguer un deuxième mandat face à une opposition morcelée. Sans surprise, tous les ténors de la politique ivoirienne ainsi que deux femmes, y figurent.

Des pro-Gbagbo armés de gourdins ont érigé des barricades et incendié des pneus à ‪Marcory‬, au secteur Tiacoh, précisément sur le boulevard du Gabon, non loin de la SICOGI, avant d’être dispersés par des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité ( CRS) de la police nationale. Des jeunes manifestants ont mis des barrages pour empêcher la circulation ce jeudi, ils ont fini par brûler des autos de la Société des Transports des Abidjan (SOTRA), au niveau de l’école Williams Ponty de Yopougon.

A Gagnoa, (230 km au nord-ouest d’Abidjan), la ville natale de M. Gbagbo, des jeunes ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la chaussée.

A Bonoua, (60 km à l’est d’Abidjan), ville d’origine de Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-président qui purge une peine de 20 ans de prison, des manifestants ont paralysé une partie de la ville.

D’autres scènes de manifestations, de barrages et d’échauffourées ont eu lieu dans d’autres villes du pays sans faire de mort.

L’opposition accuse M. Ouattara, le chef de l’État sortant d’avoir verrouillé le processus électoral en vue d’une victoire frauduleuse dès le 1er tour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.