28 C
Lomé
Thursday, January 21, 2021

Niger : la Banque africaine de développement renforce les capacités nationales pour accroître la performance du portefeuille-pays

Les unes des journaux

Niger : la Banque africaine de développement renforce les capacités nationales pour accroître la performance du portefeuille-pays
Banque Africaine de Développement

Abidjan, Côte d’Ivoire, 8 décembre 2020 – Dans le cadre de sa coopération avec le gouvernement du Niger, la Banque africaine de développement a organisé, du 1er au 3 décembre derniers, un atelier virtuel de Renforcement des capacités institutionnelles et clinique fiduciaire (RICF).

Cet atelier, placé sous la coordination de l’Institut africain de développement (ECAD), était organisé en collaboration avec le bureau de la Banque au Niger et plusieurs départements clés concernés par les thématiques (acquisitions, décaissements, gestion financière, lutte contre la corruption, assurance-qualité). Il visait à renforcer les capacités de gestion des projets par les différentes parties prenantes, en l’occurrence les personnels des cellules d’exécution des projets (CEP) afin d’accroître la performance du portefeuille-pays et d’améliorer l’efficacité du développement au Niger.

Une cinquantaine de personnes ont pris part à ce webinaire, parmi lesquels de hauts responsables gouvernementaux, des dirigeants de l’autorité de régulation des marchés publics, des chargés de supervision des projets au sein des ministères de tutelle concernés, des coordonnateurs de projets ainsi que des chargés de passation de marchés, de gestion financière, des décaissements et de suivi-évaluation des CEP.

La coordonnatrice en chef du renforcement des capacités à ECAD, Ann Sow Dao, qui assurait la coordination générale de l’atelier, a présenté le concept de la clinique fiduciaire et son historique, ainsi que les objectifs et les détails pratiques de l’atelier. Elle a indiqué que l’organisation du RICF se voulait préventive et participative afin de maximiser l’impact du développement au Niger. Selon Ann Sow Dao, l’Institut africain de développement entend ainsi contribuer à la création d’un cadre de dialogue entre les parties prenantes à la gestion du portefeuille à travers la maîtrise des règles, procédures, normes, standards et principes de la Banque.

Le responsable du bureau de la Banque au Niger, Nouridine Kane-Dia, a accueilli les participants et l’équipe de la Banque en indiquant l’importance de l’atelier pour atteindre plus rapidement les résultats attendus. Oumarou Ousmane, directeur du suivi et de l’évaluation des investissements au ministère nigérien en charge du Plan, a remercié la Banque pour l’initiative, soulignant la bonne coopération entre la Banque et le Niger, avant de procéder à l’ouverture officiel de l’atelier.

Au terme des trois jours, les participants ont exprimé leur satisfaction et formulé des recommandations au regard des difficultés résolues et de celles identifiées pendant l’atelier.

L’atelier a pris fin avec le discours de remerciement de Habibatou Ibrahim, chef de service coopération Banque africaine de développement à la direction du financement des investissements au ministère du Plan du Niger.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Le plaidoyer de l’AUSEP pour des députés plus actifs dans le contrôle de l’action gouvernementale

Dans le cadre de la célébration de la première édition de la semaine du parlementaire et aussi de la mise en œuvre...

Des Occidentaux dénoncent le blocage de la démocratisation en Afrique par les Africains

Par Godwin Tété« L’alternance permet la respiration. Elle est aussi le meilleur moyen de permettre l’inclusion dans la vie politique et de...

La Dynamique Mgr Kpodzro s’indigne de l’arrestation arbitraire des responsables du Syndicat des Enseignants du Togo

C’est dans un communiqué dont voici l’intégralité COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA DYNAMIQUE MONSEIGNEUR KPODZRO (DMK) Le déni d’injustices par la répression est un...

Togo – Covid-19 : Hausse des cas confirmés, Lomé et Kara à nouveau sous couvre-feu et bouclage avertit Djibril Mohaman

Les cas confirmés de Covid-19 s’accroîent ces derniers jours dans plusieurs régions du Togo, « Si les choses continuent à évoluer, des...

Togo : Un gang d’agresseurs démantelé par la Police à Wougomé à Lomé

POINT DE PRESSELa police s’attaque au phénomène des « gros bras » à Lomé avec l’interpellation de huit individus se disant des...

Togo : Après la presse, le SCRIC s’attaque aux syndicats

La situation qui prévaut au Togo démontre une descente à une vitesse vertigineuse dans la dictature de la pensée unique. Après l'opposition réduite au...

Tribunal de Première Instance de Lomé : Que se passe-t-il dans le dossier du Prophète Moungonga avec ses avocats ?

L’on se rappelle de l’affaire du prophète Maranatha Moungonga et sa femme tous deux détenus en 2014 dans les circonstances non conformes...

Donald Trump, point final!

Aujourd'hui, 20 janvier 2021, la gouvernance de Donal Trump de la plus grande puissance du monde prend fin. Joe Biden, à compter...
- Advertisement -
error: Content is protected !!