30.1 C
Lomé
Sunday, September 19, 2021

Quand la CEDEAO se fait hara kiri

Les unes des journaux

Quand la CEDEAO se fait hara kiri

L’organisation sous-régionale n’a pas manqué de s’illustrer négativement pour une énième fois. La CEDEAO, Syndicat des Chefs D’État, le 8 septembre 2021 à Accra, lors d’une réunion extraordinaire virtuelle, à la demande du chef de l’État ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice, a discuté de la situation qui prévaut en Guinée. Il était question d’étudier des mesures à appliquer à la suite du coup D’État du 5 septembre dernier.

A ce rendez-vous, les acolytes du Professeur Alpha Condé se sont inscrits dans la fermeté, après avoir dans la foulée du push, condamné l’irruption des forces spéciales guinéennes , et exigé « le retour à l’ordre constitutionnel sous peine de sanctions ».

La CEDEAO a décidé de la suspension de la Guinée de toutes ses instances, en attendant l’arrivée d’une mission de haut niveau sur place ce jeudi 9 septembre.

Le président ghanéen qualifie l’intervention des militaires de « violation claire de la charte sur la bonne gouvernance », une charte que ses collègues violent tous les jours que Dieu fait.
Du respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé à sa « libération immédiate » ainsi que celle de toutes les personnes interpellées, le syndicat réclame aussi un retour très rapide à l’ordre constitutionnel.

Les décisions portant sanction prises par la CEDEAO ne sont ni plus ni moins qu’une preuve de la culture du syndicalisme dans l’espace. L’on a du mal à comprendre ce que Nana Addo et ses amis mettent dans « retour à l’ordre constitutionnel ». Doit-on comprendre que la CEDEAO légalise la sodomisation des constitutions et condamnent la prise de responsabilité de l’armée pour restaurer la souveraineté des peuples ?
Qu’est-ce que la CEDEAO met alors dans « ordre constitutionnel » ? Cette organisation sous-régionale est en train de s’enfoncer davantage et prend l’allure du destin de la Société Des Nations (SDN). Elle se fait hara kiri, ayant perdu toute importance, tout respect et toute considération vis-à-vis des peuples. Ses interventions lors des crises politiques créées par ses membres, violant les dispositions constitutionnelles, opérant des coups d’Etat institutionnels et s’imposant à vie aux peuples contre la volonté exprimée par ceux-ci, les opprimant et réprimant dans l’expression de leurs indignations, sont décriées, affectant et renforçant ses relations avec les peuples.

Dans le cas de la Guinée, alors que l’on pensait que l’affront subi au Mali était censé conduire à une repentance, la CEDEAO fonce droit dans le mur. La fissure est trop grande et à cette allure, l’organisation perd toute crédibilité et ne représente désormais que l’ombre d’elle-même.

Les peuples ne peuvent plus faire confiance à cette CEDEAO-là qui encourage les brimades des peuples et promeut la voyoucratie de ses membres envers leur peuple. Il urge donc de penser soit la réforme profonde de la CEDEAO ou prendre l’initiative d’une autre structure dans laquelle les peuples de l’espace se retrouveraient.

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Emmanuel GNAGNO appelle le gouvernement à une concertation inclusive

La prorogation de 12 mois de l’état d'urgence sanitaire a suscité la réaction du conseiller municipal de la commune du Lac 3,...

Pas de preuve vaccination contre le Covid-19, pas d’accès aux unités de la Police Nationale!

Le gouvernement togolais fait tout pour obliger les populations à se faire vacciner. L’accès aux unités de la police nationale est maintenant...

La CEDEAO se fourvoie davantage

Les chefs D’État de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), réunis à Accra au Ghana, ont décidé de...

La CEDEAO désavouée par les Guinéens

Une délégation de la conférence des Chefs d'Etat de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s'est rendue en...

CITE AU QUOTIDIEN: POUR MIEUX REPARTIR…

Le Togo est-il notre projet ? Avons-nous vraiment le souci de réussir l'édification d'un Togo prospère pour tous, Togo l'Or de l'Humanité? Est-ce...

Togo: Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 15 septembre 2021

  Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 15 septembre 2021 sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président...

Togo: Les femmes pyramide ne désarment pas

La question de la vie chère est encore plus sérieuse, surtout avec la rentrée des classes qui pointe à l'horizon. Les différents foyers ont...

Togo Covid-19: Les chiffres grimpent toujours!

  Les cas positifs se multiplient encore ces derniers jours. 169 nouveaux cas positifs ont été enregistrés mardi, d'après le site du gouvernement. Lire...
- Advertisement -
error: Content is protected !!