CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA – JOSEPH KABILA, UN AUTRE DEMON EN CHANTIER DE BAIN DE SANG

CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA - JOSEPH KABILA, UN AUTRE DEMON EN CHANTIER DE BAIN DE SANG
Joseph Kabila

Par Anani fifa alias reminho naza pour togo-online.net

C’est un malheur pour l’Afrique toute entière d’avoir des fils des chefs d’état qui veulent amboiter le pas à leurs pères sanguinaires. Ce n’est pas un abus de langage si on qualifie certains présidents malhonnêtes de dictateurs Sanguinaires. Mais c’est un abus d’hypocrisie qu’un président dictateur se découvre sanguinaire. Heureusement qu’en République démocrature du congo, Joseph Kabila en est conscient. Ce jeune garçon au regard de la chauve souris du fleuve Mississipi Missouri, fait parler de lui à travers des atrocités horribles dont lui seul détient le secret. Il a repris la main après une simulacre de pause de bain de sang dans un pays à 5 lettres moins une. L’atrocité dans ces deux pays dirigés par des kangouroux républicains est aujourd’hui au paroxysme de l’inimaginable. On dirait la foire sanguinaire. Aucun sacrifice n’est trop grand pour certains chefs d’état Africains quand il s’agit de protéger ce que leurs prédécesseurs papas leur ont confié. Au nom de papa nous a dit, ils sont devenus des bouchers et égorgent leurs citoyens. Ce n’est pas possible !

Le problème de l’Afrique ce n’est pas les opposants. Ce sont certains gouvernants qui conjuguent le verbe s’accrocher au pouvoir à la forme mitrailleuse de l’indicatif. Ils manquent du bon sens. Il faut que les chroniqueurs alimentaires le savent. On ne peut pas faire face à toutes ces réalités et déverser des chiffons littéraires. La liberté d’expression n’empêche pas de réfléchir. J’aurai de la peine à aller chercher un con à part celui qui refuse de réfléchir. Je ne sais pas si c’est dans les morgues que certains chroniqueurs écrivent leurs articles. Celui qui écrit une chronique pour son ventre va toujours étonner les gens. Mais à la fin il sera classé dans la poubelle de l’histoire. Mes amis j’ai un peu déraillé mais il le faut.

Je disais que certains chefs d’état africains pour s’éterniser au pouvoir sont obligés de massacrer leurs peuples. Ils tuent comme on tue les moutons de kakaveli. Dans un pays où on tire sur une vache pour protéger un fauteuil présidentiel il faut comprendre que dans ce pays, il y a une pandémie de démence militaire. Ne soyez pas surpris quand une armée irrépublicaine joue à l’exercice de gâchette facile sur les populations dans ces pays. C’est à cause de cette maladie. Tuer un peuple pour protéger une seule personne c’est aujourd’hui l’ambition de certaines armées en Afrique. Les atrocités sanguinaires dans un pays à 4 lettres et dans la République democrature du congo, en sont de parfaites illustrations. Pourquoi massacrer un peuple à cause d’un fauteuil présidentiel ? Et la communauté internationale dans tout ça ? Ce sont des interrogations que hi sun kayivi tchonkui se pose dans mon canapé conjugal. Mais la seule à laquelle je peux favorablement répondre, est celle qui se réfère à la communauté internationale. Dans l’ouvrage en attendant le vote des mineurs sauvages, l’auteur qui n’est autre que moi même, a laissé entendre que la communauté internationale est un groupe de bandits diplomatiques ni foi ni loi. Ce sont des gens malhonnêtes qui ne jurent que par des mentalités de crabes vietnamiens.

Vous êtes très nombreux à s’inquiéter du silence de cette communauté internationale face à la foire sanguinaire qu’offre le demon en herbe joseph kabila. Ces hommes de diplomatie bitozard qui composent la communauté internationale ont signé des deals avec les chefs d’état africains surtout les fils à papa. Leurs véritables préoccupations ce sont les richesses de l’Afrique. La crise dans tous les pays africains profite à ces charlatans de communauté internationale. Ils pondent un petit communiqué le matin pour condamner et envoie des armes la nuit. C’est la raison pour laquelle on ne les sent pas trop. Dans un pays où il y a des chapelets de massacre sur la population où les hommes de DIEU sont aussi victimes de la passion de la barbarie d’un pouvoir dictatorial, réagir par un simple communiqué c’est afficher un cynisme notoire. Face à une communauté internationale qui brille par de monstrueuses hypocrisies c’est au peuple africain de prendre ses responsabilités. Ce n’est pas la faute à un opposant comme le dirait certain journaliste chroniqueur à la démarche d’une lesbienne. DIEU n’a jamais interdit à des gens de réfléchir. Mais il ne faut pas que nos réflexions s’apparentent à celle du chien de tintin. Les hommes et les animaux ne doivent pas avoir les mêmes réflexions. Les journalistes alimentaires qui soutiennent la dictature en Afrique sont pires qu’ebola.

L’Afrique doit évoluer et ne doit pas être à la merci de la soi disante communauté internationale. Le peuple africain n’est pas à l’image des poupées de ben laden où il faut trimballer partout sans l’afficher aux satellites américaines. La jeunesse africaine doit ouvrir les yeux. Pas ouvrir les yeux pour se contenter des matchs du real et du barça. Chaque week-end la jeunesse se batte grave dans les vidéos clubs pour Lionel Messi et Cristiano. Svp reservez cette force pour l’alternance en Afrique. Un peuple africain terrorisé n’acclamera pas un dictateur sanguinaire pour le faire partir du pouvoir. Dans un pays où règne la dictature, une alternance apaisée dépendra du dictateur. Joseph kabila, ali gabon et un autre président sanguinaire dont j’oublie le prénom sont des chefs d’état sanguinaires qui bénéficient un parapluie d’impunité de ce machin appelé la communauté internationale. L’avenir de l’Afrique se trouve dans les mains d’une jeunesse dont la majorité ne retrouve la conscience que sur les feuilletons et les matchs de football. C’est une triste réalité. Les chefs d’état dictateurs ont mis tous les moyens pour détourner l’attention de cette jeunesse sur la politique. Mais jusqu’à quand ? Un peuple civilisé et très instruit renversera toujours une dictature quelque soit les stratégies mis en place. Celui qui repousse le declin d’une dictature se complique la tâche. Car plus la dictature devient vieillissante plus la révolte se prépare en grandiose. L’ancien président du Burkina Faso Blaise Comparaison peut en témoigner. La dictature de Joseph Kabila et celle joseph togo connaîtront un jour une fin. Quelque soit le discours de paix de ces derniers, quelque soit l’hypocrisie et les stratégies de répressions barbares à la chaka zoulou, le peuple triomphera un jour. Parler à chaque fois de paix dans un discours ne suffit pas pour être considéré comme un ange Gabriel. Joseph kabila et joseph togo jouent toujours à cet exercice ubuesco-lugubre mais ne savent pas que leurs peuples les reconnaissent comme des hypocrites 5 étoiles.

On ne peut pas parler de paix et continuer par tuer ses citoyens. Ce n’est pas possible ! Si un chef d’état comme kabila parle de la paix jusque dans ses toilettes et continue par tuer cela veut tout simplement dire qu’il ne connaît pas la valeur de la paix. Je ne vais pas m’aventurier à épeler ce mot au risque de monter l’adrénaline à un général de l’armée togolaise expert grammairien. Le peuple africain doit savoir que le démon ne se trouve pas dans le ciel. Le vrai démon c’est celui qui se plait à massacrer pour s’éterniser au pouvoir avec la complicité d’une armée super irrepublicaine. Je ne suis pas sûr que les chefs d’état africains iront tous au paradis si DIEU tenait compte du critère de bain de sang. Joseph kabila le demon en herbe, chercherait à se faire pendre. Aillleurs, celui qui est arrivé au pouvoir en 2005 en massacrant plus de 500 personnes serait brûlé comme une souris du mont himalaya.

Suivez mes regards. A analyser ce qui se passe dans les pays des fils à papa à l’instar du gabon, RDC et le GOTO, point n’est besoin de dire que l’Afrique est en retard sur la démocratie. Les gens crient démocratie démocratie en Afrique mais cette démocratie ne peut jamais évoluer quand on transforme une République en dynastie. Ce n’est pas possible ! Il faut être bête pour penser que faire au delà de 2 mandats fait parti des processus démocratiques. D’ailleurs le bon sens est avancé sur la démocratie. Mais celui qui n’a aucun grain de bon sens en lui ne sera jamais democrate. Et on ne peut pas être démocrate en voulant faire 1000 mandats au pouvoir. Sauf si vous êtes dans un Pays de Merde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.