34 C
Lomé
Sunday, March 7, 2021

COMMUNIQUE CONJOINT DE LA LTDH ET DE L’ASVITTO RELATIF A L’ASSASSINAT DU JEUNE AGBANDE KPESSOU BRUNO ALIAS MOHAMED

Les unes des journaux

COMMUNIQUE CONJOINT DE LA LTDH ET DE L’ASVITTO RELATIF A L’ASSASSINAT DU JEUNE AGBANDE KPESSOU BRUNO ALIAS MOHAMED
AGBANDE KPESSOU BRUNO ALIAS MOHAMED

Le 21 mai 2020, le jeune AGBANDE KPESSOU Bruno alias Mohamed, laveur de véhicules et de motos à Lomé, était à son domicile sis au quartier Avédji, quand il a été sollicité par un client pour lui laver son véhicule d’immatriculation RT 4592 AY. C’est à bord de ce véhicule accompagné de son collaborateur (principal témoin) et de sa fille (mineure de moins de 5ans) qu’il se trouvait lorsque sur leur chemin il a été apostrophé par deux individus en tenues militaires (treillis) à bord de leur motocyclette, au niveau du carrefour Sun City d’Aflao-Avédji.

Selon les témoignages concordants, les deux militaires reprocheraient à Mohamed d’avoir mal conduit et cherchaient à lui retirer de force la clé du véhicule. L’un d’eux compagnons s’est mis d’abord à violenter le conducteur par une cordelette, ce que Mohamed a réussi à retirer de ses mains. Ensuite le militaire a sorti un couteau qu’il portait sur lui et voulait en faire usage en vue de pouvoir retirer la clé du véhicule, lequel couteau lui sera également retiré par feu Mohammed.

Pendant ce temps, quelques éléments de la Brigade Anti Criminelle (BAC) régulièrement désigné, étaient de service au carrefour Sun City. Deux (2) de ces éléments ont avancé vers le lieu des altercations et c’est l’un d’entre eux qui a ouvert le feu sur Mohamed en le touchant mortellement. Entre temps, le témoin qui était dans le véhicule avec la petite fille était sorti pour essayer de calmer la bagarre quand il a été légèrement blessé à son doigt par le couteau que tenait le militaire.

Au vu des témoignages, la LTDH et l’ASVITTO retiennent :

1- un abus du pouvoir par un militaire qui n’est point un Officier de police judiciaire et dont le rôle n’est nullement d’interpeller les contrevenants au code de la route et encore moins de les violenter ;
2- un usage disproportionné de la force par un agent de police ;

Les deux associations déplorent un homicide volontaire d’un agent de la force publique sur un honnête citoyen.

Au demeurant, à aucun moment, il n’y a eu aucune circonstance de légitime défense contrairement à que ce certaines déclarations tentent de le faire croire.

Il s’agit d’un cas de flagrant délit d’homicide volontaire sur fond de manque de professionnalisme qui a toujours caractérisé nos forces de l’ordre et de sécurité qu’il faut corriger dans l’application des règles de maintien d’ordre.

En outre, il apparaît à l’évidence le désamour et l’absence de confiance entre les populations civiles et les forces de sécurité et de défense pour plusieurs raison dont l’usage systématique
de la force et aussi la corruption qui est banalisée chez les forces de l’ordre.

La LTDH et l’ASVITTO tout en exprimant toutes leur compassion à la famille de la victime, voudraient inviter les services de la gendarmerie à s’abstenir de toutes les formes d’intimidation
sur le témoin et les membres de ladite famille.

Enfin, les deux organisations exigent que les auteurs et complices du meurtre soient soumis à la rigueur de la loi afin de mettre fin à l’impunité dans notre pays, surtout lorsqu’il s’agit des
forces de sécurités et de défense.

Fait à Lomé, le 24 mai 2020

ONT SIGNE :

Pour la LTDH,
Le Président : Me Célestin K. AGBOGAN

Pour l’ASVITTO,
Le Président : KAO ATCHOLI

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Luc Abaki – “L’incarcération de Togbui Zewouto et 9 de ses membres est une erreur…”

Nombreux sont ceux qui, en pleine possession de leur capacité intellectuelle et disposant d'un sens d'analyses assez réfléchi, se prononcent dans le...

Togo : Togbui Zéwouto et ses Disciples déposés à la Prison civile de Lomé

Le transfèrement du traditionaliste Wodedzou Kossi Edem alias «Togbui Zéwouto» et ses Disciples à la prison civile de Lomé est effectif ce...

Togo : l’ASVITTO dénonce l’interdiction des cours de répétition

C’est dans une déclaration dont voici l’intégralité Observations relatives à l’interdiction des cours de répétition payants dans les établissements scolaires. L’ASVITTO vient attirer l’attention...

CITE AU QUOTIDIEN : CONTE POUR AUJOURD’HUI

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUEOn se demande ce qui est le plus difficile à supporter : la chaleur accablante de...

Tribune – Je condamne l’arbitraire d’où qu’il vienne, peu importe la victime

Par Rodrigue AhégoJe trouve opportun de réagir suite à l’arrestation de Reckya Madougou, candidate du parti d’opposition Les Démocrates, recalée pour la...

Communiqué de presse de la CDPA-BT : Après une année du 4ème mandat de Faure Gnassingbé

1- Les élections du 22 février 2020 se sont déroulées dans les conditions que l’on sait désormais. Ces conditions et les résultats...
- Advertisement -
error: Content is protected !!