Communiqué de l’ANC-Fédération Internationale relatif à la loi sur le vote de la diaspora

Communiqué de l'ANC-Fédération Internationale relatif à la loi sur le vote de la diaspora

Le mardi 05 novembre 2019, les Togolais de la diaspora ont appris l’information selon laquelle ils pourront voter, pour la première fois, pour élire leur président et, plus tard leurs députés. Pour ce faire, ils devront s’inscrire munis, d’une carte consulaire datant d’au moins six mois dans les ambassades du Togo.
Réuni en conseil des ministres, le mercredi 13 novembre 2019, le gouvernement a rappelé que le vote des Togolais de l’étranger ne sera possible que dans les pays où le Togo dispose d’une ambassade. Il donne deux précisions supplémentaires :

  1. Le nombre minimum des Togolais résidants dans un pays et enregistré à l’ambassade retenue pour l’ouverture d’une commission électorale d’ambassade indépendante (CEAI) est fixée à 300.
  2. Le nombre de CEAI sera arrêté en se référant aux chiffres communiqués par les ambassades précisant le nombre de Togolais inscrits dans les registres respectifs.

Exhibée comme «nouvelle avancée de la démocratie au Togo», cette loi a toutes les allures d’une discrimination des Togolais de la diaspora. En effet, elle restreint le fichier électoral de la diaspora aux seuls détenteurs de cartes consulaires: Ce qui exclut la quasi-totalité de la diaspora.

L’adoption de cette loi qui vient de dévaloriser à l’extérieur la carte nationale d’identité, le passeport togolais ou toute autre pièce (naissance, nationalité), suscite une série d’interrogations dont principalement:

  • D’abord, si l’initiative n’était pas une manœuvre déguisée pour distribuer des cartes consulaires aux non-Togolais et les faire voter en faveur du régime, pourquoi le régime togolais n’organise-t-il pas le recensement des Togolais de l’extérieur ?
  • Ensuite, les autorités togolaises peuvent-elles prétendre, avec sincérité et crédibilité, vouloir associer la diaspora à la modernisation du Togo?
  • Et enfin, au regard des graves irrégularités qui ont souvent entachées les processus électoraux au Togo, l’absence de mécanisme de contrôle citoyen n’enlève-t-elle pas
    toute garantie de transparence et de crédibilité aux résultats qui vont sortir du vote de la diaspora ?

Par conséquent, faute de réponses adéquates à nos légitimes interrogations, la Fédération Internationale de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC F.I.) demande :

  • l’arrêt immédiat du processus enclenché unilatéralement par le régime RPT/UNIR,
  • l’ouverture d’une concertation avec les organisations des Togolais de l’extérieur, en vue de faire un recensement de la diaspora togolaise,

Elle invite les organisations de la diaspora à exprimer clairement et explicitement leur rejet à cette loi inique.

Nous sommes près de deux millions, c’est-à-dire plus d’un quart de la population togolaise à vivre hors du territoire national. Et pour la première fois, nous serons appelés à choisir en 2020 le Président de la République pour les cinq prochaines années. C’est non seulement notre droit le plus absolu mais aussi notre devoir de participer aux échéances électorales.

Pour cette raison fondamentale, la Fédération internationale de l’ANC invite toutes les organisations de la diaspora ainsi que toutes les représentations extérieures des partis politiques à une large concertation afin de définir l’attitude commune à tenir pour en finir définitivement avec le système totalitaire qui régente la terre de nos aïeux depuis plus d’un demi-siècle.

Elle invite également les organisations de la société civile (OSC), les mouvements et formations politiques au Togo, les partenaires politiques, économiques et techniques du Togo ainsi que la presse togolaise à se mobiliser pour dénoncer l’absence de transparence et de crédibilité du processus électoral actuellement en cours au Togo.

Fait à Londres le 15 novembre 2019

Pour le bureau

Les Présidents de l’ANC-FI

Lucien HOUNKANLI

Placide DA SYLVA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.