Communiqué du MPDD relatif à l’élection du maire et des adjoints du maire de la commune Yoto 3

Communiqué du MPDD relatif à l’élection du maire et des adjoints du maire de la commune Yoto 3

COMMUNIQUE MPDD DU 13 SEPTEMBRE 2019
RELATIF A L’ELECTION DU MAIRE ET DES ADJOINTS AU MAIRE DE LA COMMUNE YOTO 3

Les conseillers municipaux de la commune Yoto 3 ont été conviés par le Préfet de Yoto pour la tenue de la première réunion du conseil municipal, le jeudi 12 septembre 2019 avec pour ordre du jour, l’élection du Maire et de ses Adjoints au Maire. Déférant à cette convocation, les élus de la formation politique MPDD et ceux des listes ANC, C14, CAR, DUANENYO se sont rendus à la mairie de Tokpli.

Conformément aux dispositions de la loi en vigueur portant décentralisation, le bureau d’âge fut mis en place et présidé par le doyen d’âge, le Conseiller GNININVI Amah Daniel de la C14 assisté du plus jeune Conseiller en la personne de DEGBE Kokou du MPDD au poste de rapporteur.

À l’appel des candidatures pour le poste du Maire, le Conseiller DEGBE Kokou se prononce comme candidat de même que AKA Amivi de Duanenyo. Le Préfet de Yoto, M. ALIBO fit savoir à tous les conseillers qu’en cas de candidature d’un membre du bureau d’âge, ce dernier doit démissionner du présidium pour être éligible. A la question d’un Conseiller de savoir si cette disposition est valable pour tout le processus, le préfet répondit par l’affirmative. Ce qui d’ailleurs est une pratique courante observée sous tous les cieux, et a été observée dans le déroulé du processus électoral municipal dans la commune 3 de Vogan.

Ainsi DEGBE Kokou laissa sa place à KLOLY Kodjo de Duanenyo avant d’être élu Maire avec 8 voix contre 7 pour AKA Amivi de Duanenyo. Le 1er adjoint SENOU Komlan du CAR obtint 8 voix contre 7 devant ATIKLE Ama de Duanenyo. A savoir que pour ces deux premières élections les procès-verbaux contradictoires furent régulièrement signés entre le président du présidium et le Secrétaire Général de la Préfecture de Yoto.
Pour la suite de la séance, le Préfet ALIBO pressé par son agenda laissa la responsabilité de la poursuite des travaux au Représentant du Ministre de l’Administration Territoriale et du Secrétaire Général de la préfecture de Yoto.

Vint alors l’élection du 2ème Adjoint. Deux candidats furent en lice, Daniel Amah Gnininvi de la C14 et SIKA Kossivi de Duanenyo. Contrairement à la procédure initiale de dépôt de candidature énoncé par le préfet, le représentant du ministre récuse nonobstant sa démission, la candidature du Conseiller GNININVI Amah Daniel au motif qu’il est président du présidium.

Il s’en suit un blocage du processus électoral suivi du retrait du représentant du ministre qui dit devoir consulter sa hiérarchie à Lomé avant la reprise du processus. Autant les conseillers de Douanegnon retirés pour se concerter ne sont plus revenus dans la salle de délibération du conseil municipal, il en est de même du représentant du ministre de l’administration territoriale.

A la lumière de ce qui précède, la formation politique MPDD tient à exprimer sa plus haute indignation et fait la mise au point suivante :

Le comportement aussi bien des Conseillers de la liste DUANEYO que des autorités administratives pourtant mandatées pour tenir cette réunion est anti-républicain et contraire aux principes démocratiques.

Le départ du représentant du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation pour le motif soulevé montre à suffisance le manque d’impartialité et son parti pris pour les conseillers de Duanenyo, le mépris des fonctions républicaines qu’il est pourtant censé incarner et le reniement de son rôle.

Les 7 Conseillers de la liste DUANEYO étant minoritaires, leur retrait de la séance qui suivait son cours normal n’entache nullement la régularité et la validité du vote du Maire et son 1er Adjoint Daniel de la C14. En conséquence la poursuite du processus électoral ne peut porter que sur le 2ième Adjoint au Maire. Toute autre démarche relève de l’arbitraire et ne peut constituer un précédent au regard des exemples factuels au sein de la République.

Par ces motifs, la formation politique MPDD considère de plein effet, cette première réunion du conseil municipal de la commune Yoto 3 ayant élu Monsieur DEGBE Kokou au poste de Maire, Jean SENOU au poste de 1er Adjoint au Maire, et en appel au respect du verdict des urnes.

C’est pourquoi, le MPDD prend à témoin le peuple togolais et la communauté internationale contre toute dérive tendant à remettre en cause la validité de l’élection du jeudi 12 septembre 2019 à Tokpli du Maire et de son 1er Adjoint.

Fait à Lomé, le 13 Septembre 2019
Agbéyomé Messan KODJO
Président National

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.