32.1 C
Lomé
Tuesday, June 15, 2021

La Cour Constitutionnelle n’est pas neutre!

Les unes des journaux

La Cour Constitutionnelle n’est pas neutre!
ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL (ADDI)

C’est ce que pense l’Alliance DEMOCRATES pour le Développement Intégral (ADDI) qui dans un communiqué dont copie nous est parvenue, a fustigé les déclarations partisanes d’Aboudou Assouma lors de la cérémonie de prestation de serment de Faure Gnassingbé. Lisez plutôt!

ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL (ADDI)

COMMUNIQUE RELATIF A L’AVEU DE PARTIALITE ET DE NON NEUTRALITE DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE DU TOGO

L’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI) dénonce et condamne l’attitude du Président de la Cour Constitutionnelle le dimanche 3 mai, lors de la dernière cérémonie de prestation de serment du candidat proclamé élu de la mascarade électorale du 22 février 2020.

En effet, le peuple togolais est resté médusé et confondu devant les déclarations partisanes, outrancières, abusives et déraisonnables de Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle. En s’adonnant à des éloges apologiques et à une litanie des quelques réalisations et projets non aboutis de la gouvernance que vit le Togo depuis 15 ans, ce dernier a tout simplement fait un aveu d’impartialité. Ceci est également une preuve que l’élection présidentielle du 22 février dernier, caractérisée par des irrégularités de plusieurs natures, ne respectait aucune des normes admises de transparence, d’équité et de démocratie : l’organe devant garantir ces normes se révèle être inféodé au candidat du régime en place.

Après plus de vingt ans à la tête de cette institution, en procédant comme il l’a fait lors de son allocution, le Président de la Cour Constitutionnelle s’est comporté, ni plus ni moins, en « grand militant » du parti au pouvoir plutôt qu’en président d’une institution qui se doit de rester impartiale et neutre. L’ADDI appelle le Président de la Cour Constitutionnelle de même que les membres de cette institution à se ressaisir et éviter de continuer de troquer leur toge de juge contre des uniformes de simple militant convaincu voire extrémiste.

Le peuple togolais recherche ardemment la fin de la crise politique qu’il vit depuis près de trois décennies. Et pour cela, il a besoin d’institutions républicaines et impartiales permettant le renforcement de l’unité nationale et la promotion de l’Etat de droit et le respect des droits de tout citoyen dans le cadre de la Constitution. Or c’est en étant les garants de l’Etat de droit et du respect des droits de l’homme que les juges et spécialement ceux de la Cour Constitutionnelle ont pour fonction de permettre au pays de réaliser cet objectif. C’est pour cette raison que l’ADDI réaffirme que l’indépendance du pouvoir judiciaire et principalement celle de la Cour Constitutionnelle et l’amour de la justice doivent être toujours présent dans l’esprit de nos
honorables juges lorsqu’ils posent tout acte professionnel.

L’ADDI demande une fois de plus l’authentification par échantillonnage des bulletins de vote bureau de vote par bureau de vote, afin de rétablir la vérité des urnes et proclamer le vrai
vainqueur.

Fait à Lomé, le 6 mai 2020

Le Président National
Tchabouré Aimé GOGUE

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : La solution « magique » de la STT contre l’inflation et la hausse des prix des produits pétroliers

Ces derniers jours, les Togolais se plaignent de la cherté de la vie. Pour cause, les produits de première nécessité ont connu...

Covid-19 Togo : 4 nouvelles contaminations dans la préfecture d’Agoe

Hier, quatre nouveaux cas positifs ont été enregistrés dans la préfecture d’Agoe. C’est ce qu’indique le site officiel du gouvernement. Le même site...

Togo : Agbeyomé Kodjo va faire un voyage sans retour

Telle est la prophétie faite par Maranatha Mashia’h de l’église « clinique Immanuel Temple du Saint Esprit », récemment fermée au Togo. Même...

Que sont devenues Réckya Madougou et ses valises d’argent dont parlait Patrice Talon?

Par Samari Tchadjobo «Elle débarque avec des valises d’argent, des sponsors de chefs d’Etat des pays voisins, a indiqué Patrice Talon dans...

Togo : Curieux silence des associations de consommateurs

La vie chère s'accentue, intensifiant la souffrance des populations Togolaises qui tirent déjà le diable par la queue. La situation est plus...

LIBERTÉ POUR DJIMON ORÈ ET TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES DU RÉGIME GNASSINGBÉ

Par Ayayi Togoata APEDO-AMAHLa présence de prisonniers politiques dans les geôles du régime policier constitue un cinglant démenti à la fiction de...

Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure

"Lutte pour la démocratie au Togo : les leçons de l’heure", c’est le titre d’une tribune publiée sur Facebook par Gnimdéwa Atakpama,...

La faute aux quatre coups KO: que les crétins louangeurs sortent des bois!

Par Kodjo EpouQuelque chose, en nous, s'est brisé. Le Togolais est devenu indéfinissable, même méconnaissable. Son pays aussi l'est, et en pire,...
- Advertisement -
error: Content is protected !!