27.1 C
Lomé
Friday, December 3, 2021

Le Mouvement GAMESSOU exige la libération de Brigitte ADJAMAGBO JOHNSON et Gérard DJOSSOU

Les unes des journaux

Le Mouvement GAMESSOU exige la libération de Brigitte ADJAMAGBO JOHNSON et Gérard DJOSSOU
Brigitte Adjamagbo Johnson, Djossou Gérard Dodji

Depuis l’arrestation de Brigitte Adjamagbo Johnson, coordinatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro et Secrétaire général du parti politique Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), un mouvement généralisé de publication de communiqué embrase la toile. Partis politiques de l’opposition, organisations de la société civile, mouvements et associations, tous comme un seul homme, s’indignent, condamnent et exigent la libération purement et simplement des deux personnalités et autres détenus politiques qui croupissent injustement dans les geôles sur toute l’étendue du territoire national. A l’instar de toutes ces entités, le Mouvement GAMESSOU s’exprime à travers un communiqué rendu public ce 1er décembre 2020. Lire le communiqué.

COMMUNIQUE RELATIF A L’ARRESTATION DE Me. BRIGITTE ADJAMAGBO ET DE M. GERARD DJOSSSOU

C’est avec indignation et consternation que nous avons appris l’arrestation de Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON, coordinatrice de la Dynamique MonSeigneur Kpodjro (DMK) et Secrétaire Nationale de la CDPA.

Cette arrestation intervient au lendemain de l’enlèvement de Mr Djossou Gérard Dodji, chargé des Affaires sociales et des Droits de l’homme de la DMK, par des hommes en civil non identifiés alors qu’il venait de quitter une réunion avec le G5.

Un communiqué du Procureur de la République Essolizam Poyodi lu au journal de 20H du 28 Novembre 2020 sur la TVT nous apprend que ces interpellations se situent dans le cadre d’une enquête sur un supposé projet de déstabilisation du Togo.

Le Mouvement GAMESSOU condamne avec la plus grande rigueur ces arrestations arbitraires qui sont une violation flagrante aux libertés démocratiques et exige la libération inconditionnelle et immédiate de Mme ADJAMAGBO JOHNSON, M. Gérard DJOSSOU et tous les autres détenus politiques.

Le Mouvement GAMESSOU rappelle aux autorités que le droit à la manifestation est un droit constitutionnel qui s’impose à tout régime qui se veut démocratique.

Les Togolais exigent le respect scrupuleux de leur droit et liberté chèrement acquis.

Fait à Lomé, le 1er Décembre 2020

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo: Le départ à la retraite des militaires provisoirement suspendu!

Le départ à la retraite des militaires vient d’être provisoirement suspendu. L’information a été donnée hier par le chef d’Etat major général...

Dr Christian Spieker “Ce n´est pas parce que le régime est fort qu´on ne parvient pas à avoir de l´alternance mais parce que les...

La difficulté dans laquelle se trouve aujourd´hui l´opposition togolaise face au régime en place réside dans l´inconstance des leaders politiques qui font...

La conference des Évêques du Togo récuse la présentation d’un pass sanitaire dans les lieux de culte

La décision du gouvernement de présenter un pass sanitaire avant d’avoir accès aux lieux de culte au Togo déplaît à la conférence...

Gerry Taama ne voit pas d’un bon oeil le concours de la Fonction publique lancé par le gouvernement

Député à l’Assemblée Nationale, Gerry Taama ne voit pas d’un bon œil le concours de la fonction publique lancé par le gouvernement....

Meeting de soutien à Abdoulaye Yaya: Le front citoyen « Togo Debout » ne baisse pas les bras

Les interdictions répétées du préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh ne découragent pas le front citoyen « Togo Debout ». Les responsables...

Une femme morte dans une auberge à Zanguera: L’amant dans de beaux draps

La semaine dernière, une veuve a été retrouvée morte dans une auberge à Zanguera, après une partie de sexe avec un jeune...

Togo Covid-19: 8 nouveaux cas signalés lundi

Huit (08) des 919 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 26.258. Ces 08 personnes dont les...

Pourquoi environs 600 recrues ont-elles été recalées au Cni ?

J'ai été saisi de la question à plusieurs reprises. Je suis allé aux nouvelles.Ces recrues ont ete écartées après la seconde visite...
- Advertisement -
error: Content is protected !!