27 C
Lomé
Saturday, November 28, 2020

Pétrolegate : Communiqué de L’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral

Les unes des journaux

Pétrolegate : Communiqué de L'Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral
Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral

COMMUNIQUE RELATIF A L’AFFAIRE DITE PETROLE-GATE

Depuis quelques mois, le journaliste d’investigation M. Ferdinand Ayité, Directeur de Publication du journal l’Alternative, a publié une série d’articles documentés mettant de manière très cohérente, un certain nombre de dignitaires du régime togolais, au cœur d’un vaste réseau de prévarication, de gabegie financière et de haute corruption.

En raison de l’ampleur des crimes économiques dénoncés, l’ADDI a été très surprise par la réaction très timorée de l’Assemblée nationale qui devrait interpeler le Gouvernement afin qu’il situe la population sur les informations dévoilées par M. Ferdinand Ayité.

Si l’ADDI a salué le fait que le Gouvernement ait commandité un audit pour comprendre et mesurer l’ampleur des malversations dénoncées par le journaliste, le parti est cependant surpris que le rapport de cet audit ne soit toujours pas encore publié. La déception de l’ADDI est d’autant plus grande que les crimes économiques et financiers, dénoncés par le journaliste, lui ont valu d’être traîné devant les tribunaux pour diffamation par le sieur Fabrice Adjakly, auteur principal de tous ces actes irréguliers.

C’est dans cet état de défaillance des pouvoirs législatif et exécutif du pays que la population togolaise devrait connaître ce matin l’épilogue de cette procédure à l’encontre du lanceur d’alerte, Ferdinand Ayité. A la lumière du réquisitoire du procureur de la République, tout se passe comme si les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire censés protéger les intérêts du peuple semble prendre faits et cause pour les mis en cause des révélations.

L’ADDI, parti d’obédience socio-démocrate, s’indigne que même la société civile dans son rôle de contrôle de l’action publique et de défense des droits des consommateurs, soit empêchée d’agir.
L’ADDI apporte tout son soutien au journaliste Ferdinand Ayité. Elle demande aux plus hautes autorités de prendre les mesures qui s’imposent afin d’éclairer le peuple sur les malversations opérées, mettre toute la lumière sur les processus d’achat et de revente des produits pétroliers au Togo et traduire les responsables et complices de ces malversations devant les tribunaux.

L’ADDI demande à toutes les organisations de la société civile et au peuple togolais de se mobiliser et réclamer que les personnes reconnues auteurs ou complices des malversations dans cette affaire soient mises à la disposition de la justice pour répondre devant la loi. A cet effet, l’ADDI invite tous les citoyens qui le peuvent à se déplacer au palais de justice pour entendre le verdict de la justice.

L’ADDI invite toutes les bonnes volontés à être prêtes à mobiliser les ressources financières nécessaires pour soutenir le journaliste Ferdinand Ayité dans ses démêlées avec la fameuse justice togolaise.
Ferdinand Ayité a fait sa part : il reste aux partis politiques, aux organisations de la société civile et tous les togolais militants épris du respect des droits de l’homme, de l’équité sociale, de la démocratie et de l’alternance politique de faire leur part.

Fait à Ottawa, le 4 Novembre 2020

Pour le Bureau National

Le Président National
Tchabouré Aimé GOGUE

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Cité au quotidien : La fin du cauchemar…

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUEL’année 2020 tire vers sa fin. Il sera bientôt temps d’échanger des voeux pour 2021. Que...

Togo : Dodzi Kokoroko menace les enseignants grévistes

Les enseignants grévistes sont dans le viseur du ministre des Enseignements primaire et secondaire, Dodzi Kokoroko. Dans une note rendue publique le...

Communiqué de presse : L’ARCEP prend acte de la cessation des pratiques de différenciation tarifaire intra et inter-réseaux

LOME, Togo, le 26 novembre 2020 L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) avait notifié, en date du 12 novembre...

Doc Farel, un artiste togolais de renom arrêté pour « cambriolage »

Par Marcelle Apévi« Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin ». Jamais Voltaire ne...

Marche de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) du 28 novembre, la FOSAP met en garde

Dans un communiqué en date du mercredi 25 novembre 2020, le Colonel Kodjo Amana de la Force Spéciale Anti-pandémie Covid-19 (FOSAP) fait...

Togo : Démantèlement d’un réseau de cambrioleurs

Togo - Selon la police, le Commissariat de Police de la ville de Tsévié a démantelé un réseau de cambrioleurs le 24...

Togo : Communiqué sanctionnant le conseil des ministres du 25 novembre 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République.Le...

L’ARCEP attaque T-Money pour défaillance

L'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) est décidée à en finir avec l'escroquerie des consommateurs par les opérateurs...
- Advertisement -
error: Content is protected !!