Message de la Communauté Togolaise en Suisse (CTS) à l’occasion de la Rencontre citoyenne du 04 Mai 2019 à l’Ambassade du Togo en Suisse dans le cadre de la Présentation du PND

(Le message a été censuré pour sa présentation sous le motif fallacieux de «manque de temps»).

Message de la Communauté Togolaise en Suisse (CTS) à l’occasion de la Rencontre citoyenne du 04 Mai 2019 à l’Ambassade du Togo en Suisse dans le cadre de la Présentation du PND

Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République du Togo auprès de la Confédération Suisse,

Mesdames et Messieurs les Membres et Sympathisants des Associations et Mouvements citoyens regroupant les Togolaises et les Togolais vivant en Suisse et dans les pays limitrophes,

Mesdames et Messieurs les Compatriotes togolais présents à cette Rencontre,

il nous tient particulièrement à coeur de vous exprimer notre sincère gratitude en tant que Citoyens togolais d’être invités en cette qualité à cette rencontre citoyenne qui doit être à notre humble avis un cadre d’échanges citoyens francs et constructifs dans l’intérêt premier de la Nation togolaise, dans l’intérêt du Peuple togolais dans toutes ses composantes et dans l’intérêt des Togolaises et des Togolais que nous sommes ici sur le Sol Suisse.

Nous venons à cette rencontre aujourd’hui, non pas seulement en qualité de simples Citoyens togolais vivant isolément ici en Suisse, mais plutôt en qualité de Togolaises et de Togolais responsables et connectés qui sont animés d’un Sentiment national et patriotique et qui ont compris très tôt ici en Suisse la nécessité de nous regrouper en des Organisations et Mouvements citoyens crédibles pour défendre valablement l’Honneur de notre cher Togo, sans forcément faire allégeance à tel ou tel parti politique et encore moins au régime des Gnassingbé qui a pris le Togo et le Peuple togolais en otage depuis plus de 50 ans.

Voilà pourquoi l’idée de notre participation collective à cette rencontre sous la bannière de notre Organisation citoyenne dénommée «Communauté Togolaise en Suisse» (en abrégé CTS) a été décidée par son Bureau Exécutif.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur, permettez-nous donc de vous souligner que nous n’avons pas du tout apprécié la manière peu courtoise avec laquelle vous nous avez adressé votre invitation de manière impersonnelle et à travers les réseaux sociaux.

En effet, vous vous êtes donné la peine de sonder préalablement l’environnement social en Suisse et avez découvert qu’il existe des Organisations citoyennes de Togolaises et de Togolais comme la «CTS». Vous avez même mandaté vos collaborateurs à contacter les Responsables de notre Organisation. La «CTS» avait même signalé sa très grande disponibilité à échanger avec vous en temps opportun sur des sujets socio-économiques, socio-politiques et socio-culturels concernant les Togolais tant au Togo qu’à l’extérieur et concernant la Nation togolaise dans son ensemble.

Pourquoi donc ne pas nous témoigner en retour d’un minimum de Respect mutuel, de Bienséance et de Fraternité en adressant solennellement votre invitation au Bureau Exécutif de la «CTS» pour la rencontre d’aujourd’hui?

Excellence, Monsieur l’Ambassadeur, permettez-nous de vous parler à présent de nos vives préoccupations en tant que Citoyens togolais responsables et soucieux de l’avenir de notre cher Togo, soucieux de l’avenir du digne Peuple togolais et soucieux de notre vie collective en tant que Togolais vivant ici loin de notre Terre natale.

Notre intervention sera donc articulée autour de trois point essentiels.

Le premier point portera sur les immenses Potentialités et Atouts dont regorgent les Togolaises et les Togolais vivant ici en Suisse.

Le deuxième point portera sur nos griefs et revendications légitimes en tant que Citoyens togolais vivant loin de notre Terre natale et suivant avec inquiétude les soubresauts socio-économiques et socio-politiques qui s’abattent sur notre Nation depuis plusieurs années.
Le troisième point s’articulera autour des exhortations et recommandations citoyennes que la «CTS» en tant qu’Organisation citoyenne togolaise entend adresser au régime de Monsieur Faure Gnassingbé, à tous les acteurs politiques, à tous les Mouvements citoyens et Organisations de la Société civile et à l’ensemble du Peuple togolais pour la Renaissance de la Dignité de notre cher Togo, l’Or de l’Humanité.

1. A propos des immenses Potentialités et Atouts des Togolaises et des Togolais vivant en Suisse.

  1. De l’aveu même des Fonctionnaires suisses des Services fédéraux et cantonaux d’immigration, les Citoyens togolais vivant en Suisse sont parmi les étrangers les mieux intégrés dans la société suisse, tant sur le plan socio-professionnel que sur le plan du respect des valeurs et des lois suisses. Les Statistiques officielles suisses prouvent à suffisance que le nombre de Togolaises ou de Togolais sans emploi en Suisse et vivant indéfiniment de l’Assistance sociale de l’État est quasiment nul. Ces Statistiques prouvent également que le nombre de Togolaises ou de Togolais ayant maille à partir avec la Police, avec la Justice ou avec la Prison est pratiquement insignifiant. Les Togolaises et les Togolais en Suisse démontrent donc à suffisance qu’ils sont l’incarnation vivante et permanente de la Devise de leur Terre natale qui est «Travail-Liberté-Patrie».
  2. Un tour d’horizon discret parmi les Togolaises et les Togolais vivant en Suisse permet de constater que ceux-ci constituent l’une des rares Communautés étrangères très riches sur le plan des Profils socio-professionnels. Les Togolaises et les Togolais en Suisse, qu’ils soient binationaux ou uni-nationaux, qu’ils soient initialement en arrivés en qualité de requérant d’asile fuyant la barbarie, la méchanceté et la misère endémique cyniquement entretenues dans leur Togo natal, qu’ils soient arrivés dans le cadre d’un regroupement familial, ou qu’ils soient arrivés exclusivement dans un cadre professionnel, sont parmi les rares étrangers en Suisse attachant une très grande valeur à leur Travail impeccable comme expression de leur Fierté et de leur Dignité: des ménagères et mères de familles très dévouées jusqu’aux cadres de banque et aux spécialistes très méticuleux des systèmes d’informations en passant par les enseignants très compétents, par des journalistes perspicaces, par les commerçants talentueux et honnêtes, par les machinistes et conducteurs pointilleux, par les médecins dévoués, par les constructeurs très dynamiques, par les restaurateurs très avenants, par les musiciennes et les musiciens très vertueux, la Togolaise ou le Togolais a toujours démontré en Suisse tout le sérieux qu’elle ou qu’il attache à son Travail ou à sa Profession.
  3. Le volume annuel des transactions financières effectuées par les Togolaises et les Togolais vivant en Suisse vers leur Togo natal pour divers motifs (travaux immobiliers, frais médicaux et besoins alimentaires des membres de la famille, obsèques, projets de développement local, etc.) dépasse de loin le volume financier venant d’autres pays occidentaux (Allemagne, Belgique, France, Grande-Bretagne, Italie, etc.) selon plusieurs sources discrètes des Institutions financières (banques, Western Union, Money Gram, Paypal, etc.). Ce volume annuel des transactions financières dépasse de loin la prétendue «aide» publique accordée par l’État français ou par l’État allemand au régime de Faure Gnassingbé dans le cadre de la prétendue «coopération» bilatérale. Les Togolaises et les Togolais de Suisse démontrent ainsi le très grand impact positif qu’ils exercent sur l’économie formelle et informelle au Togo depuis des années.
  4. Nombreux sont les Togolaises et les Togolais vivant en Suisse qui ont des liens privilégiés grâce à leur parcours professionnel ou privé avec des Hommes et des Femmes de grande influence du monde de la Haute Finance internationale, du monde des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, du monde des Énergies «classiques» ou renouvelables, du monde de la Recherche scientifique fondamentale ou appliquée, du monde de la Gestion des Catastrophes naturelles …. La Togolaise ou le Togolais vivant en Suisse est donc une Femme ou un Homme de «réseaux» de gré ou de force, puisque la Suisse demeure une plaque tournante et incontournable de tous les systèmes qui gouvernent aujourd’hui le monde.

Il serait donc totalement aberrant que toutes ces Potentialités et tous ces Atouts ne puissent pas être mis à contribution pour le Développement humain, social, politique et économique de notre cher Togo natal.

2. Nos griefs et nos revendications légitimes en tant que Citoyens togolais bien organisés vivant hors du Togo.

  1. Il est absolument inadmissible pour la CTS que certains honnêtes compatriotes togolais ayant trouvé refuge en Suisse en fuyant la barbarie, la cruauté, la méchanceté gratuite, le mépris inhumain et la misère cynique érigés en mode de gouvernement dans leur Togo natal soient victimes de sordides manœuvres d’espionnage et de nargue de la part des hommes de main du régime togolais. Ces hommes de main du régime résident aussi en Suisse sous le (faux) manteau de «Réfugié politique» ou sont envoyés occasionnellement depuis le Togo. Le cas d’exemple qu’on peut citer ici est le tapage provocateur de mauvais goût que le sieur «Gogoligo» (alias Komi Mawulikplimi Nutsule) a fait ici en Suisse lors de son passage en 2018. Il est également inadmissible que plusieurs Togolais résidant régulièrement en en Suisse soient victimes de tracasseries policières incompréhensibles à l‘aéroport de Lomé, alors qu’ils ne sont passibles d’aucun délit ou crime ni au Togo ni en Suisse. La CTS exige donc que ces agissements d’intimidation ridicule et inutile cessent immédiatement envers ses membres et sympathisants.
  2. La CTS constate avec regret et après diverses investigations que le prix très élevé des billets d’avion entre la Suisse et le Togo est dû essentiellement à de (faux) frais exorbitants imposés par les Autorités aéroportuaires de Lomé aux compagnies aériennes, contrairement aux frais raisonnables demandés aux mêmes compagnies par les aéroports d’Accra (Ghana) et de Cotonou (Bénin). Nous exigeons donc qu’un remède soit rapidement apporté à cette anomalie qui frise de l’escroquerie savamment organisée, afin de faciliter aux Togolais de Suisse le voyage régulier au bercail.
  3. La CTS déplore par ailleurs que l’Ambassade du Togo n’a fait depuis des années aucune démarche significative en direction du Secrétariat d’État pour les Migrations (SEM) et en direction de l’Office Fédéral des Statistiques en vue de constituer un registre fiable des Togolaises et des Togolais vivant en Suisse pour faciliter leur rapprochement entre eux et pour leur faciliter l’obtention d’une carte consulaire ainsi que d’autres documents en toute légitimité, et non comme une faveur. Nous exigeons qu’une solution rapide soit apportée à cette anomalie.
  4. La CTS ne comprend pas pourquoi rien n’est fait de façon officielle et méthodique par l’État togolais à travers l’Ambassade du Togo en faveur des Étudiants togolais qui se retrouvent en difficulté en Suisse malgré eux. Elle exige donc que des mesures idoines soient prises rapidement pour corriger cette situation désastreuse et sauver l’Honneur du Togo en Suisse comme partout, car l’État togolais a l’obligation de protéger ou de défendre ses Citoyens et Ressortissants partout.
  5. La CTS s’insurge en toute légitimité contre les campagnes mensongères de désinformation et de corruption régulièrement organisées à grands frais en Suisse (de façon officieuse et officielle) par certains personnages obscurs du régime togolais dans le but de polir l’image de ce dernier, alors que toute l’opinion publique internationale sait très bien que ce régime est gravement gangrené depuis son origine par la mal-gouvernance et la prédation irresponsable et mafieuse des richesses de la Nation togolaise.

3. Les exhortations et recommandations de la «CTS» à l’adresse de l’ensemble des Togolaises et des Togolais tant au Togo que hors du Togo.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Honorables Invités, chers Compatriotes, le tableau apocalyptique et très inquiétant que présente aujourd’hui notre cher Togo tant aux yeux de la très grande majorité de ceux qui y vivent qu’aux yeux de ceux qui l’observent attentivement de l’extérieur nous oblige à condamner très vigoureusement ici la sordide politique politicienne de façade pratiquée par le régime du sieur Faure Gnassingbé.

Ce tableau très inquiétant nous oblige en tant qu’Organisation citoyenne indépendante de signifier clairement à la kyrielle de partis politiques prétendant constituer officiellement une certaine «opposition» que leur politique-spectacle émotionnelle et dilettante pour accompagner la politique politicienne lénifiante du régime les a gravement éloignés des vrais problèmes qui assomment dangereusement les Masses laborieuses.

  1.  L’insouciance cynique et très révoltante de l’actuel régime togolais face à l’état piteux et dégoûtant des hôpitaux togolais ajoutée aux scandales financiers éclaboussant plusieurs personnages-clé du régime exprime nettement l’intention préméditée de détruire systématiquement tout un Peuple dont la Santé constitue le premier bien précieux.
  2.  L’inaction cynique et révoltante du régime togolais face à la pénurie d’eau potable dans les villes de Tsévié, de Kara, de Dapaong et dans bien d’autres localités du Togo exprime nettement l’intention préméditée de détruire systématiquement tout un Peuple dont l’accès à l’eau potable constitue un droit vital et inaliénable.
  3.  L’insolence dégoûtante avec laquelle la minorité pilleuse regroupée dans le cercle très hermétique des cercles formés autour du sieur Faure Gnassingbé étale ses biens mal acquis à travers le pillage systématique des immenses Richesses nationales au milieu d’une Population totalement démunie sans songer à investir une infime partie de cette richesse dans des structures socio-économiques de production et de transformation de biens de consommation typiquement togolais au profit de la Population togolaise, prouve à suffisance que ce régime n’a aucune noble intention de faire de notre cher Togo l’Or de l’Humanité, mais plutôt de le détruire systématiquement en le bradant cyniquement à de médiocres escrocs étrangers.

Il est donc pour nous totalement absurde que le régime du sieur Faure Gnassingbé et son «opposition» institutionnelle que constituent la panoplie de partis politiques ferment royalement les yeux devant ces réalités poignantes pour nous parler d’élections locales, de réformes constitutionnelles et institutionnelles, de feuille de route de la CEDEAO et d’autres balivernes saugrenues.

En tant que Togolaises et Togolais vivant en Suisse et indignés de voir comment notre pays est systématiquement détruit par une horde d’individus sans foi ni loi, nous ne pouvons que demander aux Forces Vives de la Nation Togolaise à prendre rapidement leurs Responsabilités citoyennes en s’inspirant des récents événements au Burkina Faso, en Algérie, au Soudan, au Bénin et dans d’autres pays pour arrêter rapidement cette descente aux enfers du Peuple Togolais.

  • Militaires, Gendarmes, Policiers et Douaniers togolais,
  • Médecins, Infirmiers et Agents de Santé togolais,
  • Enseignants togolais de tous les degrés et de tous les ordres,
  • Fonctionnaires et Agents de l’État dans l’Administration publique,
  • Conducteurs d’engin et Transporteurs togolais,
  • Commerçantes et Commerçants togolais,
  • Travailleurs dans les Entreprises et Société privées,
  • Paysans et Agriculteurs togolais,
  • Étudiantes et Étudiants togolais,
  • Élèves et Écoliers togolais,

N’espérez pas que de prétendues élections locales nous apporteraient de l’électricité et en permanence dans nos villes et villages. N’espérez pas que de prétendues «réformes» constitutionnelles et institutionnelles et de prétendues «feuilles de route» de la CEDEAO nous apporteraient au Togo de l’eau potable dans nos villes et villages! N’espérez pas que tout ce brouhaha démagogique nous apporterait des hôpitaux propres et dignes du nom!N’espérez pas que tout cela nous apporterait la sécurité de nos biens et pour notre propre vie! N’espérez pas que tout cela nous permettrait de reconquérir notre Dignité bafouée et notre Liberté trop longtemps confisquée!

Nous devons comprendre l’urgence et gravité du moment et AGIR COLLECTIVEMENT en conséquence!

Les générations futures nous condamneront sévèrement si nous ne le faisons pas!

Excellence Monsieur l’Ambassadeur, voilà brièvement exposées nos vives préoccupations sur notre Togo natal, sur la vie de ses Citoyennes et Citoyens tant au Togo qu’ici en Suisse et sur notre avenir collectif.

Nous espérons que vous transmettrez ce Message à qui de droit, afin que chacun comprenne que l’heure est très grave.

Que Dieu bénisse notre cher Togo, l’Or de l’Humanité.

Genève (SUISSE), le 04 Mai 2019.

Pour le Bureau Exécutif de la CTS

K. Kofi FOLIKPO

Le Premier Conseiller.

Pour plus d’informations sur la CTS, prière d’aller sur les sites www.lacts.ch et www.lacts.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.