Fenêtre sur l’Afrique du 23 janvier 2016

Fenêtre sur l'Afrique du 23 janvier 2016
1ere Partie : Actualité politique au Gabon, au Burkina Faso et au Sénégal.

Invités :
1- Ahmed Barry, Rédacteur en Chef du bimensuel « L’Evènement » et Chroniqueur, depuis Ouagadougou;
2- Dr Jean-Aimé Mouketou, Professeur (Académie de Versailles), Professeur qualifié pour l’enseignement en Nouvelle-Écosse – Canada Producteur et animateur de l’émission Dr Mouketou reçoit sur Afrique 2050, une radio numérique internationale émettant depuis les États-Unis;
3- M. Gilbert Kouessi, un Responsable du Mouvement Front du Redus du Bénin Waxala, depuis la France;
4- Farida Nabourema, Ecrivain Togolaise, depuis les USA.

2ème partie : Edua Be Gbé, La Voix du Peuple
Thème: La question de L’union de l’opposition est-elle une condition sine qua non pour établir un rapport de force, si ce n’est supérieur, du moins équitable face au régime actuel?

Invités :
1- M. Ayi Fortune KOUEVI, Secrétaire General de 228 CD Centrale Diaspora;
2- M. Mouta Wakilou Maurice GLIGLI-AMORIN, un Responsable de Togo en Lutte, à Bruxelles en Belgique.

C’était au micro de Sylvain Amos avec la collaboration de Séna Apéto, Siméon Atchakpa, Juliette Mawuli et Estebate Gagnon

Pour nous suivre en direct tous les samedi de 18 h (GMT/TU) à 20 h ((GMT/TU) cliquez sur ce lien:

http://www.kanalk.ch/fileadmin/Resources/Public/player.html

Contact: fenetre.afrique@gmail.com

Tel: 0041 79 641 60 50

Soutenez Fenêtre sur l’Afrique

Bénéficiaire: Fenêtre sur l’Afrique, Avenue Jean-Marie Musy 5, 1700 Fribourg
Banque: Poste Finance, Suisse
Compte: 12-351910-4
IBAN: CH36 0900 0000 123519104
BIC: POFICHBEXXX

Compte payal: https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=8LR2Y8MKDXMM8

Sylvain Amos
Journaliste, Présentateur de “Fenêtre sur l’Afrique”
Radio Kanal K, Aarau
Suisse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.