31 C
Lomé
Friday, February 26, 2021

IMF Executive Board Approves Immediate Debt Relief for 25 Countries Countries

Les unes des journaux

Washington, DC – Ms. Kristalina Georgieva, Managing Director of the International Monetary Fund (IMF) issued the following statement:

“Today, I am pleased to say that our Executive Board approved immediate debt service relief to 25 of the IMF’s member countries under the IMF’s revamped Catastrophe Containment and Relief Trust (CCRT) as part of the Fund’s response to help address the impact of the COVID-19 pandemic.

“This provides grants to our poorest and most vulnerable members to cover their IMF debt obligations for an initial phase over the next six months and will help them channel more of their scarce financial resources towards vital emergency medical and other relief efforts.

“The CCRT can currently provide about US$500 million in grant-based debt service relief, including the recent US$185 million pledge by the U.K. and US$100 million provided by Japan as immediately available resources. Others, including China and the Netherlands, are also stepping forward with important contributions. I urge other donors to help us replenish the Trust’s resources and boost further our ability to provide additional debt service relief for a full two years to our poorest member countries.”

The countries that will receive debt service relief today are: Afghanistan, Benin, Burkina Faso, Central African Republic, Chad, Comoros, Congo, D.R., The Gambia, Guinea, Guinea-Bissau, Haiti, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Nepal, Niger, Rwanda, São Tomé and Príncipe, Sierra Leone, Solomon Islands, Tajikistan, Togo, and Yemen.

IMF Communications Department

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CITE AU QUOTIDIEN : QUELLE EST LA CLE DU CHANGEMENT SOCIAL EN AFRIQUE FRANCOPHONE ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUE24 février 2021 : on commente sur RFI les résultats provisoires de l’élection présidentielle au Niger....

Ce sujet m’a vraiment fait marrer…

Par Luc AbakiIl semblerait, selon les écrits que je viens de lire à l'instant sur les réseaux, que deux hommes se réclamant...

Togo : Vers le renforcement des restrictions à la liberté syndicale ?

Le gouvernement n’en finit pas du tout avec son projet de relire toutes les lois qui se rattachent aux libertés notamment de...

Univeristé de Lomé, Majoration des frais des UE de 24.000 à 315.000 FCFA : La mesure fait grincer des dents chez les étudiants étrangers

Est-il possible qu’au nom d’une certaine réciprocité ou d’une réforme, l’Université de Lomé (UL) décrète des augmentations des coûts d’achat des Unités...

Togo : Communiqué sanctionnant le conseil des ministres du 24 Février 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour à la Présidence de la République sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure...

Togo – Un an après la présidentielle : LES RAVAGES DU MENSONGE EN POLITIQUE

C'est un constat: le Togo a fait un sérieux bon démocratique en arrière après la présidentielle du 22 février 2020. Et pour cause, en...

Togo – 22 Février 2020/2021 : Exigence de vérité des urnes pour que cesse l’illégitimité du pouvoir

Déclaration de Ayayi Togoata APEDO-AMAH, Enseignant-chercheur, Monzolouwe ATCHOLI KAO, Président de l'Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO), Raphaël KPANDE-ADZARE,...

«Pendant que l’État de droit sombre en Afrique, la France regarde ailleurs»

Un an jour pour jour après l'élection présidentielle au Togo, trois figures majeures de l’opposition congolaise, guinéenne, togolaise et un député français...
- Advertisement -
error: Content is protected !!