25.6 C
Lomé
Friday, July 30, 2021

Alassane Dramane Ouattara saisit la balle au bond et joue au magnanime!

Les unes des journaux

Alassane Dramane Ouattara saisit la balle au bond et joue au magnanime!
Luc Abaki

L’annonce de l’acquittement définitif de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé avait laissé un retentissement saisissant, mais pas surprenant.

Mais dans tous les cas, Charles Blé Goudé a eu la lucidité, à la suite de cet acquittement, de tenir un propos d’homme politique aguerri et accompli qui devraient mettre en difficulté les autorités ivoiriennes si elles avaient quelque réticence par rapport au retour de ceux-ci au pays.

Mercredi, le Président Alassane Ouattara a saisi la balle au bond et indiqué, à l’entame du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement, que les deux mousquetaires avaient la latitude de rentrer au pays en toute liberté quand ils le souhaitent.

Il a ajouté que les frais de voyage de Laurent Gbagbo ainsi que ceux de sa famille seront pris en charge par l’État de Côte d’Ivoire et qu’ensuite, des dispositions seront prises pour que ce dernier jouisse du statut d’ancien chef d’État.

Il n’a cependant rien dit à propos des conditions de voyage de Blé Goudé, surtout que c’est aussi l’État de Côte d’Ivoire qui l’y avait envoyé dans un avion belge, mais ce n’est pas grave, dès lors que acte lui a été donné de revenir quand il le veut, il n’a donc qu’à se débrouiller.

A l’analyse, le Président Ouattara n’a en réalité fait aucune annonce majeure. Ce retour était prévisible, sinon naturel.

L’homme fort d’Abidjan a juste choisi d’en faire un acte solennel et de donner le sentiment d’une forme de largesse à l’égard de ceux-ci.

Mais attention, il n’est pas idiot, tous ses calculs sont déjà tombés justes. Car par son incitation au Procureur de la CPI à faire appel de l’arrêt de janvier 2019, malgré la faiblesse des arguments servis à cette cour, ADO voulait se faire un lit de quiétude avant un éventuel retour des deux dinosaures politiques.

Dans la foulée, il a relevé le défi du troisième mandat, puis celui de s’établir à nouveau une majorité confortable à l’Assemblée Nationale après les élections de mars dernier.

Désormais, plus aucun enjeu politique majeur dans le pays durant les cinq années à venir. Du coup le retour de Gbagbo et de Blé Goudé n’est plus un problème.

Mais ce qui en réalité est curieux, c’est que le Président Ouattara se prononce sur un tel retour sans évoquer la suite à donner aux condamnations par défaut et par contumace dont l’ancien Président et son ex-ministre ont déjà fait l’objet à Abidjan. Mais une chose est certaine, l’on imagine mal qu’il leur tende un piège pour les faire arrêter dès leur descente d’avion à Abidjan.

Cela veut en clair dire que tout ce scénario de procès visait à empêcher leur retour si jamais la cour pénale internationale venait à prendre le pouvoir d’Abidjan de court, par un verdict à un moment non opportun.

Voilà pourquoi après tout ceci, il leur donne carte blanche pour fouler le pied en Côte d’Ivoire sans aucune espèce de menace, malgré l’existence de ces condamnations à leur encontre. Il saura naturellement comment neutraliser ces décisions de justice dont l’exécution aujourd’hui n’a plus aucun intérêt politique.

Vraiment la ruse politique est après tout intéressante à analyser. ADO est tout simplement fort!

Luc Abaki

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Un réseau de cambrioleurs démantelé par la police à Djagblé

En effet, une enquête a été ouverte suite à un cambriolage survenu dans un domicile sis au quartier Adidomé à Djagblé dans...

CITE AU QUOTIDIEN : UN BOUTON MAGIQUE POUR LE CHANGEMENT ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUENous sommes nombreux à chercher comment faire advenir le changement : parents désireux de voir intervenir...

Kokoroko prône la gratuité des cours de vacances

A peine l'année scolaire amorce son dernier virage que les établissements scolaires partent à l'assaut des élèves à travers des opérations de...

Naboudja Bouraïma : « Montrons la voie au peuple togolais pour réduire les attaques et injures »

La guerre qui s’anime sur les réseaux sociaux avec des injures, intoxications, fake news… suscite l’attention de Naboudja Bouraïma. Le militant de...

Togo Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

Togo COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...

Que se cache-t-il derrière la suspension des agréments des ONG?

En conseil des ministres le 24 juillet 2021 à Pya, le gouvernement a décidé de la suspension de l' attribution et du...
- Advertisement -
error: Content is protected !!