28 C
Lomé
Saturday, September 25, 2021

Ce que pense Gerry Taama de l’espionnage des opposants Togolais par le pouvoir de Faure Gnassingbé

Les unes des journaux

Ce que pense Gerry Taama de l’espionnage des opposants Togolais par le pouvoir de Faure Gnassingbé
Gerry Taama

Pegasus, sommes-nous espionnés?

Je me souviens des années 2012, 2013, quand je faisais parti des regroupements des partis politiques. A chacune de nos réunions, il fallait éteindre les téléphones et les mettre dans une autre salle. La phobie d’être écouté a toujours hanté les leaders de l’opposition.

Alors, est-ce qu’on nous écoute ?
Bien sûr, et les gens n’ont pas attendu pegasus pour le faire. Même si c’est illégal et condamnable, la pratique est généralisée dans tous les pays.

On nous écoute d’abord par… les oreilles. Vous êtes dans un restaurant, vous discutez avec votre partenaire, si vous êtes suivi, soyez certain que le type sur l’autre table vous écoute. Ensuite, vous avez plein de gadgets électroniques qui permettent d’écouter à distance, de la simple parabole amplificatrice de son au kit GSM d’écoute (on l’installe chez vous, il se déclenche à la voix et envoie tout ce que vous dites à celui qui vous espionne) l’attirail est vaste. L’arrivée des smartphones a encore enrichi le marché. Il y’a dans le commerce, et parfois même gratuitement, plein de logiciels qui permettent de cloner les téléphones. Celui qui clone votre téléphone à accès à votre téléphone et à tout ce que vous y faites. C’est simple et effrayant.

Donc personnellement, Pegasus ne me surprend pas. Contrairement au petits logiciels de clonage qui obligent l’espion à détenir physiquement votre téléphone pour y injecter son logiciel, pegasus fonctionne comme un virus sur ordinateur. Vous cliquez sur un lien, et le logiciel s’installe, mais comme il est invisible, vous ne vous doutez de rien. Et après, il envoie vos données, peut faire des captures d’écran, récupérer les mots de passe, activer votre micro et votre caméra, vous geolocaliser (c’est pour ça que c’est prévu à l’origine contre les terroristes). D’après ce que j’ai compris, whatsapp a fermé la faille d’accès au logiciel mais si vous êtes au téléphone, le logiciel enregistre tout ce qui est voix, et si votre écran est cloné, tout ce qui s’y écrit est vu de l’autre côté, sans forcément rentrer dans l’application. Certaines personnes m’ont dit que le téléphone même éteint continue à enregistrer. D’après ce que je sais, c’est que lorsque votre téléphone est éteint, il est vraiment éteint, sauf que le logiciel peut le réveiller et le mettre en mode veille. C’est pour cela que beaucoup de téléphone demandent un mot de passe au redémarrage.mais comme il a tous vos mots de passe, c’est mort. D’ailleurs, quand vous remarquez que votre téléphone commence à fonctionner tout seul sans votre intervention, vous êtes certainement espionné, même si d’autres raisons peuvent en être la cause.

C’est terriblement efficace, mais ça coûte surtout très très cher. Pour une telle technologie, il faut viser à partir du milliard de nos francs. Et ça peut monter très vite.

Alors, que faire ? Plusieurs solutions existent.

La première et la plus simple est de ne pas disposer de téléphone. On est tranquille comme ça, mais qui peut vivre de nos jours sans téléphone?

La seconde c’est d’avoir un téléphone simple, à touches, sans applications mobiles. Un téléphone pour appeler et faire SMS. Sauf que ça c’est encore plus facile à écouter par les autorités: il faut juste demander aux opérateurs téléphoniques. Et le gouvernement ne paye rien si c’est sur requête de la justice. Mais qui vérifie ça ?

La troisième consiste à changer de numéro régulièrement. Mais pourquoi vivre comme un gangster si on a rien à se reprocher?

La quatrième c’est les antivirus. Il y en a qui sont très efficaces, mais certainement pour nos petites applications de clonage de téléphone. Je parie qu’un gros logiciel comme pegasus les contourne aisément.

La cinquième est la réinitialisation régulière de votre téléphone. Il faut sauvegarder les données, bien sûr, avant cette opération. En réinitialisant, vous cassez le lien du logiciel espion avec le code source de votre téléphone. Mais si vous cliquez sur le lien de nouveau (l’ennui c’est que ce lien peut être n’importe quoi) vous êtes de nouveau infecté.

La sixième, et c’est celle que moi j’ai adopté, c’est de n’avoir aucune activité criminelle. Le principe de ces logiciels est leur invisibilité. Donc si vous trompez votre femme ou détournez l’argent de la tontine, personne ne vous trahira puisque ce faisant, ils trahissent leur existence. Donc ils font plus de la collecte passive d’information en vue d’anticiper. L’intervention directe n’a court que lorsqu’une infraction est en préparation. Politiquement, je ne me tracasse pas trop car tous nos partis sont infiltrés, parfois à des hauts sommets. Le nombre de leaders politiques de l’opposition qui font des compte rendus aux gens du pouvoir à l’issue des réunions est effarant. Voilà en partie pourquoi nous ne sommes pas respectés. Donc, moi, ce que j’écris, ce que je dis sur mon téléphone, c’est la même chose que je dis publiquement. Si tu veux m’écouter, ça fait ton problème.

Pour finir, ne vous inquiétez pas trop quand même. Pour écouter quelqu’un, il faut aussi quelqu’un de l’autre côté, ce qui réduit drastiquement le nombre de personnes écoutées car ça en fait beaucoup d’opérateurs. Certes, la collecte des données électroniques peut être confiées à un seul opérateur pour plusieurs téléphones, mais même si vos conversations sont enregistrées, il faut une oreille humaine pour écouter après. Il est vrai que ces logiciels développent des algorithmes spéciaux qui ne déclenchent les enregistrements qu’à partir ce certains mots clés, mais si je parle nawdum, leur algorithme va se planter, façon dont notre langue est compliquée là. Donc il faut parler des langues compliquées et sauter de langue en langue. Ça detraque leur intelligence artificielle.

Voilà ce que j’avais à vous dire sur le sujet. Un dernier détail pour vous donner la joie : ceux qui nous écoute là, eux aussi sont écoutés. L’oncle Sam et ses grandes oreilles, la Russie et sans doute toutes les puissances sont friands d’informations stratégiques. Merkel, Macron et d’autres présidents de grands pays se sont récemment plaints d’avoir été écoutes.

Souriez, chacun à son tour chez le coiffeur.

Gerry

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo: Une rentrée risquée actée par Kokoroko

Les écoles rouvrent le 27 septembre 2021 au Togo. Contrairement aux attentes des parents qui espéraient un report, le ministre Kokoroko confirme...

CITE AU QUOTIDIEN : QUELS VŒUX DE BONHEUR ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUEEn général, en début d’année, le premier vœu formulé à l’attention des proches et comme des...

LETTRE OUVERTE A TOUTES LES FEMMES TOGOLAISES

Par Maryse Mawutowou QUASHIELorsqu’on traverse une situation tragique, on fait appel à tous ceux qui peuvent vous aider, ou tout au moins...

Deux «Femmes Pyramide» arrêtées par la police Togolaise

Ce jeudi 23 septembre 2021, alors qu'elles étaient en train de sensibiliser leurs soeurs du marché de Hédzranawé dans le cadre de...

Togo: Le tableau comparatif de l’ANC qui expose les incohérences de la CNAP

En conférence de presse ce jeudi 23 Septembre 2021 à son siège à Lomé, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a présenté...

Covid-19: 111 nouveaux cas positifs enregistrés mercredi

Cent onze (111) des 1593 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 24902. Ces 111 personnes dont...

Covid-19 Togo: Quarantaine systématique levée

  Le ministre de la santé, Prof Moustafa Mijiyawa avait ordonné une quarantaine systématique de dix jours pour les passagers en provenance de...

Togo Covid-19: Les cas positifs augmentent encore!

  C'est ce que révèle le bilan des dernières 24 heures dressé par le gouvernement. Lisez! Voici donc le bilan détaillé des dernières 24...
- Advertisement -
error: Content is protected !!