33 C
Lomé
Tuesday, January 26, 2021

Chronique de Kodjo Epou : Du sang sous le fauteuil de Nana au « Flagstaff House »

Les unes des journaux

Chronique de Kodjo Epou : Du sang sous le fauteuil de Nana au « Flagstaff House »
Kodjo Epou

Par Kodjo Epou
Nana Addo Dankwa Akufo-Addo reélu pour son second et dernier mandat. Ce n’est pas sans quelques filets de sang sur le trottoir et quelques fémurs moulinés. Il a fallu aussi que, pour ce mandat, quelques pauvres vies soient supprimées par des balles réelles. C’est comme ça nous on fait les élections chez nous en Afrique. Certains doivent laisser leur chair ou cesser de respirer pour que d’autres accèdent au pourvoir d’état ou s’y maintiennent. Dans le cas présent du Ghana, ce bilan macabre n’est pas assez lourd, parce que, nous dira t-on, c’est l’Afrique, le continent où mourir en défendant ses opinions ou une cause politique est chose banale, souvent classée en pertes et profits. Nana Akufo (76 ans) avait-il besoin de ces taches sur une si longue carrière politique somme toute bien remplie? «Dis moi tes fréquentations, je te dirai le genre que tu es ou que tu deviendras». Akufo a fait comme on fait chez ses cousins de l’Ouest et de l’Est, deux pays réputés dans les élections à problèmes et leurs caravanes de morts inutiles; certains peuples en ont connus pire, certes. Au Ghana on ne reporte pas la date des élections générales pour des raisons d’impréparation, de manque de financement ou d’agitations politiques. Et, avant ce scrutin de 2020, le Ghana était cité comme un exemple de démocratie stable pour ses élections civilisées. Maintenant que Nana Akufo-Addo a lui aussi du sang sous son fauteuil, ce pays peut-il toujours se targuer d’être un pôle de stabilité dans la région? Le mythe ghanéen, qu’on se l’avoue, est tombé et cette dizaine de vies fauchées représentera pendant longtemps une souillure dans le visage du Ghana, un pays que JJ Rawlings, de son vivant, avait toujours voulu voir citer par les autres nations comme un modèle inébranlable, un état de droit inattaquable. Ces pertes en vies humaines qui laissent les Africains pantois, même si «le bilan n’est pas lourd» comme ailleurs, sont salissantes, non pas seulement pour l’âme de Rawlings mais pour la démocratie ghanéenne qui a pris un coup dur, se faisant ainsi détrôner par le Burkina Faso. Le Pays des Hommes Intègres vient d’organiser lui aussi une élection qu’on peut qualifier de crédible, avec moins de côtes fracturées, avec zéro mort. Alors, parce que l’autorité morale de poids, Rawlings, est parti, les Ghanéens vont-ils, comme dans les années 80, retourner patauger dans le clafoutis de criminels comme on en voyait déambuler dans Accra vautrés sous leurs lambris de luxe sale? L’autre question et non des moindres, c’est de savoir quand est-ce que l’Afrique noire va t-elle civiliser ses processus électoraux?

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Payadowa Boukpessi refuse une caravane pour rendre hommage à Jerry John Rawlings

Le peuple Ghanéen rend hommage au Président Jerry John Rawlings, le père de sa démocratie. C'est à travers un programme qui s'étend...

Gilbert Bawara met en garde les responsables du Syndicat des Enseignants du Togo

La grève de 72 heures lancée par le Syndicat des Enseignants du Togo (SET), n’a pas été du goût du gouvernement. Gilbert...

CITE AU QUOTIDIEN : SILENCE ET PAROLE, QUEL PESANT D’OR ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUE« Comme des pommes en or dans des ornements d’argent, ainsi est une parole dite au...

Fenêtre sur l’Afrique du 23 Janvier 2021

Côte-D'Ivoire : Après le boycott de l'élection présidentielle, les législatives sont elles un piège tendu à l'opposition? Togo : Arrestations des membres d'un...

Nathaniel Olympio appelle Victoire Dogbé à parler du pétrole offshore du Togo

L'information a beau été classée secret d'Etat mais elle a fini par être exposée au grand jour par la chaîne de télévision...

Synergie-Togo dénonce l’arrestation de syndicalistes et les entraves aux libertés au Togo

Ce 20 janvier 2021, des gendarmes togolais ont procédé à l’arrestation manu militari de plusieurs responsables du Syndicat des Enseignants du Togo...

CHAN 2020 : Victoire des Eperviers du Togo face a l’Ouganda (2-1)

Battu lors de sa sortie dans ce CHAN 2020 face au Maroc (1-0), le Togo a battu l’Ouganda (2-1) ce vendredi à...

Togo : L’ARCEP édicte les nouveaux principes tarifaires applicables aux services des communications électroniques

Communiqué de presse LOME, Togo, le 22 janvier 2021 L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), se fondant sur les prérogatives...
- Advertisement -
error: Content is protected !!