28.1 C
Lomé
Sunday, October 17, 2021

Chronique de Kodjo Epou : Rupture de la Foi

Les unes des journaux

Chronique de Kodjo Epou : Rupture de la Foi
Kodjo Epou

Par Kodjo Epou, Washington DC, USA
Quand l’Eglise fait fausse route, le monde, avec elle, se perd et l’homme, lui, n’ayant plus de repères dans la vallée de la mort, désespère. Bien que Dieu et sa parole, par la Bible, restent le moindre mal, le moindre danger pour l’espèce humaine, cela n’empêche pas que les tares soient relevées et les vérités dites car, parfois, on est tenté de ne plus tellement y croire! Et si on débattait un peu de la question!

Il m’est donné de constater, après une minutieuse observation des différents événements qu’a connus le monde, en cette année 2020 en particulier, que ceux qui se disent chrétiens, donc des fidèles de Jésus paraissent plus hypocrites que les non-croyants, parfois pires que les peuples polythéïstes (paëns), les athées et autres adeptes du Vodou. Je vais citer quatre exemples pour corroborer l’hypothèse et parmi lesquels je vous convie à relever si, selon vous, l’exercice de la foi et la pratique des commandements se trouvent dans ces exemples triés sur le volet.

1) Aux Etats-Unis, des pasteurs évangélistes continuent de soutenir le président Trump, déclarant publiquement que selon les révélations reçues, de leur Dieu cela s’entend, la victoire reviendra au président Trump en qui ils voient un « messie », et ceci avant le 20 Janvier prochain; alors que la plupart des Américains trouvent en cet individu un genre bizarre qui n’a dans sa conscience que l’admiration de lui-même. Et ces pasteurs répandent de telles inepties dans l’opinion, dans leurs églises, sur les médias et les réseaux. La confusion est sans commune mesure si l’on sait que le démocrate Biden totalise une différence de plus de 7 millions de votes devant son rival. La prédiction de ces pasteurs, est-elle vraiment inspirée par Dieu ou par Satan?

2) On se souvient que le monde est resté pantois, totalement éberlué, de ce qui était apparu récemment comme un encouragement du Pape Francois à l’homosexualité alors que l’église a vocation de protéger la morale contre les assauts du vice. N’est-ce pas écrit dans la bible que seuls deux êtres de sexes opposés doivent aller l’un vers l’autre en vue de procréer et que le contraire est une abomination, un peché? C’est au nom de cette prescription sacro-sainte que l’on ne voit jamais, JAMAIS, deux animaux de même sexe monter l’un sur l’autre. A cause de nos péchés, l’animal devient plus vertueux que le genre humain.

3) Les Africains ont vu, à travers des vidéos, le président ghanéen Nana Akufo-Addo chanter et danser frénétiquement dans son église pour louer Jésus dont il est apparemnent un grand fanatique. C’est bien! Mais c’est le même adepte du Seigneur qui n’hésitera pas à féliciter son homologue ivoirien qui a saisi par la force un 3eme mandat, dans le sang, contre la loi de son pays, après avoir trucidé plus de cent (100) têtes parmi ses compatriotes. La bible ne nous fait-elle pas obligation de rester à l’écart du mal au cas où nous n’avons pas les moyens d’empêcher qu’il se réalise? Ce président chrétien, Akufo, fait-il l’apologie du Bien ou du Mal lorsqu’il congratule un bourreau? Le même « born again » va voler les élections dans son propre pays et, pendant qu’il commettait ses malversations, un nombre de Ghanéens sont passés de vie à trépas, tués par la police sous les ordres du président farouche adorateur du Christ. Où se trouve Jésus dans la poitrine de Nana Akufo-Addo?

4) Sous le ciel togolais, l’hypocrisie des églises, elles toutes sans exception, n’est plus à démontrer. En tête, se trouvent les plus importantes confessions: catholique, protestante et les Assemblées de Dieu. Que font-ils, ces représentants de Jésus sur Terre pour amener les Togolais à fraterniser, à entendre raison ou à cesser de verser le sang humain? Les lettres pastorales, de plus en plus redontantes, relèvent de la pure hypocrisie et constituent ni plus ni moins un semblant de compassion envers un peuple pourtant vastement matyrisé! Qu’est-ce qui empêcherait tant ces hommes de Dieux à former une délégation oecuménique pour aller au palais ne serait-ce que pour tenter de parler directement au coeur endurci de l’occupant des lieux? Ne le font-ils pas parce que les Togolais c’est-à-dire les membres de leurs congrégations respectives n’ont pas assez faim à leurs yeux ou ne sont pas assez maltraités, déshumanisés et assassinés?

Lorsque nous observons ces choses que font les guides spirituels ou qu’ils ne font pas, que ce soit en Occident ou en Afrique, l’on découvre de plus en plus qu’il n’y a plus beaucoup de traces de Jésus Christ dans leurs agissements ou silences, alors que ce sont eux qui sont sensés porter le message et l’enseignement sur le bien, sur l’éthique en tout, y compris la politique, sur les valeurs vivifiantes et de ne prêcher que ça. Si ce n’est pas de l’hypocrisie, alors il y a un grave déficit d’assistance à l’humanité en danger, ce qui est plus criminel. Cette année 2020 a exposé et de façon singulièrement éclatante les noirceurs de la communauté chrétienne. L’on devine aisément combien Jésus, le fils du Dieu vivant, est en colère, très furieux contre ceux-là qui prêchent au nom de son Père tout en se comportant comme les hommes du monde, commettant péchés sur péchés, à tout bout de champ, partisant avec le diable-argent à la moindre occasion. Quel blasphème!

EN REFLECISSANT A TOUTES CE QUI PRÉCÈDE, L’ON PEUT SE DEMANDER SI LE COVID-19 N’EST PAS UN CHÂTIMENT DU CIEL. OU, SI DIEU N’A PAS VOLONTAIREMENT LAISSÉ SATAN NOUS PUNIR DES CRIMES DONT NOUS SOUILLONS LA TERRE, AVEC LA COMPLICITÉ DE L’EGLISE DANS SON ENSEMBLE.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Du sourire aux lèvres des élèves de l’EPP Davié Anomé grâce à l’association « New Family »

Ce samedi 16 octobre 2021, l'association "New Family" était aux côtés des élèves démunis de l'école primaire publique de Davié Anomé (préfecture...

Le Covid Business en vogue au Togo

Les populations sont de plus en plus fatiguées, surtout avec les non-dits qui entourent la gestion de la pandémie à la covid-19...

Pétrolegate: Le procès en appel encore renvoyé

L’affaire dite « Pétrolegate » mettant aux prises le journal « L’Alternative » et la famille Adjakly est encore sur le tapis. L’audience de ce jeudi...

“L’avis de la Cour Constitutionnelle est un camouflet pour Victoire Dogbé”, dixit Gerry Taama

Depuis que ce document est versé sur la toile, les commentaires vont dans tous les sens. Difficile de ne pas lire des...

Deux jours de débrayage des enseignants togolais les 3 et 4 novembre prochains

Le secteur de l’éducation renoue avec la grève. Le naturel chassé n’a pas mis du temps pour revenir au galop. Le Bureau...

Des renforts de taille pour les Éperviers Dames

Dans le cadre de la double confrontation comptant pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) féminine Maroc 2022, les...

Accès aux bâtiments administratifs sous conditions de preuve de vaccination: La Cour Constitutionnelle juge la décision contraire à la constitution togolaise

COUR CONSTITUTIONNELLE REPUBLIQUE TOGOLAISEDU TOGO Travail - Liberté - Patrie AFFAIRE : Demande d’avis du Premier ministre sur le projet d’ordonnance relative à...

Covid-19: Un nouveau décès enregistré

Le covid-19 continue de faire des victimes. Le site d'informations du gouvernement rapporte mardi soir qu'un nouveau décès a été enregistré lundi...
- Advertisement -
error: Content is protected !!