27.1 C
Lomé
Friday, December 3, 2021

Delali Attiopou parle de l’institutionnalisation de la violation des Droits de l’Homme au Togo

Les unes des journaux

Delali Attiopou parle de l’institutionnalisation de la violation des Droits de l’Homme au Togo
Delali Attiopou

La note de service n°2021-014/PG/CG5/CM/SG/DRH-AS rendu public le 12 avril 2021 et portant la signature du sieur Kossi Agnenyega ABOKA, Maire de la Commune du Golfe 5 continue de susciter des réactions.

En Dehors du Pasteur Edoh Komi et du député Gerry Taama, c’est au tour de dame Delali Attiopou de s’intéresser à ce qu’elle assimile à une institutionnalisation de la violation des Droits de l’Homme au Togo. Dans un posting sur sa page FaceBook, Delali Attiopou scrute la note ligne par ligne et y décèle de nombreuses atteintes au droit à la liberté consacré par la Constitution Togolaise notamment.
Elle fait le rapprochement avec la menace proférée par un ministre à l’endroit de ceux qui refusent de se faire vacciner, et des injonctions faites aux hôtels par le ministre du Tourisme, Pierre Lamadokou d’infliger un congé technique aux hôteliers qui refuseraient de se faire vacciner.
Elle rappelle les principes de liberté et de droit qui se rattachent à la situation et fait un crochet pour enquiquiner le ministre Christian Trimua, se rappelant de ce débat sur une chaîne de télévision internationale entre elle, Christian Trimua et un autre invité, débat dans lequel acculé, le porte-parole du gouvernement Togolais lâche : « vous voulez le pouvoir, prenez les armes et prenez le pouvoir ».
« Dites à Mr Trimua qui aime les armes que la seule que nous aurons à la main c’est la vérité. Et c’est la plus redoutable de toutes » indique-t-elle dans son posting.
Lire le posting de Delali Attiopou

Le principal problème des états de non droit, c’est l’institutionnalisation de la violation des droits et libertés du citoyen, garantie par une impunité totale. Ce document en est l’exemple :

En-tête : République Togolaise

Devise : Travail – Liberté – Patrie

La Devise dit qu’en tant que citoyens de la République togolaise cette dernière nous garantit la liberté alors que nous travaillons pour la construction de la Patrie.

Voici qu’un maire employé par cette république qu’il représente, s’arroge le droit « souverain » (vu qu’il se considère au-dessus des règles de la République) de conditionner le salaire qu’il doit à ses salariés qui ont TRAVAILLÉ pour la PATRIE … à une vaccination.

Il y a tellement de règles de droit violées dans ce papier que je ne sais par où commencer :

– La santé est un droit garanti par l’Etat et la Constitution. Concernant les employés du service public, la couverture médicale est un DROIT.
– l’adhésion à la vaccination est à la liberté et à la discrétion de tout un chacun. Le vaccin n’est pas au-dessus de la République.
– Le chantage au salaire est une violation du droit des salariés qui ont travaillé
– Le refus de soigner, menace brandie aussi par un ministre est un délit puni par la loi.

Si la République via ses agents se dédit elle-même qu’elle ne s’étonne pas de croiser sur son chemin un jour un RÉVEIL DES PEUPLES … ce n’est pas une révolte mais une révolution. Et dites à Mr Trimua qui aime les armes que la seule que nous aurons à la main c’est la vérité. Et c’est la plus redoutable de toutes.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo: Le départ à la retraite des militaires provisoirement suspendu!

Le départ à la retraite des militaires vient d’être provisoirement suspendu. L’information a été donnée hier par le chef d’Etat major général...

Dr Christian Spieker “Ce n´est pas parce que le régime est fort qu´on ne parvient pas à avoir de l´alternance mais parce que les...

La difficulté dans laquelle se trouve aujourd´hui l´opposition togolaise face au régime en place réside dans l´inconstance des leaders politiques qui font...

La conference des Évêques du Togo récuse la présentation d’un pass sanitaire dans les lieux de culte

La décision du gouvernement de présenter un pass sanitaire avant d’avoir accès aux lieux de culte au Togo déplaît à la conférence...

Gerry Taama ne voit pas d’un bon oeil le concours de la Fonction publique lancé par le gouvernement

Député à l’Assemblée Nationale, Gerry Taama ne voit pas d’un bon œil le concours de la fonction publique lancé par le gouvernement....

Meeting de soutien à Abdoulaye Yaya: Le front citoyen « Togo Debout » ne baisse pas les bras

Les interdictions répétées du préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh ne découragent pas le front citoyen « Togo Debout ». Les responsables...

Une femme morte dans une auberge à Zanguera: L’amant dans de beaux draps

La semaine dernière, une veuve a été retrouvée morte dans une auberge à Zanguera, après une partie de sexe avec un jeune...

Togo Covid-19: 8 nouveaux cas signalés lundi

Huit (08) des 919 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 26.258. Ces 08 personnes dont les...

Pourquoi environs 600 recrues ont-elles été recalées au Cni ?

J'ai été saisi de la question à plusieurs reprises. Je suis allé aux nouvelles.Ces recrues ont ete écartées après la seconde visite...
- Advertisement -
error: Content is protected !!