27.1 C
Lomé
Thursday, December 9, 2021

Dr Christian Spieker : “La famille Gnassingbé fait trop du mal à ce pays”

Les unes des journaux

 Dr Christian Spieker : “La famille Gnassingbé fait trop du mal à ce pays”

Tous les signes montrent que le Togo ne peut jamais avancer sous le régime Gnassingbé. Les faits sont là et le témoignent.

Ce qui m´amène même à faire cet article, c´est ce que j´ai vu hier ici en Allemagne. Puisque la chancelière Angela Merkel est à la fin de son mandat, le président fédéral Frank-Walter Steinmeier a convoqué la chancelière et son équipe gouvernementale au complet en lui remettant un acte de dignité et d´honneur pour tout son gouvernement et en prononçant une allocution solennelle. Mais ce qui m´a frappé, c´est le nombre de ministres de son gouvernement. C´est même le but de cet article. J´ai pris le soin de les compter à plusieurs reprises une fois qu´on repasse la cérémonie à la télé, pour être sûr de n´avoir pas mal compté. Ils sont au nombre de 14 ministres assis et la chancelière elle-même est la quinzième. Son ministre des Finances, Olaf Scholz qui sera devenu Chancelier aussi est présent. Dans un pays comme l´Allemagne, le pays le plus peuplé de l´Union européenne, la première puissance économique de l´UE, un État fédéral composé de 16 Länder, ce pays compte seulement quatorze ministres alors que dans notre petit pays, le Togo, endetté jusqu´au cou, où il n´y a rien, les ministres depuis 2005 à chaque gouvernement composé, avoisinent 30. Où se trouve le budget pour payer tous ces ministres ? Pourquoi ne pas en faire par exemple un seul ministère : le ministère de l´Enseignement supérieur, le ministère de l´enseignement primaire et secondaire et le ministère de l´enseignement professionnel et de l´artisanat ? Une seule appellation suffit pour les trois ministères: ministère de l´éducation nationale et de la formation professionnelle. Le budget alloué pour ces trois différents ministères serait pour un seul grand ministère. Il y a encore d´autres ministères qu´on pourrait regrouper aussi ainsi. Voilà comment on gouverne dans les pays africains et au Togo en particulier. Déjà, ce fait est un frein pour le développement car l´argent est mal dépensé. On gaspille seulement le peu d´argent qu´on a pour des futilités, alors que tout manque dans le pays comme par exemple les hôpitaux, les classes d´école dans les endroits reculés du pays. On a abandonné l´éducation entre les mains du secteur privé et ça devient un objet du commerce juteux pour les gens où on escroque les parents d´élèves. Il faut voir la réalité en face. Tant que Gnassingbé est au Pouvoir, rien ne va marcher au Togo. Il tue le pays économiquement. Il a endetté le pays jusqu´au cou. Qui va payer toute cette dette quand il ne sera plus au pouvoir ?

La famille Gnassingbé fait trop du mal à ce pays. C´est notre malheur au Togo depuis 1963 alors qu´ils ne sont même pas plus intelligents que les autres togolais pour diriger le pays. Ceux qui disent Faure, Faure, il est fort en quoi ? Appelez-le, Président Gnassingbé et non président Faure comme on a l´habitude de l´appeler au Togo. C´est son héritage. Il doit le porter avec le nom.

D´ailleurs, pourquoi les gens l´appellent seulement par son prénom Faure au lieu de l´appeler par son nom Gnassingbé ? J´entends seulement Faure, Faure. Il est fort en quoi ? Si le nom Gnassingbé est trop lourd pour lui à porter, il n´a qu´à quitter le pouvoir. Et non pas de jouer le malin. Il ne faut pas que Gnassingbé continue par prendre les Togolais pour des imbéciles. Si certains peuvent l´accepter ainsi, ce n´est pas mon cas, puisqu´il n´est pas plus intelligent que quelqu´un au Togo. Du moins, pas plus que moi. Je ne suis pas un togolais imbécile. Il n´a qu´à aller se renseigner à Atakpamé chez mes anciens camarades avec qui j´ai fait l´école primaire publique de Midoudou de 1971 à 1977 en leur demandant s´ils connaissaient Akoda Yaovi. Ils lui diront quel type d´élève j´étais. J´étais toujours premier de ma classe, de CP1 jusqu´au CM2 alors que je suis venu du village, des parents villageois qui ne savaient ni lire, ni écrire et dans mes classes il y avait pourtant des enfants dont les parents étaient des intellectuels, des professeurs, des commerçants, des pharmaciens et autres. Je n´avais qu´une seule obsession: être premier de ma classe, être le meilleur. Même au Collège N.D.A d´Atakpamé, les deux ans que j´ai passés là en 6è et 5è, j´étais aussi le premier de mes classes pendant les examens trimestriels et ceux de la fin d´année. Il y avait même parmi nous en classe de 6è , un petit blanc, un Français s´appelant Roland dont le papa était un cadre Français, expatrié à l´usine de Datcha. Roland ne valait rien en 6è surtout en dictée, pourtant la langue française est sa langue maternelle. Faure Gnassingbé n´a qu´à aller se renseigner ou s´enquêter dans ce collège sur moi chez la religieuse, Sœur Justine VOVOR, notre responsable de l´époque en 6è qui est maintenant à la retraite. Elle est encore en vie. Donc, il ne faut pas que Faure Gnassingbé prenne les Togolais pour des imbéciles. Moi, je ne suis pas un imbécile. Je suis plus intelligent que lui. Est-ce qu´il a occupé au moins une fois le premier rang dans une classe, durant tout son parcours scolaire ? Donc, s´il est président, ce n´est pas parce qu´il est le plus intelligent des Togolais mais c´est parce que son papa a été tout simplement président et après sa mort, on l´a imposé aux Togolais comme président. S´il porte le prénom Faure, cela ne veut pas dire qu´il est plus fort que tous les Togolais. Fort en quoi ? En argent qui appartient au pays et qu´il s´accapare avec sa minorité pilleuse ?

Si moi, je le respecte, ce n´est pas lui-même que je respecte mais le titre qu´il a en tant président de la république que je respecte et c´est normal. C´est ce respect que j´ai pour lui. C´est tout.

Par conséquent, il ne peut pas mieux diriger le pays que quiconque. Il ne faut pas qu´il se prenne pour ce qu´il n´est pas. Face à lui, moi, je n´ai aucun complexe. Il a étudié en Europe en tant qu´enfant du président avec l´argent du pays. Moi, j´ai aussi étudié en Europe comme lui, mais en tant qu´enfant du paysan avec mes propres moyens et l´aide financière de ma femme allemande. « Honneur à l´Allemagne ». C´est l´argent du pays qui l´a nourri depuis le ventre de sa maman, jusqu´à présent sans lequel il ne serait pas ce qu´il est aujourd´hui. Il doit du respect aux Togolais car c´est l´argent des Togolais qui l´a fabriqué. Moi, ce n´est pas le cas. Il n´a pas le courage que j´ai pour réussir. Je me suis battu moi-même pour arriver là où je suis arrivé avec l´aide financière de ma femme allemande. Dans ma vie, je ne connais pas ce qu´on appelle la bourse scolaire ou universitaire. Donc, c´est ça la différence entre lui et moi. Je n´ai aucun complexe face à Faure Gnassingbé. C´est la seule chose qui fait la différence entre lui et moi. Si c´est par l´intelligence, je le dépasse. Ce qu´il a fait dans 16 ans à la tête du pays, si moi, j´étais à sa place, à la tête de ce pays pour cette même période, on n´allait plus reconnaître le Togo. Ce serait avec des trains ou un grand boulevard à plusieurs rues pour aller à Dapaong. Il faut qu´on lui dise la vérité. Il n´a rien fait pour ce pays. Son papa et lui sont nos malheurs au Togo depuis 1963 jusqu´à ce jour.

Si le nom Gnassingbé est trop lourd pour lui à porter, il n´a qu´à quitter le pouvoir. On n´appelle pas un président par son prénom mais par son nom. Dans aucun pays, il n´y a cette habitude ou pratique. Mais, vu que le père a déjà régné pendant 38 ans et le fils a été aussi intronisé, il ne voudrait pas que ce nom lui colle la peau. Il a réussi à imposer l´appellation Faure aux Togolais, qui l´appellent Faure au lieu de Gnassingbé. De là même manière qu´il a changé RPT en UNIR, il a réussi aussi à se faire appeler Faure et non Gnasssingbé. Cessez de l´appeler Faure. Appelez-le, président Gnassingbé et non président Faure. Au Gabon on dit Ali Bongo. On ne dit pas Ali. Pourtant Bongo père a dirigé aussi le Gabon. Les Togolais c´est comme des moutons. Ils vont seulement là où les dirige. Faure Gnassingbé les manipule seulement. Mais jusqu´où?

Appelez-le désormais Faure Gnassingbé ou Gnassingbé. Ne l´appelez plus Faure. Il a réussi à imposer son prénom et les Togolais aussi avec une naïveté extrême se sont habitués avec ce prénom. Si Gnassingbé est difficile pour lui à porter, il n´a qu´à quitter le pouvoir. Il faut démasquer toutes les astuces qui l´aident à rester aisément au pouvoir. Je vous le dis.

En France on dit Emmanuel Macron. On ne dit pas Emmanuel. En Allemagne on dit Angela Merkel ou Merkel tout court. On ne dit jamais Angela tout simplement pour désigner la chancelière. Au Bénin on dit Patrice Talon. On ne dit pas Patrice tout court. Partout on appelle le président par son nom et prénom et pas seulement avec le prénom. Au Togo, parce que Gnassingbé est lourd à porter, le régime a réussi à imposer l´appellation Faure à la population au lieu de Gnassingbé, mais personne n´a réussi à démasquer cela. Quel peuple nous sommes au Togo ? Un peuple mouton.

N´appelez plus Faure, Faure mais Faure Gnassingbé ou Président Gnassingbé tout court.

C´est une manière aussi de le pousser à la porte si on l´appelle chaque fois Président Gnassingbé au lieu de président Faure. Il faut qu´il assume l´héritage qu´on lui a transmis par le nom.

Dr Christian Spieker

 

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CEDEAO: Les frontières terrestres pourraient rouvrir à partir du 01 janvier 2022

Cela fait deux ans que les frontières sont officiellement fermées dans l’espace CEDEAO à cause de la pandémie de Covid-19. Mais des...

Décès de présumés innocents détenus politiques : L’inquiétante inhumanité de la politique togolaise

Kéliba Amadou Kassimou est le septième détenu mort en détention dans l’affaire Tigre Révolution. Ce chiffre inquiétant n’est que la révélation de...

Pass vaccinal dans les églises: Le MMLK initie l’opération “Tour de Jericho”

La mesure prise par le gouvernement exigeant un pass vaccinal pour avoir accès aux églises continue de susciter des réactions. Les leaders...

Togo: Monia Tchangaï a tiré sa révérence

Le monde musical togolais est en deuil. Il vient de perdre une icône de la musique traditionnelle, Monia Tchangaï.

Les chefs d’Etat africain, entre président à vie et limitation de mandat

Le débat autour de la limitation du nombre de mandat d’un président à la tête d’un pays s’amplifie. Les 8, 9 et...

Togo: Un couple perd la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé

Lundi matin, un couple a perdu la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé-Aveta, impliquant deux motos et un taxi. Selon...

La CEET annonce de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique

A compter du mercredi 08 décembre 2021, de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique dans certaines zones de la capitale...

Présentation de pass vaccinal à l’église: Boukpessi donne des consignes aux préfets

C’est à partir du vendredi 10 décembre 2021 que vont commencer les contrôles du pass vaccinal ou d’un test PCR datant de...
- Advertisement -
error: Content is protected !!