… ET LA COLONISATION ENDOGÈNE DU TOGO SE CONFIRME (!!!), SE RENFORCE (!!!), SE CONSOLIDE !!!

« Le peuple, le peuple qui avait tout donné aux heures difficiles de la lutte de libération nationale, s’interroge mains et ventre vides sur le degré de réalité de sa victoire »
Frantz Fanon (*)

Par Godwin Tété
Entre autres, j’ai publié, le 1er avril 2018, un article dont le titre est ainsi libellé : « … Et le clan (!) des Gnassingbé colonisa (!!!) le Togo » [Cf. mon récent ouvrage “Pour une Transformation politique en Afrique. – La nécessaire Révolte des masses laborieuses”. Ed. L’Harmattan, Paris, 2019, pp. 14-17]

Et voici que, ne pouvant point empêcher l’élection de maires combattants de la liberté dans la capitale Lomé de notre pays, le régime éyadémao-gnassingbéen vient d’inventer encore, de manière on ne peut plus dictatoriale (!), un système ô combien antidémocratique (!!!), consistant à transformer notre principale ville en un « district » et à y faire nommer, par le Chef de l’État, en l’occurrence Faure Essozimna Gnassingbé, un « gouverneur » chapeautant lesdits maires. [Cf. Journal Officiel du Togo daté du 07 octobre 2019].

Il s’avère donc évident que le Togo se trouve – de facto – colonisé de l’intérieur par le clan des Gnassingbé. Il apparaît clairement que ce clan n’entend nullement (!) lever sa mainmise qui, lourdement (!!!), tristement (!!!), pèse depuis plus de 52 (cinquante deux) ans (!!!) maintenant sur la Terre de nos Aïeux. Il ressort nettement que c’est à nous, Peuple togolais (!!!), qu’il incombe d’ARRACHER ce BIEN : cette TERRE que nous ont léguée nos Ancêtres.

« Seule la lutte libère ! » (Thomas Sankara)

Paris, le 12 octobre 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.