Faure Gnassingbé dans un permanent rôle de cuisinier

Faure Gnassingbé dans un permanent rôle de cuisinier
Ingrid Awadé

Faure Gnassingbé dans un permanent rôle de cuisinier
Faure Gnassingbé

Par K. Monzonla

Le Togo va mal, très mal, vraiment mal. Pour remonter le pays qui ne fait que tituber et chuter de rang inférieur en rang inférieur, des observateurs estiment qu’il faut gommer ce groupuscule de pilleurs avec à leur tête Selom Komi Klassou et faire un casting de têtes pensantes. Contrairement à cette idée bien réfléchie, le copieur-colleur Faure Gnassingbé a frappé fort. Au lieu de renvoyer les incompétents, il s’offre le privilège d’un jeu de chaises, en réchauffant des vieux briscards de la génération de son feu père, des gens que lui même a débarqué de leur poste, faute de résultats, des gens mêlés à des malversations financières. Non seulement il ressuscite les pilleurs mais il lance une guerre de tranchée qui va permettre aux loups de se dévorer.

Lors du dernier Conseil des ministres, Faure Gnassingbé et ses sbires ont injecté dans l’appareil gouvernemental, Ingrid Awadé, ex-dg des impôts et récemment DG de la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI) pour aller déloger le tout puissant Walla de la direction générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Cette nomination sort combien Faure Gnassingbé reconnaît en la dame de fer, une puissance qui lui permet de garder sa notoriété. Ingrid parviendra-t-il à réussir cette mission que Faure lui même n’a pu réussi ?

Il est bien vrai que le tourisme togolais a besoin d’un patron pour aider à relever les défis auxquels ce secteur est confronté. Mais pas forcément une personne à l’image de celui qui a fait objet de malversations financières à la Direction générale de l’Union Togolaise de Banque (UTB).

Voilà un peu ses signes qui annoncent l’apogée d’un système qui n’aime trop duré. Preuve également que le RPT/UNIR manque de personnalités de bonnes modalités en son sein.

Un danger permanent menace le Togo et son économie abandonnés dans les mains de pilleurs professionnels. Lamentable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.