30.1 C
Lomé
Saturday, December 4, 2021

Le sommet de Montpellier démolit le mythe des hommes providentiels en Afrique…

Les unes des journaux

Le sommet de Montpellier démolit le mythe des hommes providentiels en Afrique...
Luc Abaki

Je ne sais pas si certains de nos dirigeants en Afrique Francophone qui, jusqu’à ce 21ème siècle, continuent de se considérer gaîment comme des hommes providentiels à la tête de leurs pays, ont eu le temps de suivre les échanges ayant meublé la rencontre de Montpellier.

Mais une chose est certaine, le Président français, sans même s’en rendre compte, a donné l’occasion aux jeunes africains, de démolir, par leurs interventions lumineuses, le mythe de ces incontournables sur le continent.

A cet instant même où j’exerce ma plume pour rédiger cet article, il me revient encore un peu furtivement, telle une réminiscence, plusieurs propos sur le continent justifiant des énièmes mandats de certains chefs d’État par le fait qu’il n’y aurait personne de préparé, d’aguerri ou de mature pour les remplacer dignement et valablement au sommet des États.

Tout le monde sait qu’un tel justificatif est forcément prétentieux et même insultant aussi bien pour le Créateur qui n’a jamais manqué, alors-là jamais, de sécréter des intelligences, que pour le dirigeant lui-même ainsi que pour son peuple qu’il traite finalement d’abruti. Je ne souhaitais pas revenir ici sur le concept de leadership qui sous-tend, par essence, un devoir quasi sacré, pour le dirigeant, de forger de nouveaux leaders autour de lui, pendant qu’il gouverne.

Mais je voudrais juste noter, avec intérêt, que les performances de ces jeunes, ainsi rassemblés à Montpellier, ont démontré, à plusieurs égards, que des intelligences ne manquent pas en Afrique, notamment francophone.

Voilà donc des jeunes qui n’ont jamais exercé de pouvoir, n’ont guère fait de politique à proprement parler, qui ont émerveillé par leur lucidité, leur vision et leur pragmatisme en proposant des schémas mûrement réfléchis en vue d’affranchir les pays africains de la tutelle de la France et du besoin d’aide pour leur développement. Et ils l’ont dit, clairement au président de la République française, lui-même assis là, et sans doute subjugué par la capacité de rhétorique de cette jeune sève montante du continent africain.

Du coup deux leçons surgissent de mon esprit.

1-Il n’est plus question, pour nos dirigeants de se servir des illusions. Leurs pays regorgent de véritables talents qui, malheureusement, n’ont pas accès à la parole publique. Ce n’est certainement pas parce qu’ils les étouffent et ferment toutes les portes d’accès à cette parole publique ou à l’affirmation de soi, que ceux-ci n’existent pas.

2-Nos dirigeants en Afrique doivent éviter, une dernière fois, de se tromper qu’il suffit d’accéder à un poste de direction pour se voir revêtir d’une intelligence particulière qui surplomberait d’autres. Il ne s’agit pas en effet, d’un concours de compétences, d’intelligences ou d’aptitudes. Si c’était vraiment le cas, nos dirigeants auraient été tant désillusionnés qu’ils auraient compris, par eux-mêmes, qu’ils sont loin d’être les meilleurs sur le continent.

Cela dit, il me semble que c’est l’occasion, maintenant de les inviter à l’humilité, mais surtout aussi, à l’amour pour leurs peuples. Il leur suffit de ces deux vertus pour qu’ils ne se considèrent plus comme des hommes providentiels dépêchés par Dieu pour sauver nos pays. Alors, ils sauront, par pur bon sens, qu’un pays ne peut être sauvé que par un leadership éclairé qui décèle et mutualise les différentes intelligences évoluant dans un creuset commun.

Luc Abaki

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo: Le prix du cannabis a augmenté à la prison civile de Lomé

Le cannabis se vend cher à la prison de Lomé ces derniers jours. Raison, son entrée à la prison devient de plus...

Togo: Ça cafouille entre Payadowa Boukpessi et les Évêques du Togo

Le pass vaccinal décidément devient la pomme de discorde entre les religieux et le gouvernement. D'un côté, Payadowa Boukpessi parle de report...

Présentation de pass vaccinal sur les lieux de culte: Payadowa Boukpessi ne lâche pas du lest

Le ministre de l’Administration territoriale, de la décennies et du développement du territoire, Payadowa Boukpessi, vient de proroger la date à laquelle...

Togo: Que devient son « Excellence » Selom Komi Klassou ?

L'ancien Premier ministre KlassouIl y a belle lurette qu’on n’a plus eu des nouvelles de son Excellence Selom Komi Klassou. Est-il en...

CITE AU QUOTIDIEN: LE POUVOIR DE L’EXPLICATION

Les droits de l'homme sont, de nos jours, un élément constitutif de l' Etat de droit démocratique. La liberté religieuse, comme la...

Togo: Le départ à la retraite des militaires provisoirement suspendu!

Le départ à la retraite des militaires vient d’être provisoirement suspendu. L’information a été donnée hier par le chef d’Etat major général...

Dr Christian Spieker “Ce n´est pas parce que le régime est fort qu´on ne parvient pas à avoir de l´alternance mais parce que les...

La difficulté dans laquelle se trouve aujourd´hui l´opposition togolaise face au régime en place réside dans l´inconstance des leaders politiques qui font...

La conference des Évêques du Togo récuse la présentation d’un pass sanitaire dans les lieux de culte

La décision du gouvernement de présenter un pass sanitaire avant d’avoir accès aux lieux de culte au Togo déplaît à la conférence...
- Advertisement -
error: Content is protected !!