28 C
Lomé
Monday, March 1, 2021

Lu ailleurs / Mali : L’armée refuse la ‘’Togolisation’’ du Mali

Les unes des journaux

Lu ailleurs / Mali : L'armée refuse la ‘’Togolisation’’ du Mali
Des soldats maliens sont acclamés à leur arrivée sur la place de l’Indépendance, à Bamako, mardi 18 Aout 2020. @ AFP

La CEDEAO est disqualifiée pour parler de respect de la constitution au Mali. Décidément, ce syndicat des Chefs d’Etat a la mémoire courte. Qu’est-ce que la CEDEAO a fait de sa propre constitution élaborée par l’expert Alioune Badara Fall qu’elle a recruté et payé dans le cadre de la résolution de la crise au Togo ?

Au lieu de commettre des médiateurs qui n’ont servi qu’à transporter des mallettes de la dictature pour une race d’opposants togolais, quitte à exiler les téméraires, si la CEDEAO avait été ferme dans la crise socio-politique togolaise, l’Afrique n’en serait pas là aujourd’hui.

En effet, si la CEDEAO n’a pas pu dire la vérité dans un cas de 4ème mandat à la place du père, ce n’est pas dans le cas du Mali qu’elle fera de miracle, mieux, si elle porte une vérité celle-ci reste frappée de discrédit.

Par extension, elle ne pourra non plus dire la vérité dans les cas de 3ème mandat en Côte d’Ivoire et en Guinée.

La Côte d’Ivoire et la Guinée doivent à leur tour refuser la Togolisation de leur pays. Ainsi, la CEDEAO appartiendra à l’histoire, mais du mauvais côté, bien sûr. Quant aux États, ils seront toujours là. Il faudra alors trouver une nouvelle formule pour l’Afrique de l’Ouest et pour l’Afrique, au nom de la souveraineté du continent tout entier. Tel on fait son lit, on s’y couche.

Comme un charognard arrivé trop tard devant une charogne qui n’offre plus d’opportunités de festin, la CEDEAO vocifère une sadique compassion aux victimes maliennes. En désespoir de cause, la tristement célèbre Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest marmonne un certain respect de la constitution. La constitution, la CEDEAO en connaît ?

Aujourd’hui, ces chefs d’état de petite conscience écrasent une larme de mécontentement de voir l’armée malienne fouler aux pieds les textes fondamentaux. Aussi longtemps que le Togo continue par mourir de la vilaine jurisprudence de la CEDEAO, ce syndicat des naufragés est mal placé pour parler du respect des textes constitutionnels ailleurs. Oui, l’armée malienne confirme la légende en disant non à la Togolisation d’une crise, l’armée malienne refuse d’être une bande de ‘’scoutiens’’ aux petits soins d’une famille, soit-elle Keita, car dans une Nation débout, les Keita peuvent se suivre sans se ressembler. Comme un pays cobaye de la région, le mauvais grain est semé au Togo en expérimentation, il vient de germer au Sahel.
La hideuse expérience est con

Izotou Abi-Alfa

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Mathurin Atintoh appelle à utiliser toutes les couches sociales pour résister aux restrictions des libertés

Les Universités Sociales du Togo (UST) et le Front Citoyen Togo Debout (FCTD), dans le but de contribuer à une prise de...

Togo : Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, je n’ai accompli aucune mission pour le pouvoir

En session ordinaire ce vendredi, la Conférence des Évêques du Togo (CET) a tenu sa première session de l’année 2021. Apportant son...

La HAAC au Togo ne va certainement pas à elle seule, refaire l’histoire de la presse dans le monde

Vincent Bolloré n'est pas encore jugé dans l'affaire de soutien occulte de certains régimes dictatoriaux en Afrique, même si déjà, il a...

Togo : Un trafiquant de drogue arrêté à Lomé par la Police

C’est dans un communiqué publié par la Police Nationale Togolaise dont voici l’intégralité : POINT DE PRESSE La Police nationale togolaise poursuit sa lutte...

CITE AU QUOTIDIEN : QUELLE EST LA CLE DU CHANGEMENT SOCIAL EN AFRIQUE FRANCOPHONE ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUE24 février 2021 : on commente sur RFI les résultats provisoires de l’élection présidentielle au Niger....

Ce sujet m’a vraiment fait marrer…

Par Luc AbakiIl semblerait, selon les écrits que je viens de lire à l'instant sur les réseaux, que deux hommes se réclamant...

Togo : Vers le renforcement des restrictions à la liberté syndicale ?

Le gouvernement n’en finit pas du tout avec son projet de relire toutes les lois qui se rattachent aux libertés notamment de...

Univeristé de Lomé, Majoration des frais des UE de 24.000 à 315.000 FCFA : La mesure fait grincer des dents chez les étudiants étrangers

Est-il possible qu’au nom d’une certaine réciprocité ou d’une réforme, l’Université de Lomé (UL) décrète des augmentations des coûts d’achat des Unités...
- Advertisement -
error: Content is protected !!