26 C
Lomé
Thursday, January 21, 2021

Togo: besoin urgent de cohérence au sommet de l’État

Les unes des journaux

Togo: besoin urgent de cohérence au sommet de l'État
Luc Abaki

Nous avons tous suivi, dans l’après-midi du samedi, l’histoire de la convocation puis de retrait de la même convocation par le SCRIC, de notre confrère Ferdinand Ayité.

Or, au même moment, les braises allumées dans le dossier Carlos Ketehou, Directeur de publication du Journal L’Indépendant Express, ne sont pas encore éteintes.

Son dossier aussi est géré avec un jonglage et d’intolérables intrusions des hommes en armes qui interrogent directement la cohérence même de l’État.

Du coup, en tant que citoyens, aspirant à jouir d’une liberté, d’une sécurité et d’une protection digne de ce nom, nous interpellons directement le Président de la République, garant du bon fonctionnement des institutions de l’État, mais surtout aussi, le seul mandaté par le peuple pour le gouverner, pendant les cinq années à venir.

Que se passe-t-il pour que l’Etat puisse ainsi tanguer avec des actes aussi incongrus qui donnent le sentiment, sans doute regrettable, d’un recul manifeste de la démocratie et de l’État de droit dans notre pays?

S’il existe des brebis galeuses qui, sur des coups de tête, s’autorisent à donner des ordres en marge de la loi et des orientations du Chef hiérarchique, il y’a lieu, en cet instant précis, de les mettre hors d’état de nuire, avant trop tard.

Il y’a bien plus de 30 ans, que notre cher pays, le Togo s’exerce à la démocratie. On ne peut pas comprendre, que pendant tout ce temps, nous n’avons pas encore appris et assimilé les fondamentaux de celle-ci.

Il est certes vrai que le changement d’attitude et de comportement des individus n’est pas un jeu d’enfant, surtout ceux qui se sont naïvement laissés emballer par les réflexes de la force brute et de l’instinct.

Mais, sans la rigueur, sans sévir vraiment à la hauteur des manquements que présentent certains commis de l’État, il sera difficile, très difficile de rétablir l’ordre et de le maintenir.

Nous avons tous besoin, en tant que citoyens aspirant à agir et à parler librement dans notre propre pays, de nous assurer que nous sommes dirigés par des gens clairvoyants qui se donnent pour mission exclusive de garantir les libertés publiques et de protéger tous les citoyens quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent.

En cela, les prérogatives du Président de la République, Chef de l’État sont totalement interrogées, dans le contexte pareil. C’est le moment ou jamais pour lui, de s’affirmer sans complaisance et sans état d’âme, car sa redevabilité vis-à-vis du peuple, ne se négocie point.

Luc Abaki

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Après la presse, le SCRIC s’attaque aux syndicats

La situation qui prévaut au Togo démontre une descente à une vitesse vertigineuse dans la dictature de la pensée unique. Après l'opposition réduite au...

Tribunal de Première Instance de Lomé : Que se passe-t-il dans le dossier du Prophète Moungonga avec ses avocats ?

L’on se rappelle de l’affaire du prophète Maranatha Moungonga et sa femme tous deux détenus en 2014 dans les circonstances non conformes...

Donald Trump, point final!

Aujourd'hui, 20 janvier 2021, la gouvernance de Donal Trump de la plus grande puissance du monde prend fin. Joe Biden, à compter...

Togo – Élections régionales : Deuxième rencontre d’échanges pouvoir et opposition

Sur invitation du ministre de l’Administration territoriale de la Décentralisation et du Développement des territoires, Payadowa Boukpéssi, les partis politiques de l’opposition...

Démarrage satisfaisant de la grève du Syndicat des Enseignants du Togo

Dans un communiqué rendu public datant du lundi 18 janvier 2021, le Syndicat des Enseignants du Togo (SET) avait annoncé une grève...

Togo : Problème d’identification du corps sans vie repêché dans le 4ème lac

Dans la matinée du dimanche 17 janvier 2021, le corps sans vie d'une dame de la trentaine, de taille moyenne, vêtue d'un...

Togo : Mgr Kpodzro à « son fils » Nicodèm Barrigah-Bénissan

Mon cher fils Nicodème Anani BARRIGAH-BENISSAN,« Prends garde de ne pas te mettre au service du mensonge. » (JEAN, 1re lettre 5 –...

CHAN 2020: Le Maroc bat le Togo (1-0)

CHAN 2020 - La sélection marocaine s’est imposée face aux Éperviers, ce lundi 18 janvier, dans le premier match du groupe C...
- Advertisement -
error: Content is protected !!