31 C
Lomé
Wednesday, May 12, 2021

Togo: besoin urgent de cohérence au sommet de l’État

Les unes des journaux

Togo: besoin urgent de cohérence au sommet de l'État
Luc Abaki

Nous avons tous suivi, dans l’après-midi du samedi, l’histoire de la convocation puis de retrait de la même convocation par le SCRIC, de notre confrère Ferdinand Ayité.

Or, au même moment, les braises allumées dans le dossier Carlos Ketehou, Directeur de publication du Journal L’Indépendant Express, ne sont pas encore éteintes.

Son dossier aussi est géré avec un jonglage et d’intolérables intrusions des hommes en armes qui interrogent directement la cohérence même de l’État.

Du coup, en tant que citoyens, aspirant à jouir d’une liberté, d’une sécurité et d’une protection digne de ce nom, nous interpellons directement le Président de la République, garant du bon fonctionnement des institutions de l’État, mais surtout aussi, le seul mandaté par le peuple pour le gouverner, pendant les cinq années à venir.

Que se passe-t-il pour que l’Etat puisse ainsi tanguer avec des actes aussi incongrus qui donnent le sentiment, sans doute regrettable, d’un recul manifeste de la démocratie et de l’État de droit dans notre pays?

S’il existe des brebis galeuses qui, sur des coups de tête, s’autorisent à donner des ordres en marge de la loi et des orientations du Chef hiérarchique, il y’a lieu, en cet instant précis, de les mettre hors d’état de nuire, avant trop tard.

Il y’a bien plus de 30 ans, que notre cher pays, le Togo s’exerce à la démocratie. On ne peut pas comprendre, que pendant tout ce temps, nous n’avons pas encore appris et assimilé les fondamentaux de celle-ci.

Il est certes vrai que le changement d’attitude et de comportement des individus n’est pas un jeu d’enfant, surtout ceux qui se sont naïvement laissés emballer par les réflexes de la force brute et de l’instinct.

Mais, sans la rigueur, sans sévir vraiment à la hauteur des manquements que présentent certains commis de l’État, il sera difficile, très difficile de rétablir l’ordre et de le maintenir.

Nous avons tous besoin, en tant que citoyens aspirant à agir et à parler librement dans notre propre pays, de nous assurer que nous sommes dirigés par des gens clairvoyants qui se donnent pour mission exclusive de garantir les libertés publiques et de protéger tous les citoyens quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent.

En cela, les prérogatives du Président de la République, Chef de l’État sont totalement interrogées, dans le contexte pareil. C’est le moment ou jamais pour lui, de s’affirmer sans complaisance et sans état d’âme, car sa redevabilité vis-à-vis du peuple, ne se négocie point.

Luc Abaki

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Faure Gnassingbé-Réckya Madougou: une dangereuse combinaison pour la sous-région?

Par Samari Tchadjobo«Nous condamnons l´arrestation de Monsieur Djimon Oré, exigeons sa libération immédiate et sans condition; arrêté et incarcéré dans un de...

Togo : Les musulmans et les chrétiens fêtent ensemble ce jeudi 13 mai 2021

La fête de l’Aïd El Fitr marquant la fin du Ramadan, mois de jeûne dans la religion islamique, sera célébrée ce jeudi...

Togoata APEDO-AMAH rend un vibrant hommage à Bob Marley

Le 11 mai est une date qui permet à la communauté rastafari du monde entier de célébrer la légende qui fut. Robert...

Togo : La Dynamique Monseigneur Kpodzro dénonce un plan de sabotage de la lutte citoyenne

C’est dans une mise au point dont voici l’intégralité MISE AU POINT DE LA DYNAMIQUE MONSEIGNEUR KPODZRO (DMK) DU 10 MAI2021 TOGO : HALTE...

Togo : Majesté Ihou WATEBA, « le monsieur qui parle wouya wouya » selon Gerry Taama

Véritable réponse du berger à la bergère. Gerry Taama n’a pas perdu du temps à répondre au sulfureux ministre qui a déçu...

Togo : Prof Majesté Ihou WATEBA tacle Gerry Taama

« On ne fait pas de développement avec 10 lampadaires ». C’est en substance l’élément clé à retenir de ce qui mérite...

Fenêtre Sur l’Afrique du 08 mai 2021

1ère partieTchad: Le gouvernement d'union nationale tel que formé est-il la solution après le coup d'état militaire et constitutionInvités1-Farida Nabourema, Professeur à...

CITE AU QUOTIDIEN : MONTPELLIER POUR « SORTIR DE LA GRANDE NUIT » ? (1)

L' Occident est venu en Afrique mais le drame c'est qu il n'y a pas encore eu de rencontre entre l'Occident et...
- Advertisement -
error: Content is protected !!