samedi, août 13, 2022

Togo: Le régime illégitime de Faure Gnassingbé vient encore de sortir un projet de loi scélérat – Prof APEDO-AMAH

Togo: Le régime illégitime de Faure Gnassingbé vient encore de sortir un projet de loi scélérat - Prof APEDO-AMAH
Prof APEDO-AMAH

“Togolais à part entière et Togolais entièrement à part” était l’un des slogans débiles et crétin de l’ère du parti unique fasciste, le RPT, qui fut le cache-sexe malodorant de la dictature militaire du tyran Gnassingbé Eyadéma. Époque de triste mémoire où toutes les tares et la cancrerie se conjuguaient avec la politique du bouc émissaire, la haine, le lynchage public et médiatique, la xénophobie, le régionalisme, le tribalisme, la torture et le crime.

Le régime illégitime de Faure Gnassingbé vient encore de sortir un projet de loi scélérat, lequel prétend exclure les Togolais ayant la double nationalité de la direction des partis politiques. Il va sans dire que ce sont nos compatriotes de la diaspora qui sont particulièrement visés à cause de leur activisme antifasciste qui s’oppose farouchement au règne usurpé du clan Gnassingbé. Il s’agit d’une vengeance médiocre, pitoyable et antipatriotique.

La taxe de l’OTR visant les objets des bagages des voyageurs fait partie de cet arsenal contre les citoyens togolais. De peur d’être lourdement taxés, nos compatriotes de l’extérieur ne pourront plus apporter des cadeaux à leurs parents et amis. Quelle méchanceté gratuite !

Quand nous parlons de notre diaspora, nous désignons le peuple togolais tout simplement. Il n’existe pas deux sortes de Togolais.

Cette fourberie a pour but inavouable d’exclure les binationaux de toute candidature à la présidence de la république, car une tradition politique au Togo et ailleurs, veut que ce soit le président d’un parti qui soit son candidat naturel à l’élection présidentielle.

Nous ne pouvons nous empêcher de poser une question de fond, une question dérangeante : ceux qui nous gouvernent contre notre volonté et qui vont d’échec en échec, sont-ils plus togolais et plus méritants que nos compatriotes de l’étranger et tous ceux qui ont la double nationalité ?

La première question est prolongée par celle-ci : qui construit le Togo avec l’expédition de mandats et la participation à la lutte libératrice et qui le détruit par la mauvaise gouvernance de l’incompétence et de l’impunité ?

Cette question à 1000 euros, doit inciter ceux qui veulent nous diviser pour régner, à quitter le pouvoir, car ils n’ont rien à proposer à notre peuple. La misère, le chômage, la corruption et l’obscurantisme parlent largement pour eux.

On ne bâtit pas une nation en la divisant, en l’émiettant. L’apartheid a toujours échoué partout où il a été instauré. Nous sommes une nation en devenir, nous avons une indépendance à conquérir, nous avons un pays à développer, nous avons une démocratie à installer ainsi que l’état de droit. Le bilan des despotes est à chier.
De vrais dirigeants responsables ne peuvent pas s’amuser de la sorte avec la vie d’un pays en étranglant les bonnes volontés et l’espoir qui mettent un pays debout.

Un Togolais est toujours un Togolais à part entière. Par conséquent, toutes les composantes de la nation doivent jouir des mêmes droits et devoirs sans exclusion. Ce genre de politique est le propre des dictatures incultes et criminelles. Les dictatures obscurantistes ont toujours peur de leur ombre et s’inventent toujours des fantômes imaginaires pour justifier leurs échecs calamiteux. “Si on a échoué, c’est à cause des…” Telle est leur rhétorique mensongère et débile.

Messieurs les despotes, renoncez à cette loi scélérate qui vous ridiculise et confirme votre illégitimité.
Un Togolais égale un Togolais. Point.

À bas l’apartheid !

Ayayi Togoata APEDO-AMAH

- Advertisement -

Articles Du Dossier

- Advertisement -

Les derniers articles