26.3 C
Lomé
Saturday, September 25, 2021

Togo : Marc Mondji tire son épingle du jeu

Les unes des journaux

Togo : Marc Mondji tire son épingle du jeu
Marc Mondji (g) et Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro

L’on peut peut-être commencer par comprendre la raison pour laquelle lors de sa sortie sur la situation qui prévaut au sein de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), après une année de silence, Idelphonse Koffi Akpaki, Directeur de LA GAZETTE DU TOGO a présenté Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro en victime consentante. Il a beau essuyé des injures d’une bande d’arrivistes mais la vérité a été et reste très utile.

L’information dont confirmation a été faite par le « Premier ministre et chef du gouvernement du président démocratiquement élu » fait état de l’exfiltration du prélat (otage et victime consentante) et son assistant personnel (ravisseur et marionnettiste) dans ce cas précis.

Il serait question à en croire les tentatives de diversion, d’une exfiltration par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) sur la base d’une prétendue tentative d’atteinte à l’intégrité physique du patriarche. Vrai ou pas vrai, c’est bien ce qui se dit. Cependant, une petite analyse s’impose et voudrait qu’on réinterroge le contexte.

En réalité, Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro n’est pas le gagnant dans cette histoire. Avec son âge, quel que soit la criminalité du régime en place, porter atteinte à l’intégrité physique de celui-ci n’en vaudrait en aucun cas la peine. Raison d’ailleurs pour laquelle lorsqu’il s’est offert en holocauste pour empêcher l’arrestation de Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, il a été tout simplement reconduit à son domicile où il avait été gardé par les éléments de la gendarmerie nationale.

Aujourd’hui, il ne peut être question que ceux qui n’ont pas voulu le liquider au pays malgré toutes les occasions qui se sont présentées, soient amenés à le vouloir en territoire étranger. A moins qu’on dise que ce sont des agents Ghanéens qui soient après lui.

Sur une scène de crime, la question fondamentale qui s’impose est : « à qui profite le crime ? ». C’est bien cette question qui mérite d’être posée pour savoir celui qui s’en sort gagnant.

Le fameux Marc Mondji a été auteur de plusieurs malversations financières durant l’époque où il a assumé des responsabilités au Program Service International (PSI). En dehors de cette période, il y a bien d’autres raisons qui militent en faveur du choix de Marc Mondji de faire feu de tout bois pour quitter le Togo afin d’échapper à tout ce qui peut constituer des conséquences à ses actes répréhensibles. Aussi, la façon dont il s’est illustré en manipulation pour aboutir à la grande division qui emballe l’opposition Togolaise ne peut lui permettre de vivre tranquillement au Togo, même s’il n’est pas inquiété.

L’homme a donc choisi sa victime afin de lui permettre de tirer son épingle du jeu. Avec son exfiltration, on peut conclure sans se tromper que Marc Mondji a marqué un point en tirant son épingle du jeu. Il peut vivre tranquillement sur les moyens du contribuable de son pays d’accueil au titre de réfugié politique, ce qu’il n’a jamais été. Quelle va être la suite ? Wait and see

Antoine Agouvon

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Deux «Femmes Pyramide» arrêtées par la police Togolaise

Ce jeudi 23 septembre 2021, alors qu'elles étaient en train de sensibiliser leurs soeurs du marché de Hédzranawé dans le cadre de...

Togo: Le tableau comparatif de l’ANC qui expose les incohérences de la CNAP

En conférence de presse ce jeudi 23 Septembre 2021 à son siège à Lomé, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a présenté...

Covid-19: 111 nouveaux cas positifs enregistrés mercredi

Cent onze (111) des 1593 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 24902. Ces 111 personnes dont...

Covid-19 Togo: Quarantaine systématique levée

  Le ministre de la santé, Prof Moustafa Mijiyawa avait ordonné une quarantaine systématique de dix jours pour les passagers en provenance de...

Togo Covid-19: Les cas positifs augmentent encore!

  C'est ce que révèle le bilan des dernières 24 heures dressé par le gouvernement. Lisez! Voici donc le bilan détaillé des dernières 24...

Agbéyomé Kodjo “Qu’est ce qui fait tant courir le pouvoir illégitime et de fait de Lomé au point de vouloir vacciner par tous les...

DÉCLARATION DU 17 SEPTEMBRE 2021 DU GOUVERNEMENT LEGITIME DU TOGO TOGO : BÂTISSEURS D’AMOUR, LEVONS-NOUS ET BRISONS LES CHAÎNES DE L’OPPRESSION ET DE...

Le Togo, un pays vraiment pas comme les autres

“NOUS DEVONS DÉSORMAIS FAIRE PEUR AUX TOGOLAIS…” Cette phrase très intelligente est de la bouche de Madame Victoire Tomégah DOGBE, Première Ministre togolaise. C’était...

Togo: Des agents en mode peur et agressivité

Ce n'est plus un secret. Le gouvernement togolais préfère en lieu et place de la pédagogie, gouverner par peur et agressivité. Sur...
- Advertisement -
error: Content is protected !!