25.6 C
Lomé
Friday, July 30, 2021

Togo : Quand Victoire Tomegah Dogbé consomme « Le Point » au local

Les unes des journaux

Togo : Quand Victoire Tomegah Dogbé consomme « Le Point » au local
Victoire Tomegah Dogbé

Ça parait paradoxal pour plus d’un. Prôner la consommation locale et privilégier la presse internationale dans sa communication, c’est un peu se perdre les pédales. Et c’est bien ce à quoi s’adonne Victoire Tomegah Dogbé, premier ministre du Togo.

Après avoir lancé en grande pompe une campagne de consommation de produits locaux et décrété tout un mois pour, Victoire Tomegah Dogbé passe à la contradiction en boudant la presse nationale, donc produit local, pour la presser internationale donc produit importé.

Son interview accordé au journal français le point en est la preuve de la supercherie et de la moquerie enfermée dans cette fameuse campagne dédiée à la consommation de produits locaux.

À LIRE AUSSI : Togo : Victoire Tomegah Dogbé – « Il nous fallait changer de paradigme »

Le député Gerry Taama pique une colère et réagit à ce propos sur sa page Facebook.
« Je ne sais pas pourquoi nos autorités préfèrent les médias étrangers pour s’exprimer, en lieu et place de nos médias locaux. A tous les médias locaux qu’on reproche de ne pas donner la parole à nos officiels, ils répondent toujours comme ceci. On les invite mais ils ne viennent pas. Nos officiels n’accordent pas d’interviews, ne participent pas aux émissions avec débat, ne publient pas de tribunes dans les médias locaux, mais par contre, on les trouve éloquent dans jeune Afrique, le journal le monde où comme ici, dans le point. Regardez-vous même comment ils parlent de nous : Vous n’avez jamais entendu parler d’elle… Petit pays d’Afrique de l’Ouest… Quel journaliste togolais parlerait ainsi de son pays et de son premier ministre ? Nous parlons d’indépendance, c’est à nous de créer les conditions de cette indépendance. Je préfère un plateau de la tvt moderne ou notre pm s’exprime, en lieu et place de tv5monde. Je préfère focus infos ou liberté au journal le point. Sans oublier que ces missions de presse ne sont pas données. Il y’a du bitos dans l’air. Ce qu’une telle mission coûte peut faire vivre une dizaine de journalistes, pour au moins une année entière. Aidons nous vivants », a écrit le président du groupe parlementaire NET-PDP, président national du parti politique Nouvel Engagement Togolais.

C’est vraiment paradoxal d’assister à cette pagaille de l’exécutif Togolais qui s’adonne à la gabegie en déboursant de moyenx colossaux pour des railleries dans des colonnes de journaux internationaux, au moment même où les journalistes Togolais qui se battent au quotidien dans des conditions misérables de vie et de travail sont laissés sur le carreau.

C’est du mépris à l’endroit de cette presse qu’on chosifie et de qui on exige des applaudissements à rompre les phalanges pour des réalisations absurdes. Et ceux qui ont le courage de refuser la manipulation de leur misère par le système sont constamment dans le viseur de la justice et du SCRIC qui les guettent comme des insectes nuisibles à abattre à tout prix.

Quel est ce nouveau apporté par Victoire Tomegah Dogbé, qui nécessite cette monstruosité ? Malheureusement dans ça, il y a des brebis galeuses de la corporation qui ont carrément créé un réseau pour promouvoir la mendicité des hommes de médias. Et c’est bien à ce prix qu’il faut les voir rouler de grosses bagnoles.

Journée internationale de la presse vous dites ? Quelle est alors la place de la presse Togolaise dans cette histoire ? A suivre…

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Un réseau de cambrioleurs démantelé par la police à Djagblé

En effet, une enquête a été ouverte suite à un cambriolage survenu dans un domicile sis au quartier Adidomé à Djagblé dans...

CITE AU QUOTIDIEN : UN BOUTON MAGIQUE POUR LE CHANGEMENT ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUENous sommes nombreux à chercher comment faire advenir le changement : parents désireux de voir intervenir...

Kokoroko prône la gratuité des cours de vacances

A peine l'année scolaire amorce son dernier virage que les établissements scolaires partent à l'assaut des élèves à travers des opérations de...

Naboudja Bouraïma : « Montrons la voie au peuple togolais pour réduire les attaques et injures »

La guerre qui s’anime sur les réseaux sociaux avec des injures, intoxications, fake news… suscite l’attention de Naboudja Bouraïma. Le militant de...

Togo Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

Togo COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...

Que se cache-t-il derrière la suspension des agréments des ONG?

En conseil des ministres le 24 juillet 2021 à Pya, le gouvernement a décidé de la suspension de l' attribution et du...
- Advertisement -
error: Content is protected !!