28.1 C
Lomé
Sunday, October 17, 2021

5 malfrats camerounais interpellés à Lomé par la police

Les unes des journaux

5 malfrats camerounais interpellés à Lomé par la police
5 malfrats camerounais interpellés à Lomé par la police

Par K. Monzonla, togo-online.net
5 malfrats de nationalité camerounaise interpellés le 20 mai dernier à Agoe-Nyivé Anyomé pour possession d’armes et tentatives de braquage ont été présentés à la presse hier par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Il s’agit des sieurs N’Tanga Mongo Clément alias Tony (le cerveau de la bande), Ewondjo Elé Serge, Omarou Abou Fadil, tous deux des agents des forces armées camerounaises, Amadjoba Aboubacar alias Ibrahim et Kaméni Kevin.

D’après la police, ces malfrats armés de deux pistolets automatiques étaient à bord d’une voiture. Ils avaient pris en filature un homme d’affaires togolais qui était au volant de sa voiture dans le but de la lui retirer.

Le groupe a suivi leur cible jusqu’au quartier Cacavéli mais chemin-faisant cette dernière à réussi à les semer.
Alertée, la police a traqué les malfrats qui ont été finalement appréhendés le 20 mai dernier à Lomé.
« Lors de la perquisition de leur domicile, les enquêteurs retrouvent et saisissent deux pistolets automatiques dont un avec son chargeur garni de 6 cartouches de calibre 9 mm. La poursuite des investigations nous a permis de savoir que le cerveau du groupe est le nommé N’Tanga Clément alias Tony, se disant homme d’affaires et revendeur de voitures. Il a reçu une avance de 36 millions de FCFA d’un commandant de l’Armée camerounaise en service à la présidence camerounaise pour livrer un véhicule de marque Mercedez G5 qu’il devait acheter au port de Cotonou. Tony contacte le nommé Omarou Abou Fadil, sergent de l’armée camerounaise pour que celui-ci lui trouve une arme pour sa sécurité durant le voyage. Ce sergent contacte à son tour, un soldat de l’armée, magasinier d’armes de la brigade générale de Yaoundé qui accepte de soustraire du magasin, un pistolet automatique contre la somme de 700.000 F Cfa la semaine», a indiqué Douti Yendoubé, Commandant de la Brigade de recherches et d’investigations de la DCPJ.

Et d’ajouter: « Après deux semaines, l’arme louée n’est pas rapportée et à la suite d’un contrôle de routine, le soldat qui ne pouvait pas justifier de l’absence du pistolet est mis aux arrêts. Son complice Omarou Abou Fadil, déserte alors l’armée avec son complice Ewondjo Elé Serge. Les deux militaires se lancent à la poursuite de Tony afin de récupérer l’arme. Ils le retrouvent au Bénin. Ce dernier réussit à les convaincre de venir au Togo pour commettre des braquages ».

Les 5 individus quant à eux reconnaissent les faits qui leur sont reprochés mais à les en croire ils ont été bloqués à Lomé par la fermeture des frontières alors qu’ils étaient à la quête de ladite voiture pour achat. Ils auraient alors décidé de rechercher la marque de ce véhicule dans les rues de Lomé et de braquer son propriétaire.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo / Gendarmerie nationale : Le Commandant de la Brigade territoriale de Lomé et certains de ses éléments mis aux arrêts

Des gendarmes mis aux arrêts, ça n’arrive pas souvent. Mais ne dit-on pas « tous les jours pour le voleur, et un...

Du sourire aux lèvres des élèves de l’EPP Davié Anomé grâce à l’association « New Family »

Ce samedi 16 octobre 2021, l'association "New Family" était aux côtés des élèves démunis de l'école primaire publique de Davié Anomé (préfecture...

Le Covid Business en vogue au Togo

Les populations sont de plus en plus fatiguées, surtout avec les non-dits qui entourent la gestion de la pandémie à la covid-19...

Pétrolegate: Le procès en appel encore renvoyé

L’affaire dite « Pétrolegate » mettant aux prises le journal « L’Alternative » et la famille Adjakly est encore sur le tapis. L’audience de ce jeudi...

“L’avis de la Cour Constitutionnelle est un camouflet pour Victoire Dogbé”, dixit Gerry Taama

Depuis que ce document est versé sur la toile, les commentaires vont dans tous les sens. Difficile de ne pas lire des...

Deux jours de débrayage des enseignants togolais les 3 et 4 novembre prochains

Le secteur de l’éducation renoue avec la grève. Le naturel chassé n’a pas mis du temps pour revenir au galop. Le Bureau...

Des renforts de taille pour les Éperviers Dames

Dans le cadre de la double confrontation comptant pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) féminine Maroc 2022, les...

Accès aux bâtiments administratifs sous conditions de preuve de vaccination: La Cour Constitutionnelle juge la décision contraire à la constitution togolaise

COUR CONSTITUTIONNELLE REPUBLIQUE TOGOLAISEDU TOGO Travail - Liberté - Patrie AFFAIRE : Demande d’avis du Premier ministre sur le projet d’ordonnance relative à...
- Advertisement -
error: Content is protected !!