Affaire de 5.000 tonnes d’engrais : Klassou ordonne, Agadazi contre-ordonne au profit de Julie Beguédou, Jacki Aka

Suite à la cession de 5000 tonnes d’engrais de l’Etat togolais à trois entreprises privées, sur décision du Colonel Ouro-Koura Agadazi, ministre en charge de l’Agriculture, la Primature avait réagi et demandé une suspension du processus. Elle a même enjoint le ministre à demander aux entreprises bénéficiaires du deal de verser l’intégralité de ce qu’elles ont déjà perçu dans la commercialisation dudit engrais à l’Etat, via la Centrale d’Approvisionnement et de Gestion des Intrants (CAGIA). Seulement, quatre jours après cette décision de la Primature, le ministre-colonel prend une nouvelle décision qui prend le contre-pied de celle de son supérieur hiérarchique. Conséquence, il autorise Julie Béguedou, Aka Amivi et autres à continuer à disposer des engrais subventionnés de la CAGIA (agence de l’Etat). Ces opérateurs privés se voient offrir, à 11.000 francs, des produits acquis par l’Etat à 14.000 francs, mais pas seulement; ils disposent aussi des magasins de l’Etat, du personnel payé par l’Etat. En plus de tous ces avantages, ils devront revendre les produits aux paysans dont 166.000 sont de nouveau subventionnés. Ce juteux contrat qui pue un deal obsur saute aux yeux. La Primature a demandé officiellement sa suspension. Mais, comme on le voit, Agadazi semble plus puissant que son chef, appuyé par deux dames proches de Faure Gnassingbé. Elles-mêmes, bénéficiaires du fameux contrat. Ci-dessous, la note de service qui défie les instructions de la Primature.

Affaire de 5.000 tonnes d’engrais : Klassou ordonne, Agadazi contre-ordonne au profit de Julie Beguédou, Jacki Aka

Affaire de 5.000 tonnes d’engrais : Klassou ordonne, Agadazi contre-ordonne au profit de Julie Beguédou, Jacki Aka Deal obscur portant sur 5000 tonnes d’engrais, Jacqueline Amivi Aka porte plainte contre «L’Alternative»

Jacqueline Amivi AkaLorsque dans le recoupement des informations, nous avions appelé les services de dame Jacqueline Amivi Aka, la société STD au 22 61 35 82, la personne qui nous a reçus au bout du fil n’a pas souhaité répondre à nos préoccupations. Nous pensions avoir fait notre boulot, celui de dénoncer des combines obscures entre le ministre de l’Agriculture et les sociétés Elisée Cotrane et STD des dames Julie Beguedou et Jacqueline Amivi Aka, toutes deux rodant dans la galaxie des intimes de Faure Gnassingbé. Un deal plus qu’obscur qui va à l’encontre de l’avis du Premier ministre, Chef de gouvernement Komi Selom Klassou qui a demandé à son ministre de l’Agriculture, dans un courrier, de surseoir à la distribution des engrais. C’est donc après la publication de ce dossier et des manoeuvres qui l’entourent que dame Jacqueline Amivi Aka a trouvé le prétexte d’envoyer à L’Alternative et à son Directeur de publication une citation directe à comparaitre le mercredi 31 août 2016 par-devant la première chambre correctionnelle du Tribunal de Première Instance de Lomé.

Au Togo, les relations supposées ou réelles de Faure Gnassingbé avec certaines femmes suffissent à ces dernières de terroriser des citoyens, de soumettre des ministres, des DG de sociétés d’Etat à leur diktat, de bénéficier des passe-droits, d’user du trafic d’influence, etc. Visiblement, dame Jacqueline Amivi Aka est de cette catégorie. Lorsqu’on traine des casseroles voire toute une cuisine derrière soi, on fait le choix de la discrétion. Mais comme elle a choisi de s’exposer à la place publique par une plainte sous prétexte d’atteinte à son supposé honneur (sic), eh bien on va y aller.

Sa plainte est ainsi la bienvenue, car elle nous permettra au Tribunal, mais aussi dans la presse de mettre à la disposition du public les nombreux dossiers scandaleux dans lesquels elle est mêlée, notamment les contrats gré à gré de Togotélécom pour l’installation des postes d’internet dans les quartiers, les projet d’installation d’internet au CHU SO et au campus universitaire de Lomé.

Affaire de 5.000 tonnes d’engrais : Klassou ordonne, Agadazi contre-ordonne au profit de Julie Beguédou, Jacki Aka

Affaire de 5.000 tonnes d’engrais : Klassou ordonne, Agadazi contre-ordonne au profit de Julie Beguédou, Jacki Aka

L’ALTERNATIVE – N°545 du 12 Août 2016

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.