ASSIBA JOHNSON recouvre la liberté après un an de détention arbitraire

ASSIBA JOHNSON recouvre la liberté après un an de détention arbitraire
ASSIBA JOHNSON

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
Le président du Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement au Togo (REJADD-Togo), Assiba Johnson, a enfin recouvré la liberté ce vendredi, après 12 mois de détention arbitraire dans l’enfer de la prison civile de Lomé.

Arrêté le 4 avril 2018, dans la fièvre de la grave crise sociopolitique qui secoue le Togo, l’homme, auteur d’un rapport qui fait état de plus de cent morts suite aux répressions militaires barbares des manifestations de rues de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise, a été condamné pour propagation de fausses nouvelles, outrage aux autorités et appel au génocide.

En décembre 2018, dans un procès qui viole tout principe d’équité, d’égalité et de droit en matière de justice, Assiba Johnson, défenseur des droits de l’homme a été condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis.

Sur les réseaux sociaux, l’opinion se réjouit de cette libération de droit et espère voir libérer Foly Satchivi, le premier porte-parole du mouvement « En aucun cas », arrêté pour outrage aux forces de l’ordre, chef d’accusation qui évoluera pour devenir actes et faits de rébellion, d’apologie de crime et de délit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.