28.1 C
Lomé
Thursday, December 9, 2021

Atteinte à la vie privée des filles, un devoir d’explication s’impose aux officiels du monde de l’éducation au Togo

Les unes des journaux

 Atteinte à la vie privée des filles, un devoir d'explication s'impose aux officiels du monde de l'éducation au Togo


Le devoir de redevabilité à l’égard du peuple voudrait que l’on explique une décision pareille qui suspend deux acteurs du monde éducatif.

On ne peut pas suspendre un directeur de CEG et son adjoint, quelques jours seulement après la rentrée scolaire, si ces derniers n’ont pas eu à se rendre coupables d’un acte délictueux qui porte atteinte soit aux lois de la République soit aux mœurs.

En réalité, nos gouvernants ont ce devoir d’apprendre à vivre avec leur temps et donc comprendre qu’à l’heure des réseaux sociaux, la gestion des affaires de l’État doit pouvoir se faire avec un maximum de transparence et d’équité.

En clair, il est difficile, sinon impossible, de camoufler certains faits sociaux en espérant ainsi les cacher au peuple.

En effet suite à d’abondantes informations faisant état de ce que les deux monsieurs suspendus de leurs activités pédagogiques, auraient fait la ronde dans les différentes classes de leur établissement pour recenser les filles supposées être vierges, nous avons pris soin d’entrer en contact avec le signataire de la note suspendant ces derniers pour en savoir plus.

Celui-ci, très courtois, mais bien sûr méfiant, a préféré esquiver la question et se réfugier derrière une interminable réunion.

Ceci pose un sérieux problème de transparence dans la gestion des affaires publiques. Si l’on a senti le besoin de suspendre des fonctionnaires de l’État de leurs activités, par une note qui tombe à la place publique, c’est clair que doit s’en suivre, impérativement, son explication dans l’idée non pas seulement de se montrer juste, mais surtout aussi d’éviter que la faute ainsi commise ne se répète ailleurs.

Il ne s’agit en réalité pas de jeter les intéressés à la vindicte populaire, mais précisément de dissuader tous ceux qui pourraient être tentés d’en faire autant ou de poser des actes analogues.

Les affaires de l’état ne peuvent se gérer avec complaisance, scrupules ou état d’âme. Une forme de rigueur doit être appliquée, surtout dans ce secteur de l’éducation où s’opèrent aussi bien la semence de la connaissance que celle des règles qui gouvernent le vivre ensemble.

Le secteur de l’éducation, faut-il le rappeler, est par essence, l’endroit où se fait la forge des citoyens et acteurs de la vie publique de demain. Il doit pouvoir se gérer dans la plus stricte rigueur, si tant est que l’on s’attend à avoir demain, des citoyens vertueux et droits qui puissent faire la fierté du pays.

Luc Abaki

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CEDEAO: Les frontières terrestres pourraient rouvrir à partir du 01 janvier 2022

Cela fait deux ans que les frontières sont officiellement fermées dans l’espace CEDEAO à cause de la pandémie de Covid-19. Mais des...

Décès de présumés innocents détenus politiques : L’inquiétante inhumanité de la politique togolaise

Kéliba Amadou Kassimou est le septième détenu mort en détention dans l’affaire Tigre Révolution. Ce chiffre inquiétant n’est que la révélation de...

Pass vaccinal dans les églises: Le MMLK initie l’opération “Tour de Jericho”

La mesure prise par le gouvernement exigeant un pass vaccinal pour avoir accès aux églises continue de susciter des réactions. Les leaders...

Togo: Monia Tchangaï a tiré sa révérence

Le monde musical togolais est en deuil. Il vient de perdre une icône de la musique traditionnelle, Monia Tchangaï.

Les chefs d’Etat africain, entre président à vie et limitation de mandat

Le débat autour de la limitation du nombre de mandat d’un président à la tête d’un pays s’amplifie. Les 8, 9 et...

Togo: Un couple perd la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé

Lundi matin, un couple a perdu la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé-Aveta, impliquant deux motos et un taxi. Selon...

La CEET annonce de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique

A compter du mercredi 08 décembre 2021, de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique dans certaines zones de la capitale...

Présentation de pass vaccinal à l’église: Boukpessi donne des consignes aux préfets

C’est à partir du vendredi 10 décembre 2021 que vont commencer les contrôles du pass vaccinal ou d’un test PCR datant de...
- Advertisement -
error: Content is protected !!