27.5 C
Lomé
Friday, July 23, 2021

Togo – BEPC 2021 : Deux épreuves d’Ewé qui exposent de graves dysfonctionnements

Les unes des journaux

 Togo - BEPC 2021 : Deux épreuves d'Ewé qui exposent de graves dysfonctionnements
Illustration

L’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) de cette année 2021 affiche de graves dysfonctionnements et prouve le désordre qui caractérise le système éducatif au Togo.

Ces dernières années, le phénomène ne manque pas au rendez, au détriment des élèves des classes d’examen qui connaissent d’éprouvantes cursus scolaires.

Le désordre de cette année 2021 dépasse l’entendement, quand on sait qu’un super ministre tient de mains de maître, les commandes du ministère des enseignements préscolaire, primaire et secondaire.

Dodji Komlan Kokoroko n’a vraiment pas vu venir, le cafouillage monstre qui caractérise notamment les matières facultatives.

Les faits

En effet, dans les centres d’écrit, on constate que l’on a changé par erreur les matières facultatives à plusieurs candidats. Au lieu qu’un candidat compose par exemple en Kabyè, on l’oblige à composer en arabe ou en EWE, contrairement à la matière facultative choisie. Et ce n’est que le jeudi après la sortie des candidats à midi, que l’information parvient aux chefs centre d’écrit afin qu’ils laissent les candidats composer dans les matières facultatives de leur choix. C’était déjà trop tard, car le grand nombre a déjà composé le mercredi après-midi, et malheureusement, ceux qui sont déjà rentrés le jeudi midi n’ont pas pu avoir l’information. Un simulacre de réparation de dommages nul d’effet donc. Quelle gaffe! Conséquences: on a forcé des candidats à composer dans des matières facultatives qu’ils n’ont pas choisies et dont ils ne détiennent aucune connaissance.

C’est qu’on peut lire d’un texte posté par Joachain Sonoukou, enseignant et journaliste.

Conséquences du désordre sur l’année académique ?

La situation est forcément préjudiciable pour les candidats qui ne sont pas psychologiquement préparés à ce traumatisme. Elle a créé des préjudices graves à l’endroit de certains candidats qui pourront reprendre toute une année scolaire à cause de la négligence notoire des services des examens et concours. Cette faute très grave peut faire perdre des points à plusieurs candidats et affectera les chances de ces derniers de monter en classe supérieure donc monter au lycée.

Le comble a été là matière d’EWE. On ne peut vraiment pas comprendre ce qui s’est passé. Pour le même examen national, il y a eu deux épreuves différentes d’Ewé. Les candidats pensaient avoir fini avec l’Ewe mais hélas. Ce n’est qu’après le constat de la présence de deux épreuves différentes de la même matière que les candidats sont informés de la reprise de celle-ci, samedi.

L’information est confirmée par plusieurs candidats que l’équipe de la rédaction de Togo-online a rencontré.

Reprendre l’EWE voudra-t-il dire que les autres matières facultatives attribuées aux candidats qui ne les ont jamais choisis seront-elles reprises?
La question se pose.

Qu’est-ce qui a bien se passer pour qu’on en arrive à ce monstrueux cafouillage ?

A quel niveau situer les responsabilités ?

En tout cas, il convient en attendant probablement des sanctions à la Kokoroko, il faut faire observer que tout cela découle de la pagaille qui règne en matière de gouvernance au Togo.

Marcelle Apévi

 

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

INTERPELLATION DE DEUX PRÉSUMÉS ESCROCS PAR LA POLICE NATIONALE

Le 15 juillet 2021, grâce à la collaboration d'un honnête citoyen, la Police Nationale a interpellé deux (02) individus, les nommés TBAL,...

Ce que pense Gerry Taama de la libération de Gogoligo et Papson

Sur sa page Facebook, le président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama a donné son avis sur la libération de Gogoligo...

Togo: Gogoligo a retenu la leçon

Après sa libération, l’humoriste très controversé Gogoligo a publié un message sur sa page Facebook. Ce dernier a remercié Adébayor Sheyi pour...

Togo : Gogoligo et Papson sont libres!

  L’information est tombée hier soir suite à un courrier adressé par Adebayor Sheyi au procureur de la République pour demander leur libération...

Togo : Un accident fait quatre morts sur la route Tsevié-Tabligbo

Jeudi noir pour les familles des victimes qui ont laissé leur vie dans cet accident mortel qui s'est produit ce 22 juillet...

Poursuite de “TOGO NOIR “par les Femmes Pyramide

Face à la presse ce jeudi 22 juillet 2021 à la maison de la Santé à Lomé, les Femmes Pyramide décident de poursuivre l'opération...

Togo : Adebayor demande la libération de Gogoligo et Papson Moutité

L’humoriste Gogoligo et l’artiste Papson Moutité ont été placés sous mandat de dépôt mercredi par le Procureur de la République, Essolizam Poyodi. Les deux...

Togo – BAC II 2021: Au total 78341 candidats composent

Les candidats pour l’examen du baccalauréat deuxième partie au Togo ont débuté les épreuves écrites mercredi 21 juillet 2021 sur toute l’étendue...
- Advertisement -
error: Content is protected !!