Coalition des 14 : Et la guerre médiatique s’annonce rude

Coalition des 14 : Et la guerre médiatique s’annonce rude
Coalition des 14 partis politiques

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
Au sortir de sa journée de réflexion, la coalition des 14 partis politiques a annoncé une conférence de presse pour livrer les conclusions des travaux et se prononcer sur d’autres sujets relatifs au regroupement et à l’avenir de la lutte. Selon nos informations, cette conférence de presse de la C14 pourrait avoir lieu mercredi 06 mars prochain.

Alors qu’on pensait que tout allait bien à la C14, c’est le PNP, Parti National Panafricain qui, samedi dernier, lors de la réunion hebdomadaire du parti, a annoncé une conférence de presse de son côté, pour ce mardi 05 mars 2019. En attendant de savoir ce qui sera dit par le PNP à la presse, il convient de noter à travers cette façon de faire, une sérieuse difficulté au sein de la C14 dont est membre le PNP.

Selon Ouro-Dzipa Tchatikpi, Conseiller politique de Maître Salifou Tikpi Atchadam, il y a bien de choses à porter à la connaissance du peuple togolais.
L’homme indique que le parti est resté fidèle à ses revendications, les réformes politiques et le droit de vote de la diaspora. Ainsi le PNP se porte en faux contre toute idée de participation à des élections notamment les locales sans les réformes. Raison d’ailleurs pour laquelle le parti a décliné l’invitation du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadoawa Boukpessi, invitation à laquelle ont répondu certaines formations politiques membres de la C14, pour échanger sur l’organisation prochaine des élections locales.

« Un totem reste un totem, quelle que soit la manière dont il est présenté. On ne peut refuser de croquer un totem sous forme de viande et vouloir le consommer sous forme de soupe, c’est impossible », a indiqué Ouro-Dzikpa Tchatikpi, faisant allusion au comportement de ceux qui ont eu à rencontrer le ministre.
Le PNP estime que ses camarades de la Coalition des 14 ne devraient même pas répondre à l’invitation du ministre dès lors que le sujet concerne l’organisation des locales, alors que les réformes ne sont pas encore faites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.