Construction du barrage de Nangbéto : la manifestation prévue mercredi devant les locaux de la Banque mondiale annulée

Pasteur Komi Edoh
Pasteur Komi Edoh

La manifestation des populations du canton d’Atchinédji (préfecture de l’Anié), prévue mercredi devant les locaux de la banque mondiale à Lomé pour exprimer leur mécontentement, n’aura plus lieu.

Appuyé par le Mouvement Martin Luther King (MMLK), +La Voix des Sans Voix+ du Pasteur Komi Edoh, ces populations affectées par les travaux de construction du barrage de Nangbéto depuis 1987, n’entendent pas baisser les bras.

Elles demandent réparation des préjudices subis, les autorités togolaises n’ayant pas honoré leurs engagements. Selon Gbédji Otoudé, porte-parole de ces populations, “le gouvernement n’a pas tenu sa promesse, celle de nous réinstaller sur un nouveau site”.

Ces populations avaient voulu manifester devant les locaux de la banque mondiale, l’institution aurait financé l’indemnisation de certaines populations.

“Nous pouvons dire que notre lutte de ces derniers mois a connu un début d’espoir. Nous avons pu rencontrer le représentant de la Banque mondiale et des responsables de la Communauté Electrique du Bénin (CEB). Au cours de nos échanges, nous sommes parvenus à engager désormais un dialogue sur ce dossier qui a longtemps duré.

Les populations affectées par la construction de ce barrage depuis 1987, ne cessent de souffrir”, a déclaré Pasteur Komi Edoh, président du MMLK.

“Ce qui est important aujourd’hui, c’est que la banque mondiale a décidé d’arbitrer le sujet, parce qu’il est question de la pauvreté. La banque a voulu mettre en exergue, sa vocation première : celle de lutter contre la pauvreté. Nous espérons que les jours à venir, les négociations vont commencer. Mais, nous restons très prudents parce qu’on ne peut pas tout de suite crier victoire”, a-t-il souligné.

Le MMLK a déjà organisé plusieurs manifestations à Lomé et à Nangbéto pour exiger une indemnisation de ces populations dans “les plus brefs délais”.

Rappelons que le MMLK, la voix des sans voix s’est donné pour mission de combattre l’injustice sociale, de lutter pour l’égalité entre les peuples et le respect de la dignité humaine, de promouvoir, défendre et protéger les droits de tous les opprimés.

Abbée DJAGLO

Source: savoirnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.