Un coup de grâce à Gerry Taama, encore et toujours à l’envers de la réalité

Un coup de grâce à Gerry Taama, encore et toujours à l’envers de la réalité
Gerry Taama
Un coup de grâce à Gerry Taama, encore et toujours à l’envers de la réalité
Gerry Taama

Par Marcelle Apévi, togo-online.net

Le roseau politique comme le surnomme un journaliste au pays, Gerry Taama, puisque c’est de lui qu’il s’agit, poursuit son “m’as-tu vu” qu’il a entamé depuis qu’il a fait son virage à 180°, en soutien à la dictature des Gnassingbé. Le militaire resterait toujours assujetti à la fameuse théorie abrutie de respect de la hiérarchie et aussi d’exécution avant réclamation de ce corps que le régime a transformé en colonne vertébrale d’une dictature sanguinaire.

Gerry Taama n’a donc pas réussi à se cacher longtemps de cette mission qui l’a amené à dit-on démissionné de l’armée pour rapidement créer son NET et se jeter à l’eau pour nettoyer les traces de sang qu’il est toujours porteur puisque dans l’armée Togolaise, l’exercice favorite reste les tueries tous azimuts, on dirait un baptême de feu.

Lors de sa récente sortie qui date juste de quelques heures, l’ancien élève de Saint Cyr a encore frappé. Selon lui, il n’est pas normal de retourner à la constitution de 1992. Gerry Komandéga Taama pense que cette constitution est dressée contre le Général Gnassingbé Eyadema et le premier ministre de la transition d’alors, Maître Joseph Kokou Koffigoh.

Cette déclaration de l’homme qui finalement fait plus de diversion que de politique suscite de vives interrogations. L’on se souvient que celui-ci avait marché aux côtés de l’opposition, sur la base de cette revendication légitime qui botte des pieds de façon très maladroite aujourd’hui. Alors, pourquoi Gerry a-t-il pris part, rappelons qu’il s’est invité à la marche, s’il estime que cette revendication légitime du peuple Togolais de retourner à la constitution de 1992 était une équation impossible dans (D) ?

La lecture immédiate à faire est de comprendre que l’homme n’est plus en possession de toutes ses facultés de réflexions. Il serait revenu à celle à lui forgée par le régime et l’armée qu’il sort souvent pour appuyer et soutenir dans les tueries. Sinon, comment comprendre qu’on ait une telle perception de la chose et qu’au même moment, on soit amené à marcher pour l’impossible ?

Il n’y a qu’un Gerry Taama pour faire une chose pareille.

Le côté positif de cette sorite de trop de Gerry qui rate lamentablement l’occasion de rester dans son business et attendre la prochaine candidature aux joutes électorales de la présidentielle pour faire son chiffre d’affaire avec l’argent de financement de la campagne présidentielle comme ce fut le cas en 2015, est qu’il démontre à suffisance le genre d’opposant qu’il est, parfaitement en adéquation avec le genre d’opposition que Faure Gnassingbé veut pour lui assurer une présidence à vie comme son feu père.

Le peuple Togolais n’étant plus dupe, Gerry ferait mieux de porter le bleu pour s’identifier comme telle, au lieu de continuer par abrutir ceux qui le suivent bêtement, et avilir l’image du genre d’opposition que le peuple veut.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.