Covid-19 : Père Affognon demande des clarifications au ministre de la Santé sur le nouveau vaccin à expérimenter en Afrique

Covid-19 : Père Affognon demande des clarifications au ministre de la Santé sur le nouveau vaccin à expérimenter en Afrique
Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON

Lettre ouverte

À Monsieur le Ministre de la Santé et de l’hygiène publique
À la communauté des universitaires en Science de la Santé
Aux universitaires chercheurs en sciences humaines

Objet : Humble demande de clarification sur la vaccination des enfants au Togo et sur le prétendu nouveau vaccin à expérimenter en Afrique contre le Covid-19.

Mesdames et Messieurs,

Depuis quelques années, la vaccination des enfants fait l’objet de vives critiques, tant en Occident que dans le Sud, notamment dans les pays africains.

Grâce à l’Internet et à la puissance des réseaux sociaux, d’importants flux d’informations très difficiles à discerner et à vérifier sont déversés dans les populations. La situation liée à la méfiance et à la défiance vis-à-vis de la vaccination universelle a certainement poussé le Docteur Michel de LORGERIL à publier une étude, qu’il estime indépendante des industries pharmaceutiques, des gouvernants et des lobbies, dans son ouvrage : Analyse scientifique de la toxicité des vaccins. A l’intention des familles et de leurs médecins, aux Editions Chariot d’Or en février 2019. Aussi, existe-t-il aujourd’hui un vrai mouvement anti-vaccination et certaines études incriminent également la présence d’aluminium, de mercure et d’autres substances toxiques et pathogènes dans les vaccins.

Par ailleurs, les tenants de la “gouvernance mondiale ou globale” et plusieurs organisations de type néo-malthusien semblent avoir placé sur leur agenda le contrôle absolu et la diminution de la population mondiale. En effet, cette volonté de contrôler la population, surtout africaine, fait qu’on lie le développement du continent à la mise en œuvre de la politique du « planning familial ». Je voudrais ici rappeler la réponse scientifique, de l’universitaire Jean-François KOBIANE, démographe à l’Université de Ouagadougou, Directeur de l’Institut Supérieur des Sciences des Populations (ISSP), avec le concept de « dividende démographique », aux propos humiliants du Président français, Emmanuel MACRON, qui estimait que le développement de nos pays est impossible tant qu’il y a encore sept à huit enfants par femme. Cette politique est incarnée par des institutions internationales, gouvernants et puissants lobbies qui se retrouvent tous dans l’Alliance du Vaccin (GAVI) créée en 2000 avec la Fondation Bill et Melinda Gates, l’OMS, l’UNICEF et la Banque mondiale, avec un grand soutien de l’Industrie Pharmaceutique GlaxoSmithKling (GSK). Or, il existerait, des scandales et antécédents liés à ces organisations qui poseraient des questions sérieuses sur leur agenda à l’échelle globale, surtout en ce qui concerne la croissance de la population mondiale. Aussi, un réel racisme qui veut faire des Africains des « cobayes » n’est pas à exclure.

A tort ou à raison, il est aujourd’hui question d’un vaccin à expérimenter en Afrique. Or parmi ses pays partenaires, GAVI cite le Togo dans son Plan d’investissement 2021-2025. On se rappelle également qu’au Togo, il y a peu de temps, des jeunes filles ont fait des crises après la vaccination contre le VPH. Cette situation a été considérée comme une simple hystérie collective. Or, en janvier 2013, la Cour suprême de l’Inde aurait condamné PATH (Program for Appropriate Technology in Health), qui a administré (Gardasil et Cervarix), un vaccin contre la même pathologie du VPH (virus du papillome humain) visant à prévenir le cancer du col, à des jeunes filles indiennes dont certaines en sont mortes. De même, dans la revue Immunologic Research d’août 2016, des chercheurs italiens ont signalé des cas de graves syndromes après la vaccination contre le VPH par Gardasil et Cervarix. Ces chercheurs, dont Beniamino PALMIERI de l’Université de Modena, ont confirmé des cas de « neuropathies avec dysfonction autonomique » après les vaccinations contre le VPH ainsi que des chroniques ou récurrents maux ressemblant à la fatigue chronique, la fibromyalgie ou d’autres syndromes somatiques fonctionnels.

C’est donc face à tout cela, qu’une culture de la méfiance vis-à-vis des vaccins semble prendre place au sein de nos populations. Si rien n’est fait, nous courrons deux dangers : soit le rejet de la vaccination qui va exposer nos populations à des maladies, ce qui sera un véritable problème de santé publique, soit la vaccination forcée par des vaccins effectivement dangereux pour la santé sur le moyen et long terme.

Je viens, donc très humblement, vous inviter à mettre en place, en votre qualité de ministre, d’universitaires, de praticiens et de chercheurs, une stratégie de communication sur cette situation sociétale. D’où je voudrais vous poser des questions qui mériteraient des réponses publiques à l’endroit de tous les citoyennes togolaises et citoyens togolais : La vaccination de nos enfants aujourd’hui est-elle un véritable bienfait ? Si oui, contre quelles pathologies sont-ils protégés après leur vaccination ? Avez-vous testé au niveau pays les compositions des vaccins puisque la possibilité du faux n’est pas exclue ? Y a-t-il un vaccin plus ou moins en relation avec le Covid – 19 qui doit être expérimenté sur nous les africains ? Si oui, le Togo est-il concerné ? Donnez-nous des conseils.

Des clarifications systématiques, dans une communication officielle, à mon humble avis, permettront à nos populations de ne pas rejeter la vaccination sans un bon discernement. Elles permettront également de soulager l’angoisse et la psychose actuelle sur ce fameux vaccin qui vient aggraver celles liées déjà à la présence du Covid-19 dans notre pays.

Dans l’espoir d’une suite favorable à ma requête, recevez ma sincère gratitude et mes vives félicitations, pour les efforts que vous déployez, ainsi que mes salutations les plus distinguées.

Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON

Citoyen togolais et prêtre de Jésus Christ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.