Crise dans l’éducation : Compte-rendu de la première rencontre des membres du Groupe de travail

Crise dans l’éducation : Compte-rendu de la première rencontre des membres du Groupe de travail
Image d'archives
Crise dans l’éducation : Compte-rendu de la première rencontre des membres du Groupe de travail
Image d’archives

Par Serge Lemask, togo-online.net

Les membres du Groupe de travail mis en place par le gouvernement pour trouver des solutions idoines à la crise qui secoue le secteur éducatif ont rencontré mardi 30 janvier à Lomé les acteurs impliqués. Voici le compte-rendu de la rencontre tel que présenté par le représentant Coordination des Syndicats de l’Éducation au Togo (CSET), Abdou-Salami ISSA.

CR DE LA RENCONTRE DU GROUPE DE TRAVAIL

Il s’est tenu ce 30 janvier 2018 au Siège de la SAZOF la première rencontre du GT créé par le gouvernement afin de trouver des solutions aux problèmes du Système Éducatif Togolais. Étaient présents, les Ministres de la Fonction Publique, des Enseignements Primaire et Secondaire, le DRH de l’enseignement général, celui de l’Enseignement Technique, son SG et le Directeur des Finances. Les Fédérations(CPC), la CSET, les APE, Trois représentants des Centrales Syndicales, les Représentants du Confessionnel et un représentant de la Coalition Nationale Togolaise pour l’éducation pour Tous étaient également de la rencontre.

La réunion est ouverte à 9h05 mn par le mot de bienvenue du Ministre TCHAKPELE puis du Ministre BAWARA qui a planté le décors en donnant l’orientation du Gouvernement qui consiste à régler le problème de façon globale à travers un plan quinquennal prenant en compte les besoins en infrastructures mobilières et immobilières, les effectifs réels d’enseignants, les équipements, matériels et outils pédagogiques de support tant pour les Enseignants, les personnels d’encadrement que pour les apprenants, les centres de formation préparant à la fonction enseignante, les besoins en matière d’Enseignement technique et de la formation professionnelle, les politiques en matières viagra pas cher internet d’indemnité et primes, en fin le temps de travail. Pour les amendements du projet de statut particulier, bien que n’ayant pas été cités dans l’Arrêté du PM, le Ministre Bawara a indiqué que le Gouvernement trouvera une meilleure opportunité pour que les syndicats s’expriment là-dessus. D’après le gouvernement, cette approche globale vise à redistribuer l’enveloppe budgétaire allouée au secteur de l’Education selon les besoins identifiés, et ceci sur une période de cinq(5) ans.

Toujours selon le ministre de la fonction publique, les discussions tiendront compte de l’urgence dans laquelle se trouve le système éducatif actuellement. Ceci étant, il est souhaitable qu’une accalmie soit de mise pour permettre des discussions sereines afin de trouver des solutions durables, a ajouté le ministre.

Ainsi, il a été retenu qu’il aura deux rencontres par semaine (jeudi après-midi et vendredi matin) dans l’intention d’aller vite. Mais avant, un bureau de Cinq membres à été mis sur pied pour conduire les activités. Il est composé comme suit: Pdt: (GVT)Ministre BAWARA, 1er Vice Pdt: (porte parole CPC) Cam KANITOM, 2e Vice Président: (APE) TCHAKPEDEOU, 1er Rapporteur: (Centrale Syndicale) à pourvoir et le 2e Vice Pdt: Père AFOGNON (Confessionnel).
Les discussions proprement dites commenceront le Jeudi, 8 et continueront le vendredi, 9 février, 2018 selon l’ordre de passage des sujets ou thèmes qui sera retenu à la prochaine rencontre puis les solutions retenues seront communiquées après chaque séance de travail.
NB : les discussions devraient commencer cette semaine (ce jeudi) mais les Ministres en charge de l’Education se rendront au Forum Mondial sur l’Éducation à Dakar(SENEGAL).

fait à Lomé, le 30 janvier, 2018.

Le Représentant CSET
Abdou-Salami ISSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.