Crise dans l’éducation : La CSET ne décolère pas

Crise dans l’éducation : La CSET ne décolère pas

Par Serge Lemask, togo-online.net

Après ses deux jours de grève la semaine dernière, la Coordination Syndicale des Enseignants du Togo (CSET) annonce encore trois jours de cessation de travail pour cette semaine.

Il s’agit des 28 février, 01 et 02 mars 2018 sur toute l’étendue du territoire national. A l’origine de cette nouvelle grève, la question des primes et indemnités.

«Le boycott de toutes les évaluations (remise de sujets et copies, surveillance de toute forme, correction de copie de tous genres, remplissage de bulletins de notes) reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre», lit-on dans le mot d’ordre de grève.

La semaine dernière, la grève des enseignants a déchainé la tempête des élèves qui, sont descendus dans la rue dans certaines localités du pays pour exprimer leur mécontentement. Malgré tout, les enseignants sont décidés à aller jusqu’au bout de leur revendication. Le gouvernement, quant à lui continue dans sa fuite en avant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.