Des membres du PNP accusés d’appartenir au groupe « Tigre révolution »

Des membres du PNP accusés d’appartenir au groupe « Tigre révolution »

Par Serge Lemask, togo-online.net
L’on en sait un peu plus sur les raisons qui ont entraîné l’arrestation le week-end dernier du Secrétaire Général du Parti National Panafricain (PNP), section de Kpalimé, Yacoubou Moutawakilou.

A en croire le Directeur Général de la police nationale, Kossi Okpaoul, ce responsable du PNP est soupçonné d’appartenir au groupe « Tigre Révolution », constitué de jeunes ayant pour objectif de déstabiliser les institutions de la République.

Des membres du PNP accusés d’appartenir au groupe « Tigre révolution »

Des munitions de guerre ont été trouvées en leur possession, selon Le DG de la police.

En plus de ce responsable du PNP, trente autres personnes dont un autre membre du PNP ont été interpellés dans la nuit du samedi au dimanche et sont actuellement en détention. Ces personnes qui, selon la police, ont pour mission d’empêcher l’élection présidentielle du 22 février prochain, sont de nationalité togolaise et béninoise.
Rappelons que le 23 novembre 2019, 28 personnes accusées d’appartenir au groupe « tigre révolution » ont été arrêtées suite à une tentative d’insurrection.

A ce jour, au total 59 personnes sont donc interpellées dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.