25.4 C
Lomé
Wednesday, July 28, 2021

Doc Farel, un artiste togolais de renom arrêté pour « cambriolage »

Les unes des journaux

Doc Farel, un artiste togolais de renom arrêté pour « cambriolage »
M. Tamekloe Edem dit Doc Farel

Par Marcelle Apévi
« Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin ». Jamais Voltaire ne croyait pas si bien dire puisqu’aujourd’hui, le temps semble lui donner raison, et pour cause !

Depuis le début de la pandémie du coronavirus (covid-19), l’humanité se voit emporter par une situation de précarité indicible, et les conséquences qui en découlent pour les couches vulnérables, deviennent insoutenables.

Plus de rassemblement pour observer la distanciation sociale, et donc plus de spectacle pour les artistes de chanson et vivre de leur métier. Situation compliquée, beaucoup ne savent plus à quel saint se vouer. Le manque du travail entrainant l’homme dans le besoin, le lien est vite fait, quand certaines personnes se versent dans le vice. C’est peut-être le cas de Doc Farel, cet artiste togolais de renom qui a été arrêté par la police de Tsévié le mercredi dernier, 25 novembre 2020 pour « cambriolage ».

Aux côtés de trois autres personnes, M. Tamekloe Edem dit Doc Farel, serait présenté par le commissaire de la ville de Tsevié comme le cerveau de l’équipe de cambriolage opérant dans plusieurs localités du pays.

Pétrifiés, plusieurs de ses fans ont du mal à croire à l’information, et certains jurent qu’il s’agit d’une erreur de la police sur sa personne. Grand ami de l’artiste Omar B, décédé il y a quelques mois, le rappeur Doc Farel a même fait un featuring avec Omar B sur le clip « Kekeli ».

Certes, l’évocation de la crise sanitaire qui a donné un vrai coup d’arrêt au spectacle des artistes, n’est pas une manière d’excuser Doc Farel de ses actes, encore qu’il bénéficie d’une présomption d’innocence jusqu’à ce que la preuve de sa culpabilité ne soit établie. Cependant, ce qui est constant, c’est que cette crise sanitaire a contraint certains à prendre des décisions extrêmes, comme ce fut le cas de deux enseignants togolais et d’un masseur professionnel qui se sont donné la mort par pendaison, le suicide devenant l’ultime option pour des togolais d’écouter leurs souffrances, face au quotidien difficile sous le covid-19.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo Affaire Pegasus: Habia Nicodème très remonté contre Faure Gnassingbé

L'affaire Pegasus fait encore couler beaucoup d'encre et de salive. Les partis politiques de l'opposition expriment leur mécontentement. Pareil pour Nicodème Habia...

Togo COVID-19 : 116 cas positifs enregistrés mardi

Mardi, 116 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1492 personnes dépistées, c’est ce que rapporte le site du gouvernement. La source susmentionnée...

Yakoubou Moutawakilou du PNP : Une libération qui suscite plus d’interrogations qu’elle n’en résout

Un ami nous informe depuis Lomé avoir visité le SG du PNP section Kpalimé, Monsieur Yakouboubou Moutawakilou au pavillon militaire du CHU...

Que se cache-t-il derrière la suspension des agréments des ONG?

En conseil des ministres le 24 juillet 2021 à Pya, le gouvernement a décidé de la suspension de l' attribution et du...

Togo : Les grande décisions prises à l’issue du conseil des ministres tenu à Kara

Le gouvernement s'est réuni du samedi 24 au lundi 26 juillet 2021 à Kara sous l'égide de chef de l’État, Faure Gnassingbé....

Un cadre de l’ANC désapprouve la campagne de dénigrement des responsables du parti contre la DMK

Ce n’est un secret pour personne. L’ambiance n’est pas au beau fixe entre l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et la dynamique Kpodzro. Et...

La CEDEAO parlera-t-elle de Pégasus ?

« Rôle des télécommunications et des technologies de l’information dans la réalisation du développement régional, de la paix, de la sécurité et...

Togo Covid-19: Encore trois décès dimanche

Visiblement, les mesures prises par le gouvernement ne freinent pas le coronavirus dans sa course. Dimanche, 77 personnes ont été testées positives...
- Advertisement -
error: Content is protected !!