Élections locales : Me Yawovi Agboyibo ne lâche pas « les réformes »

Élections locales : Me Yawovi Agboyibo ne lâche pas « les réformes »
Me Yawovi Agboyibo

Par Serge Lemask, togo-online.net
Faure Gnassingbé et ses sbires se préparent activement pour les élections locales. Et ce, sans avoir opéré les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

A cet effet, le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi rencontre les responsables de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Après l’Alliance Nationale du Changement (ANC), une délégation du Comité d’action pour le renouveau (CAR) a été reçue par ce dernier.

Payadowa Boukpessi a informé ladite délégation de l’intention du gouvernement à organiser les locales dans les jours à venir. Dans un communiqué dont nous avons copie, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) dit ne pas comprendre pourquoi le régime au pouvoir s’obstine à vouloir organiser les élections sans avoir opéré les réformes constitutionnelles et institutionnelles telles que prescrit par l’Accord politique global (APG) et la feuille de route de la CEDEAO.

Le parti de Me Yawovi Agboyibo demande à Faure Gnassingbé de bien vouloir, en tant que répondant de la qualité de la gouvernance électorale, politique et socio-économique du pays, faire surseoir à l’enclenchement de l’organisation des élections locales jusqu’à ce qu’il soit procédé à la réalisation des réformes en attente et à la mise à jour du fichier électoral.

La délégation du CAR qui a rencontré Payadowa Boukpessi est composée du premier vice-président, Yendouban Kolani, du secrétaire général, Jean Kissi et du coordonnateur national de la jeunesse du parti, Komlavi Akomabou Kondo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.