Faure Gnassingbé durcit le ton contre Kpodzro et Agbéyomé

Faure Gnassingbé durcit le ton contre Kpodzro et Agbéyomé

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
Il nous souvient que l’investiture de Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, candidat du Saint-Esprit a eu lieu dans une Eglise à Lomé. Lors de cette messe d’investiture, le prélat, Monseigneur Philippe Fanoko KPODZRO a remis à son candidat unique, le drapeau Togolais, symbole principal de la République Togolaise.

Dans un communiqué, le ministre Garde des Sceaux, Pius Kokouvi Agbetomey a condamné l’acte et dénoncé l’usage abusif des symboles de l’Etat. Cette condamnation suit les différentes réactions suite à cet acte qui constitue selon des religieux, une bêtise que jamais l’humanité n’a connue.

Faure Gnassingbé, président sortant et candidat à sa propre succession, pour son premier jour de campagne à Niamtougou, n’a pas raté le prélat et son candidat.

Faure Gnassingbé dénonce une provocation et met en garde ceux qui cherchent à déstabiliser le pays, et appelé à une campagne électorale apaisée.

“Tout responsable politique ou réligieux doit respect aux symboles de la République. Nous ne pouvons pas accepter que par pure provocation, que des gens qui ont assumé des responsabilités importantes se livrent à ce spectacle que nous avions vu dans une église. C’est choquant et c’est mal.
Qui que nous soyons, nous devons respect aux symboles sacrés de la République. Quand on aspire à des fonctions aussi importantes, il faut faire preuve de sagesse, d’humilité et de responsabilité”, a laissé entendre le prince de Pya.

Chantre de la non-violence, même si lui-même en fait la promotion avec ses jeunes de forces d’autodéfense, Faure Gnassingbé souhaite que la campagne soit paisible, sans violence et surtout respectueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.