Faure n’a pas le temps pour Jimi Hope

Faure n’a pas le temps pour Jimi Hope

Quelques heures après l’annonce du décès de Senaya Koffi alias Jimi Hope, le 05 août dernier, le chef de l’Etat togolais a déclaré avoir perdu un grand ami.

« Je salue la mémoire de l’illustre défunt. Un grand homme qui honore notre pays. Jimi Hope est un ami, un artiste contemporain qui rend le peuple togolais fier de sa culture », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Ses convictions, sa foi, sa vision de l’art africain et universaliste nous manqueront à tout jamais. Je tiens à exprimer à l’endroit de sa famille toute la reconnaissance et les condoléances du peuple togolais. Paix à son âme ».

On peut comprendre dans le choix des mots que Faure Gnassingbé a perdu effectivement quelqu’un pour qui il avait beaucoup d’admiration et d’estime. En ce sens, le gouvernement a annoncé un grand hommage national à l’artiste togolais. Et le programme officiel de la cérémonie d’hommage le vendredi 06 septembre a bien mentionné la présence effective de Faure Gnassingbé.

Malheureusement, le moment venu, il s’est fait représenter par son Premier ministre Selom Klassou.

Dans l’opinion, cela a bien choqué. Faure Gnassingbé a dribblé jusqu’à la dépouille de celui dont il prétend être l’ami. Faure ne peut avancer un agenda surchargé étant donné que c’est bien son gouvernement qui est à l’initiative de cette cérémonie.

Il s’agit là de manque d’égards à tout ce que l’auteur compositeur, le rockeur, bluesman, le peintre et le sculpter a donné à la nation togolaise.

Finalement, Faure Gnassingbé est un ami insincère qui n’a pas le temps pour Jimi Hope. Et c’est bien dommage.

Source : Le Correcteur – N°893 du 09 Septembre 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.