Gerry Taama : Mieux drainer la capitale

Gerry Taama : Mieux drainer la capitale
La grande pluie à Lomé, Dimanche 14 Avril 2019

Hier encore des centaines, voire des milliers de nos compatriotes surtout de Lomé ont passé une mauvaise nuit: Parfois chez le voisin, dans un espace public ou carrément debout, les pieds dans l’eau à veiller sur leurs biens. La grande pluie à encore fait des victimes. À toutes ces personnes, toute ma solidarité.

Même s’il faut reconnaître que des efforts importants d’assainissement et de drainage ont été faits, et que la multiplication de bassins de rétention d’eau ne mettent plus les Loméens dehors à la moindre petite pluie comme c’était la cas autrefois, la nature argileuse du sol de la capitale et les capacités de ces bassins créent indubitablement des mini inondations à chaque grande pluie. L’eau ne s’infiltre pas et les bassins sont vite débordés. Beaucoup nécessitent d’ailleurs une cure profonde, les alluvions les ayant remplies.

À mon sens, la proximité de Lomé avec la mer devrait nous inciter à envisager l’aménagement des égouts. Le plan directeur devrait prendre en compte ces lourds travaux afin d’assainir définitivement la ville.

À côté, il faut une solide formation citoyenne des populations et réactiver les agents du service d’hygiène. L’eau déborde aussi parce que les Loméens bouchent les caniveaux avec les déchets solides. Et les pouvoir publics doivent pouvoir sévir. Autrement, tous ces aménagements et assainissement ne servent à rien.

Gerry Taama

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.