Gerry Taama plaide pour la mise en place d’un service d’aide médicale urgente au Togo

Gerry Taama plaide pour la mise en place d’un service d’aide médicale urgente au Togo
Gerry Taama

Par Serge Lemask, togo-online.net
Que chacun fasse son palabre. Moi, je veux des ambulances médicalisées dans toutes les préfectures du Togo.

Depuis ce matin, c’est un peu la folie. Je reçois des interpellations de partout pour me signaler que j’ai (presque ) toujours vu juste sur la crise togolaise. Un leader politique aurait soutenu qu’on peut aller aux locales sans les réformes, alors que j’avais tenu les mêmes propos il y’a deux semaines et on avait crié au scandale.

Pardon, que chacun fasse son palabre. Si certains ont appelé au boycott des élections législatives en décembre 2018 et trouvent qu’il est bon d’aller aux locales maintenant, alors que rien la changé, c’est leur problème. Pardon, je devrais plutôt dire que la situation est pire désormais parce qu’en décembre 2018 ils auraient pu avoir 8 membres à la ceni alors que maintenant, même deux membres ça va être difficile, en décembre il y avait recencement alors que actuellement c’est le fichier électoral décrié (les mineurs, les mineurs ) d’octobre 2018 qui restera la colonne vertébrale du processus électoral, en décembre 2018, il y avait la cedeao qui faisait la médiation alors qu’aujourd’hui c’est face à face et et tu ne peux plus crier aux fraudes, le juge étant parti, sincèrement, sortez moi de ce palabre.

Je reviens encore du nord où presque tous les 50 km, on voit les restes d’un accident. Les chiffres des victimes des accidents de la circulation font froid dans le dos. Environ 600 morts sur nos routes en 2018. Il faut peut-être multiplier ce chiffre par une dizaine pour trouver le nombre de personnes qui perdent la vie faute de prise en charge adéquate en cas d’urgence médicale.

Aujourd’hui, nos ambulances sont presque comme des corbillards. Une banquette juste pour allonger le corps. Si vous faites un accident à l’intérieur du pays, vous pouvez avoir un milliard de francs dans votre voiture, cela ne vous servira à rien si vous êtes en situation d’urgence médicale. On vous mettra soit dans le premier taxi arrivé (et souvent vous y mourrez étouffé faute d’assistance respiratoire voire même de ventilation tout simplement,) ou bien on attend des heures l’arrivée d’une ambulance dont la différence avec le taxi est la banquette.

Il nous faut un vrai samu dans notre pays. Le service d’aide médicale urgente, ou Samu, est un centre de régulation médicale des urgences d’une région sanitaire. Ce service répond à la demande d’aide médicale urgente, c’est-à-dire l’assistance pré-hospitalière aux victimes d’accidents ou d’affections soudaines en état critique. (Wikipedia ) le samu est surtout caractérisé par ses ambulances médicalisées qui peuvent stabiliser le patient avant son admission à l’hôpital.

Les cliniques mobiles que le gouvernement a présenté tout récemment sont loin d’être une réponse adéquate au problème. D’abord il y en a que 5 pour les 5 régions (trop insignifiant ) et leur mode opératoire va aux consultations là où il est urgent de stabiliser pour permette une prise en charge future par des plateaux médicaux pluridisciplinaires et mieux équipés.

Le pnd devrait mettre l’accent sur cet aspect. Autrement, à quoi bon créer la richesse si au moindre accident, on meurt ?

En attendant que les ministres concernés viennent nous expliquer tout ça à l’assemblée nationale, parlons de la nécessité des ambulances médicalisées. Qu’en pensez vous et quelles sont vos expériences?

Gerry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.