24 C
Lomé
Saturday, May 8, 2021

Gilbert Bawara met en garde les responsables du Syndicat des Enseignants du Togo

Les unes des journaux

Gilbert Bawara met en garde les responsables du Syndicat des Enseignants du Togo
Gilbert Bawara

La grève de 72 heures lancée par le Syndicat des Enseignants du Togo (SET), n’a pas été du goût du gouvernement. Gilbert Bawara, ministre de la Fonction Publique du travail et du dialogue social, invité sur New World TV ce dimanche 24 janvier 2021, brandit des menaces et prévient les grévistes.

Gilbert Bawara aux enseignants : « Si des gens se sont essayés aux élections et croient pouvoir ressusciter leurs ambitions politiques dans le domaine de l’éducation, ce n’est pas tolérable »

« Le décret de 1991 régissant le droit de grève dit que la grève doit être lancée par une organisation syndicale représentative sur le plan national. Alors pour une organisation dont le statut est encore inconnu, il est difficile de déterminer et d’apprécier sa représentativité. Même le délai de préavis de cette grève de 72 heures n’a pas été respecté. J’ai écrit au responsable de cette organisation de notre analyse sur leurs revendications. Leur plateforme revendicative concerne en substance les sujets qui sont sans objets et sans aucun fondement. Sur cette base-là, de manière formelle, je leur ai expliqué qu’une grève observée sur la base des motifs indiqués dans leur préavis de grève serait illégale avec toutes les conséquences et tous les effets qui s’en suivent », a-t-il souligné.

Lire aussi: Synergie-Togo dénonce l’arrestation de syndicalistes et les entraves aux libertés au Togo

« Quand on a des attitudes et des agissements qui sont contraires à ce qui est attendu d’un enseignant, l’Etat en tant qu’employeur a la possibilité d’en tirer toutes les conséquences. J’encourage ceux qui seraient tentés de suivre des mots d’ordre illégaux et infondés à lire le statut particulier d’août 2018 avant de poser des actes qui pourraient leur être préjudiciables », a laissé entendre Gilbert Bawara.

Il estime par ailleurs que le syndicat qui appelle les enseignants à entrer en grève méconnaît les textes en vigueur dans le pays.

Aux dernières nouvelles, la grève de 72 heures du Syndicat des Enseignants du Togo (SET) pour exiger la libération de ses membres interpellés ces derniers jours a été annulée. Le weekend, ces derniers ont été tous libérés, mais placés sous contrôle judiciaire.

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Visite de Faure Gnassingbé en France : Quand le président togolais se lâche

En visite en France, le président togolais Faure Gnassingbé, réélu en mars 2020 pour un 4e mandat à la tête de son...

Togo : Marc Mondji tire son épingle du jeu

L’on peut peut-être commencer par comprendre la raison pour laquelle lors de sa sortie sur la situation qui prévaut au sein de...

Une vie politique n’a pas de pause ni de parenthèses, il faut toujours mobiliser le peuple

Succès Masra, vous le connaissez certainement. C'est un jeune tchadien, la quarantaine à peu près, qui a renoncé à ses fonctions de...

Djimon Oré contre Faure Gnassingbé : L’audace face à la lâcheté au Togo !!!

COMMUNIQUÉ DU 6 MAI 2021 ADRESSÉ AU PEUPLE TOGOLAIS RESEAU DE LA COORDINATION DE LA DIASPORA TOGOLAISE INDEPENDANTE (RCDTI) ET COLLECTIF POUR LA VÉRITÉ...

Togo : Ben Koffi Djagba donne des éclaircissements sur l’exfiltration de Mgr Phillipe Fanoko Kpodzro

C’est dans un communiqué dont voici l’intégralité COMMUNIQUE DE PRESSE DU 05 MAI 2021 DU GOUVERNEMENT LEGITIME DU TOGO TOGO : MOBILISATION GENERALE AUTOUR...

Togo : Saisie de 1300 cartouches de chasse de calibre 12 mm par la police

La police nationale togolaise a saisi 1300 cartouches de chasse de calibre 12 mm dans une voiture en direction du Bénin. C’est...

Togo : Paulo Duarte ne fera pas de miracle

Si le public sportif du Togo a poussé un ouf de soulagement, c’est simplement parce que enfin, Claude Le Roy est finalement...

Togo : L’ADDI demande la libération de Djimon Oré

La formation politique ADDI, Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral réagit suite à l’arrestation de Djimon Oré, président national du parti...
- Advertisement -
error: Content is protected !!