Hôpital de Bè joli à l’extérieur pourri à l’intérieur

Hôpital de Bè joli à l'extérieur pourri à l'intérieur
Toilettes de l'hôpital de Bè

Au Togo, se faire soigner, c’est la croix et la bannière. En dehors de la précarité dans laquelle sont abandonnés les centres de santé et les hôpitaux, la question d’insalubrité consiste l’une des tristes réalités qui transforment ces lieux de soins en de véritables mouroirs.

Par Marcelle Apévi

Hôpital de Bè joli à l'extérieur pourri à l'intérieur
Toilettes de l’hôpital de Bè

Des salles d’hospitalisation aux toilettes, tout est réunis pour accélérer la mort des patients: odeurs nauséabondes, matériels vétustes, personnels absents et rares, médicaments volés ou détournés… voilà ce à quoi ressemblent ces coins malsains où les mouches et moustiques font la loi. Malheureusement, les agents d’entretien sont recrutés et payés pour mettre en forme ces lieux et les rendre vivables.

Ce qui repose la question de manque de surveillance dans ces centres de santé et hôpitaux du Togo où les patients entrent malades et ressortent les pieds devant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.